Le programme Cash+ de la FAO permet d’aider les agriculteurs, les éleveurs pastoraux et les pêcheurs à constituer leurs propres ressources pour être plus résilients face aux chocs qui toucheront la sécurité alimentaire. © FAO / Isak Amin / Arete

Une formation et des outils liés à «l’argent mobile» aident à rétablir les moyens d’existence en Somalie

18/05/2021

Depuis des décennies, en Somalie, les populations sont exposées à des chocs multiples (inondations, sécheresses, invasions de criquets pèlerins et conflits), qui pèsent sur leur sécurité alimentaire et nuisent à leurs moyens d’existence. Le programme Cash+ de la FAO, qui a été rationalisé et élargi par rapport aux années précédentes, allie paiements en espèces et éducation nutritionnelle et permet de doter les bénéficiaires d’outils relatifs à l’agriculture, à l’élevage et à la pêche, l’objectif étant d’améliorer la sécurité alimentaire et de renforcer leurs moyens d’existence

La FAO s’est nettement orientée vers les systèmes de paiement numériques et a lancé, en 2018, une initiative d’aide financière plus sûre, plus fiable et plus pratique, qui repose principalement sur les virements monétaires par téléphone mobile. Concrètement, il s’agit d’un flux de trésorerie numérique fourni aux populations concernées par l’intermédiaire des téléphones portables. 

En 2019, cette initiative a permis de faire parvenir aux bénéficiaires 100 pour cent de l’aide financière par voie numérique. Ensuite, des aides d’urgence destinées aux agriculteurs, aux pêcheurs et aux éleveurs ont pu être distribuées au moyen de bons électroniques. Cette méthode s’est avérée extrêmement utile en 2020, lorsque ces populations ont dû faire face à la covid-19. Ainsi, la FAO a apporté un appui se chiffrant à 36 millions d’USD, grâce aux virements par téléphone mobile, et a ainsi pu venir en aide à près d’un million de personnes vivant dans certaines zones parmi les plus reculées de Somalie et ce, en dépit des restrictions de déplacement dues à la pandémie.