General Fisheries Commission for the Mediterranean - GFCM

Scientific Advisory Committee on Fisheries (SAC) - 22nd session

22 June 2021 - 25 June 2021

 



PDF: French


 

RÉSUMÉ

La vingt-deuxième session du Comité scientifique consultatif des pêches (CSC) de la Commission générale des pêches pour la Méditerranée (CGPM) s’est tenue en ligne du 22 au 25 juin 2021. Ont participé à la session des délégués de 19 parties contractantes appartenant à la région méditerranéenne, 11 observateurs, ainsi que des représentants de la Division des pêches de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les membres du Secrétariat de la CGPM et des experts invités. Le Comité a passé en revue les travaux réalisés pendant la période intersessions 2019‑2021, notamment dans le cadre de la stratégie à moyen terme (2017-2020) en faveur de la durabilité des pêches en Méditerranée et en mer Noire et à la lumière de la pandémie de Covid-19, et a fourni des avis sur l’état des stocks et des écosystèmes prioritaires et sur les mesures de gestion potentielles concernant les espèces clés et les espèces vulnérables en Méditerranée. Conformément à l’approche sous-régionale, le Comité a notamment formulé des avis sur: i) la pêche aux petits pélagiques et aux espèces démersales prioritaires en mer Adriatique; ii) la pêche à la coryphène commune et à la dorade rose en Méditerranée occidentale; iii) la pêche aux petits pélagiques et au chalut de fond exploitant les stocks démersaux, notamment le merlu européen, en Méditerranée centrale; iv) la pêche au gambon et à la crevette rouges en Méditerranée centrale et orientale, y compris les interactions avec les écosystèmes marins vulnérables; et v) l’allache en Méditerranée orientale. Le Comité a également approuvé la qualité technique de trois propositions de zones de pêche réglementée pour le canyon de Bari, la marge du delta de l’Èbre et la perturbation de Palmahim, à soumettre à la Commission. Au niveau régional, le Comité a fourni des avis sur les points suivants: i) les technologies de pêche et les captures accessoires, y compris les spécifications techniques minimales pour les chaluts de fond et la nécessité de projets pilotes ciblés pour étudier les mesures d’atténuation possibles; ii) l’appel à la communication de données pour enrichir la base de données sur les habitats et les espèces benthiques sensibles et d’autres mesures de conservation efficaces par zone pour la protection des écosystèmes marins vulnérables et des habitats essentiels aux ressources halieutiques; et iii) les avancées de la stratégie d’adaptation au changement climatique. En outre, le Comité a discuté des travaux supplémentaires à l’appui de la CGPM, à savoir la mise en œuvre du Plan d’action régional pour la pêche artisanale en Méditerranée et en mer Noire, des programmes de recherche dédiés ainsi que d’autres activités visant à améliorer la gestion des pêches dans la région. Enfin, le Comité est convenu de son plan de travail pour 2021-2023.