WaPOR, la télédétection à l’appui de la productivité de l'eau

Résultats

Sous les auspices du projet financé par la DGIS sur "l'utilisation de la télédétection pour soutenir des solutions visant à réduire les écarts de productivité de l'eau agricole", la comptabilité de l'eau a été produite dans cinq bassins fluviaux en Afrique et au Moyen-Orient. Une analyse à grande échelle (6 feuilles WA+) a été appliquée dans le bassin du Litani, le bassin du Jourdain, le bassin de l'Awash, le bassin du Niger et le bassin du Nil. Une rapide comptabilité de l’eau a été preparée en se concentrant sur le bilan hydrique du bassin (fiche WA+ 1).

Les résultats ont été publiés dans une "série sur la comptabilité de l'eau" et sont disponibles ici en version anglaise:

La fiche ressource de base (WA+ Fiche 1) d'un bassin donne un aperçu général de la surexploitation, des débits non gérables, gérables, exploitables, réservés, utilisés et utilisables à l'échelle du bassin fluvial. Elle distingue l'ET pluviale et l'ET incrémentielle (par des prélèvements naturels et artificiels). La figure montre la base des ressources du bassin du Litani en 2016.