Tchad (le)

Tchad (le)

Le Tchad est touché par une pauvreté chronique et une insécurité persistante, ainsi qu’à des chocs climatiques qui exacerbent les vulnérabilités des populations. Depuis 2015, la province du Lac Tchad est considérablement touchée par l’impact de la crise au nord-est du Nigéria. Les opérations militaires en cours et l’insécurité, en particulier dans les zones frontalières avec le Nigeria et le Niger, ont provoqué des déplacements de population et nui aux moyens d’existence des communautés vulnérables. De plus, les difficultés économiques liées à la maladie à coronavirus 2019 (covid-19) ont augmenté les besoins humanitaires, avec près de 1,61 million de personnes estimées en situation d’insécurité alimentaire aiguë (Phase 3 et plus) sur la période juin à août 2021 (Cadre Harmonisé, mars 2021).

Impact sur les moyens d’existence des ménages

La crise engendrée par l’insécurité, l’instabilité politique, les conflits transfrontaliers et les chocs liés au climat ont perturbé les moyens d’existence des ménages et augmenté les niveaux d’insécurité alimentaire et de malnutrition dans le pays. En 2020, des pluies excessives ont entraîné des inondations localisées dans les provinces de N’Djamena, du Mayo Kebbi Est, du Mandoul et dans les zones bordant le bassin du lac Tchad, causant des pertes humaines et animales et détruisant des centaines de milliers d’hectares de terres cultivées. Ces graves inondations ont également perturbé les routes d’approvisionnement et les déplacements des ménages, ce qui a eu un impact négatif sur leurs moyens d’existence. 

En outre, les mesures restrictives mises en place par le Gouvernement pour contenir la propagation de la covid-19 ont perturbé le fonctionnement des marchés et limité les opportunités génératrices de revenus pour de nombreux ménages, réduisant ainsi leur pouvoir d’achat. D’autre part, l’augmentation des coûts de transport liée aux mesures de confinement a provoqué une hausse des prix par rapport à la moyenne quinquennale de la zone sahélienne et une baisse de la production céréalière, ce qui a fortement exacerbé la vulnérabilité des populations.

Réponse de la FAO

Dans un contexte déjà fragile, exacerbé par les impacts de la covid-19, il est essentiel de fournir une assistance aux moyens d’existence des agriculteurs vulnérables et des pasteurs, afin d’accroitre leur autonomie et diminuer leur dépendance à l’aide humanitaire, de renforcer leur résilience et d’éviter que les ménages adoptent des mécanismes d’adaptation négatifs pour faire face à la crise. Dans le cadre du Plan de réponse humanitaire 2021, la FAO requiert 27,44 millions d’USD pour permettre à 280 000 personnes de renforcer leur résilience grâce à une assistance d’urgence à la production agricole et aux activités d’élevage, ainsi que à la mise en place de campagnes de vaccination et la fourniture de transferts monétaires. La FAO continuera de travailler afin de renforcer les capacités en matière de prévention, de détection et de réponse face aux menaces de maladies, avec le Centre d’urgence pour la lutte contre les maladies animales transfrontières de la FAO au Tchad.

 

 

Plus sur le pays

 - The annual ECOWAS Regional Animal Health Network meeting brings together scientists and policy-makers to collaborate on effective animal health interventions.  The Food and Agriculture Organization of the ...en lire plus
22/10/2021
 - Technical officers from the Tripartite Organizations: the Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO), the World Organisation for Animal Health (OIE) and the World ...en lire plus
06/07/2021
 - This is the eighth update of the Monitoring Food Security in Countries with Conflict Situations, a twice‑yearly report on acute food insecurity in countries affected by ...en lire plus
21/04/2021
 -  to assist 280 000 people FAO requires USD 27.44 million period January–December 2021                                   Particularly exposed to climate-related risks, Chad is one of the world’s most vulnerable countries. Structural development challenges, weak local ...en lire plus
11/03/2021
 - The impact of a desert locust invasion may cause nearly 13.4 million people to suffer from acute levels of food insecurity in the targeted countries. This ...en lire plus
25/02/2021
 - Restaurer et améliorer les moyens d’existence des femmes cheffes de famille afin de leur permettre de maîtriser le risque d’insécurité alimentaire et nutritionnelle lors des périodes ...en lire plus
22/12/2020
 - The world is standing on the precipice of the greatest food crisis in generations...
15/12/2020
 - To contribute to sustainable food and nutrition security through increased productivity of oases production systems.
09/09/2020
 - General situation during August 2020 and forecast until mid-October 2020.
02/09/2020