L'un des premiers défis consiste à évaluer l'impact sur l'agriculture et la pêche de la couche de cendres qui a recouvert une partie du pays et des dommages causés par le tsunami. ©New Zealand Defense

Éruption volcanique aux Tonga: quel impact sur l'agriculture et la pêche?

21/01/2022

La FAO se prépare à offrir une aide adaptée aux besoins, forte de son expérience acquise lors de précédentes catastrophes aux Tonga et ailleurs.

Si l’on ne fait que commencer à entrevoir le bilan complet des dégâts et des besoins causés par l'éruption volcanique massive et le tsunami qui ont touché les Tonga, il apparaît déjà clairement que l’enjeu est on ne peut plus élevé pour les agriculteurs et les pêcheurs de ce pays insulaire du Pacifique Sud, situé dans l'une des régions du monde les plus exposées aux catastrophes.

Étant donné qu’environ 86 pour cent des Tongans se consacrent à une activité agricole, la FAO est gravement préoccupée par les effets qui pourraient se faire sentir dans tous les secteurs agricoles, notamment la pêche, la culture et l’élevage, même si elle ne dispose que d’informations limitées, les communications et l'accès au territoire demeurant fortement perturbés. Les premières estimations indiquent qu’environ 12 000 ménages agricoles, soit 85 pour cent du total, ont été ou seront touchés par cette catastrophe, selon Xiangjun Yao, Coordonnatrice sous-régionale pour les Îles du Pacifique de la FAO, basée au Samoa.

«Nous nous employons à évaluer l'ampleur des effets que cette catastrophe aura sur les agriculteurs et les pêcheurs des Tonga et sur toutes les personnes dont les moyens d'existence et la sécurité alimentaire dépendent des différentes branches du secteur agricole», a déclaré Mme Yao. «Nous avons déjà apporté notre soutien aux Tonga en réponse à une série de chocs que le pays a connus ces dernières années – ce dernier choc étant de loin le plus grave –, et sommes prêts à intensifier notre travail pour aider ces populations vulnérables à se remettre sur pied.»