Programme FAO-UE FLEGT

En Côte d’Ivoire, la WCF et la SODEFOR signent une convention pour l’Observation Indépendante Mandatée de l’aménagement forestier dans la forêt classée du Cavally.

23/05/2016

Des résultats « positifs et significatifs »

La cérémonie s’est déroulée le 22 avril 2016 à Abidjan, en présence du Ministre des Eaux et Forêts M. Louis-André Dacoury-Tabley. Les deux principaux partenaires de cette convention, l’ONG Wild Chimpanzee Foundation (WCF) et la Société de Développement des Forets de Côte d’Ivoire (SODEFOR), se réjouissent de la signature de ce texte.

La convention prévoit que la WCF travaille aux côtés de la SODEFOR pour améliorer le suivi des activités forestières et veiller à la bonne application des prescriptions du plan d'aménagement et de gestion de la forêt. La WCF a en effet un rôle d’Observateur Indépendant Mandaté (OIM) pour contrôler l’activité des forêts dans la forêt classée de Cavally. Dans son activité d’observation, WCF pourra se faire appuyer par toute autre entité, et notamment les communautés et la SODEFOR.

"Le partenariat avec la WCF contribue à la survie de la forêt ivoirienne", affirme M. Sangaré, Directeur Général de la SODEFOR. Mme Normand, Directrice de la WCF, souligne quant à elle que "les résultats positifs et significatifs atteints dans une première phase du projet ont permis de renforcer les capacités des communautés riveraines de la forêt classée du Cavally sur l’observation indépendante, l’aménagement forestier et les bonnes pratiques de gestion forestière".

Le soutien du Programme EU FAO FLEGT

La signature de cette convention s’inscrit dans le cadre d’un projet financé par le programme EU FAO FLEGT depuis 2014, dont la seconde phase, lancée fin 2015, est intitulée "Consolider les acquis des communautés sur l’OIM dans la Forêt classée du Cavally et montrer les bénéfices de cette approche dans la gouvernance forestière en Côte d’Ivoire". Ce projet prévoit notamment un renforcement de capacités des agents de la SODEFOR à assurer une gestion durable de la forêt, puis un appui aux missions de contrôle et aux missions de surveillance menées par la SODEFOR.

Marc Vandenhaute, Ingénieur forestier en charge du suivi du projet pour la FAO, a constaté lors d’une mission de terrain conduite en janvier 2016 que cette forêt subissait de multiples pressions humaines et industrielles, et qu’il était nécessaire de la protéger : "Nous sommes positionnés sur des thématiques très importantes, en lien avec les enjeux cruciaux de la Côte d’Ivoire". Il ajoute que le Ministre des Eaux et Forêts, ainsi que le Directeur Général de la SODEFOR, sont parfaitement conscients de l’urgence de la situation et des manquements dans les mécanismes de surveillance. "Dans le cadre de ce projet notamment, nous œuvrons pour que des actions concrètes soient prises afin de renforcer l’application des règles et ainsi protéger l’un des derniers massifs forestiers dignes de ce nom à l’ouest de la Cote d’ivoire".

La signature de la convention marque le début d’une nouvelle série de missions d’observation indépendante avec les communautés et la SODEFOR, pour une gestion transparente et maîtrisée des forêts de Côte d’Ivoire.

Pour plus d’informations, contacter Marc Vandenhaute (FAO), [email protected], ou Virginie Vergnes (WCF), [email protected]

 

Other resources:

Article in English: http://www.flegt.org/news/-/asset_publisher/kn5tWvkAhNEg/content/governance-gain-in-cote-d-ivoire-with-new-contract-for-independent-forest-observers?redirect=%2Fnews&inheritRedirect=true

Lepointsur.com : http://lepointsur.com/protection-bonne-gouvernance-forestiere-wcf-sodefor-signent-nouvelle-convention-loim-foretclasseeducavally/

Site de SODEFOR : http://www.sodefor.ci/index.php/fr/105-convention-de-partenariat/538-convention