Genre

Le frikeh: un plat ancestral au goût d’avenir pour les femmes des campagnes libanaises

Les Libanaises récoltent le blé vert puis le grillent pour en faire un plat délicieux appelé frikeh.

12/04/2023

Connaissez-vous cette céréale nutritive au parfum particulier, tirée du feu ? Elle est appelée parfois «farik» ou «frik», mais son vrai nom est «frikeh» ou «freekeh», qui vient du mot arabe farak signifiant «frotter».

Norma Kozah Rahmeh et ses deux jumelles, comme les autres cultivatrices de la vallée de la Bekaa, récoltent ce blé dur avant sa pleine maturité. Elles en font des tas qu’elles font sécher au soleil, puis y mettent le feu avec la plus grande précaution de manière que seule la paille et les glumes brûlent.

Grâce à leur taux d'humidité élevé, les jeunes grains résistent au feu et, après avoir été battus énergiquement, les épis libèrent de délicieux grains verts au goût fumé: le frikeh.

Cette céréale, composante ancestrale des cuisines levantines et nord-africaines et encore très utilisée dans de nombreux pays du Bassin méditerranéen, est l’ingrédient parfait pour des pilafs, des woks, des risottos, des soupes, ou simplement mélangé à du poisson, du poulet ou d’autres viandes.

En savoir plus