Silva Mediterranea

Plus de 90 ans au service des forêts méditerranéennes

Groupes de travail et activités en cours

Silva Mediterranea travaille avec les administrations et institutions de ses pays membres pour étudier les tendances de l'utilisation des terres forestières dans la région méditerranéenne, définir les priorités de la recherche forestière et mettre en œuvre des études et enquêtes. Les pays membres échangent des informations et de la technologie, et partagent des ressources et de l'expertise en travaillant ensemble sur des sujets sélectionnés pour leur intérêt commun. 

L'identité et le mandat des groupes de travail de Silva Mediterranea résultent de l'histoire du Comité. Certains des groupes de travail ont été récemment créés alors que d'autres sont la continuation des réseaux de recherche thématiques qui ont été au cœur de l'activité de Silva Mediterranea avant 2002, quand Silva Mediterranea coordonnait six réseaux de recherche. Sur la base de l'évaluation de Silva Mediterranea réalisée en 1999, le Comité Silva Mediterranea  a pris la décision en 2002 lors de sa 18e session à Rome de remplacer les réseaux de recherche par des groupes de travail. Silva Mediterranea comporte actuellement six groupes de travail :

  • Groupe de travail n° 1 sur les feux de forêt, dirigé par l'Espagne. Comme validé par le Comité lors de sa 18e session en 2002, le GT1 succède au réseau de recherche sur la gestion des feux de forêt qui avait été établi en 1987 lors de la 13e session du Comité à Saragosse.
  • Groupe de travail n° 2 sur le chêne liège et les produits forestiers non-ligneux, dirigé par le Portugal. Comme validé par le Comité lors de la 18e session en 2002, le GT2 succède au réseau de recherche sur la sylviculture du chêne liège qui avait été établi en 1992 lors de la 15e session du Comité à Faro. Le GT2 s'est focalisé au départ sur le chêne liège et s’est également intéressé, depuis la 21e session du Comité à Antalya en 2012, aux produits forestiers non-ligneux. à.
  • Groupe de travail n° 3 sur la gestion des forêts et le développement durable, dirigé par la France. Le GT3 a été établi en 2002 lors de la 18e session du Comité à Rome.
  • Groupe de travail n° 4 sur les ressources génétiques forestières, dirigé par l'Italie. Le GT4 a été relancé en 2008 à la 20e session du Comité à Sofia comme successeur du réseau de recherche sur la sélection des peuplements de conifères méditerranéens pour la production de graines à utiliser pour les programmes de reforestation, qui avait été créé en 1987 à la 13e session du Comité à Saragosse.
  • Groupe de travail n° 5 sur la foresterie urbaine et péri-urbaine, dirigé par l'Italie. Le GT5 a été établi en 2012 lors de la 21e session du Comité à Antalya.
  • Groupe de travail n° 6 sur la désertification et la restauration des zones sèches en Méditerranée, dirigé par la Turquie. Le GT6 a été créé en 2012 lors la 21e session du Comité à Antalya.

Lors de la 20e session du Comité en 2008 à Sofia, les membres du Comité Silva Mediterranea ont demandé à chaque groupe de travail de développer un programme d'activités pour la période 2009-2012. Ces programmes de travail (à l'exception de celui du groupe sur les mécanismes de financement durable) ont été présentés et validés lors d'une session spéciale du Comité qui s'est tenue à Rome en 2009 pendant le COFO. Ces programmes de travail peuvent être téléchargés depuis les pages web de chacun des groupes de travail.

dernière mise à jour:  lundi 22 juin 2020