Un agriculteur afghan récolte son blé dans le district de Kuz Kunar à Nangarhar, en Afghanistan. @FAO/Farshad Usyan

La sécheresse met en péril les moyens de subsistance de 7 millions de paysans en Afghanistan

28/08/2021

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a lancé un appel à intensifier l’aide humanitaire alors que la sécheresse continue à frapper de plus en plus durement l’Afghanistan et fait peser une menace sur les moyens de subsistance de plus de 7 millions de personnes vivant de l’agriculture ou de l’élevage.

Bon nombre de ces personnes sont d’ailleurs déjà parmi les 14 millions d’Afghans – un tiers de la population du pays – qui sont en situation d’insécurité alimentaire aiguë et nécessitent une aide humanitaire d’urgence.

«Les agriculteurs et les éleveurs ne doivent pas être oubliés dans l’actuelle crise humanitaire», a déclaré le Directeur général de la FAO, M. Qu Dongyu. «Il est impératif d’apporter, de toute urgence, un soutien à l’agriculture afin d’amortir l’impact de la sécheresse et d’éviter que la situation s’aggrave dans les grandes zones rurales de l’Afghanistan dans les semaines et les mois à venir.»

La grave sécheresse qui s’abat sur le pays, les effets économiques de la covid‑19 et les grands déplacements de population frappent de plein fouet les communautés rurales, en particulier les agriculteurs et les éleveurs, qui sont le cœur de l’économie afghane. La production alimentaire et les moyens de subsistance agricoles sont en situation de tension extrême.