Genre

«Daech a tué mes rêves et le plan de ma famille - FAO-UE les a ressuscités! »

À l'occasion de la Journée internationale de la femme, nous devons saisir l'occasion de mettre le point aux contributions profondes des femmes rurales à la société, ainsi qu'aux façons dont elles sont sous-représentées et entravées

07/03/2021

«Tout le monde en Irak aime Al-Qimar, la crème de fromage à pâte molle emblématique de l’Iraq et d’autres produits laitiers traditionnels locaux, comme le beurre, le ghee (dohn horr), le laban, le guishwa et des variétés de fromages blancs.

Pourtant, rares sont ceux qui se rendent compte que les producteurs laitiers qui produisent le lait et ses produits sont principalement des femmes rurales, considérées comme le segment le plus vulnérable de la société irakienne et qui ont reçu peu d'attention dans le passé. En outre, les productrices de produits laitiers du gouvernorat de Ninive en Iraq souffrent toujours des conséquences physiques et morales du conflit.

Dans le cadre des efforts de développement post-crise pour reconstruire les moyens de subsistance agricoles, l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) autonomise les femmes rurales et redonne espoir aux rapatriés en Irak grâce à un projet financé par l'UE avec des interventions ciblées pour améliorer les chaînes de valeur et valoriser les systèmes de culture / élevage et les micro-industries agroalimentaires.

Les productrices laitières du gouvernorat de Ninive, le «grenier» de l'Irak, luttent pour se remettre du conflit. «Ils nous ont donné des heures pour quitter», a déclaré Dhuhaa Najm Shit, une parmi des nombreuses productrices laitières contraintes de quitter leurs maisons, leurs fermes et leurs rêves en raison du conflit causé par l'EIIL entre 2014 et 2017 en Irak.

En savoir plus