Base de données Genre et le Droit à la Terre

Senegal

Organisations de la société civile et de populations autochtones qui soutiennent l’égalité des droits fonciers

  • Réseau National des Femmes Rurales au Sénégal (RNFRS): structure de la société civile créée en mai 1992. Elle compte 52 organisations membres, reparties dans plus de 13 provinces du pays. Sa mission est de contribuer au renforcement de la position et du pouvoir de décision des femmes afin que les femmes soient davantage prises en compte et intégrées dans la société (19).
  • Réseau Convergence Nationale pour la Valorisation des Activités des Femmes (CVNVAF): composé de plus de 70 organisations, ce réseau a pour objectif la promotion d’un leadership féminin et la création d’un cadre institutionnel permettant l’échange de compétences autour de la valorisation des activités des femmes. Á cet égard, le réseau intervient dans les domaines de la micro finance, de l’agriculture, de l’éducation ainsi que dans les domaines de la santé et de l’environnement (20).  
  • Le Directoire national des femmes en élevage (DINFEL): c’est une fédération d’environ 20 000 femmes qui travaillent dans l’élevage animal. Le but de la fédération est de renforcer la position des femmes rurales dans ce secteur. Cette fédération a des antennes locales dans les 11 régions du pays ce qui permet de fournir une assistance technique et d’effectuer des campagnes informatives (21).
  • L’Association des Juristes Sénégalaises (AJS): créée en 1974, cette association regroupe des femmes juristes, magistrats, avocats, inspecteurs du travail ainsi que des étudiantes en droit avec l’objectif de contribuer au droit et à la promotion de la femme dans le cadre juridique national (22). 
  • Le WiLDAF/FeDDAF, créé en 1990, dans le but de promouvoir et renforcer des stratégies qui lient le droit au développement pour l’émergence d’une culture d’exercice et de respect des droits des femmes en Afrique. Il est spécialisé dans la promotion des droits de la femme en tant que partie intégrante de la problématique de développement. Il réunit 500 organisations et 1200 individus, répartis dans 27 pays (23). 
  • Environnement et Développement du Tiers Monde (ENDA): organisation fondée en 1972 à Dakar comme programme conjoint du Programme des Nations Unies pour l'Environnement, de l'Institut Africain de Développement Economique et de Planification et de l'Organisation Suédoise pour le Développement International. Elle s'est constituée le 27 juin 1978 comme organisation internationale à caractère associatif et à but non lucratif. L’objectif est de valoriser les connaissances et les instruments du développement local, aussi bien dans le domaine matériel que dans celui des idées. Cela consiste à identifier et à appuyer les initiatives populaires porteuses de développement - notamment en termes d'organisations (24).

Organes locaux de prise de décision et représentation féminine

  • Conseils régionaux: 61 femmes conseillers sur 470, soit 12,9% ; une femme présidente sur 11 présidents de conseils régionaux, soit moins de 10%  (12).
  • Conseils municipaux: 1133 femmes conseillers sur 4216, soit 27% ; 6 femmes maires sur 103, soit 5,8%  (12).
  • Conseils ruraux: 9092 conseillers dont 1043 femmes, soit 11,3% ; une femme présidente de conseil rural sur 360  (12).
  • Chefferies de village: sur 14 000 villages, 3 sont dirigés par une femme (12).

Informations juridiques et le renforcement des capacités en matière de droits fonciers

  • Organisation de tournées par le Réseau Convergence Nationale pour la Valorisation des Activités des Femmes (CVNVAF) et le Directoire national des femmes en élevage  (DINFEL) avec le soutien de l’Agence canadienne pour le développement international (ACDI). L’objectif de ces tournées est de renforcer les capacités des femmes et engager une action de plaidoyer auprès des décideurs (20).
  • Actions de plaidoyer par le Ministère de la Femme, de la Famille et du Développement Social en direction des maires et des présidents de communautés rurales pour l’application effective des dispositions de la Constitution relatives à l’accès des femmes à la terre (7).
  • Ateliers de réflexion et plaidoyer sur la question "foncier et genre", organisés par ENDA-PRONAT, avec l’appui du projet DIMITRA/FAO, également au niveau international (24).


Sources:  Les nombres affichés entre parenthèse (*) font référence aux sources énumérées dans la Bibliographie.