Suivi national des forêts

Inventaire forestier national

Les inventaires forestiers sont des collectes systématiques de données sur la localisation, la composition et la distribution des ressources forestières. Les données générées permettent l’évaluation de plusieurs produits et services forestiers et constituent une exigence pour une gestion durable des forêts. 

Selon les objectifs spécifiques et les processus de décision, les inventaires forestiers sont mis en œuvre aux niveaux local, régional, régional ou mondial. 

Les inventaires forestiers nationaux (IFN) sont définis dans les Directives volontaires sur le suivi national des forêts (DVSNF) de la FAO comme le processus technique de compilation de données et d’analyse des ressources forestières pour un pays entier. Les IFN peuvent s’appuyer sur de multiples sources de données, y compris les inventaires de terrain et la télédétection, pour estimer les caractéristiques forestières pertinentes à des moments particuliers dans le temps. 

Les IFN permettent aux pays d’évaluer l’état des lieux des ressources forestières nationales. Ils sont polyvalents et peuvent être utilisés pour saisir des données sur la biodiversité, les aspects socioéconomiques de l’utilisation des forêts, et le carbone stocké, par exemple. Ces données informent les décisions relatives à la gestion des forêts, la politique nationale et les exigences de notification internationales.  

La FAO offre un appui aux pays pour tous les aspects de mise au point et mise en œuvre de l’IFN dans le cadre d’un système national de suivi des forêts tel que défini par les DVSNF. Le renforcement des capacités est adapté aux besoins de chaque pays, et va de la planification, la collecte de données, l’analyse, l’intégration avec la télédétection, l’assurance qualité et le contrôle qualité, jusqu’à l’archivage et la documentation, la diffusion et la notification. 

Un inventaire forestier national est l’une des principales sources de données (facteurs d’émission) pour l’estimation des émissions de gaz à effet de serre anthropiques liées aux forêts et constitue un élément essentiel du SNSF au titre de REDD+, avec le SLMS. 

La FAO apporte un appui technique et renforce les capacités des pays membres concernant les inventaires forestiers depuis plus de 60 ans. En 2000, un programme intégral ciblant l’appui aux pays pour aborder des inventaires forestiers nationaux polyvalents a été établi. Depuis, les pays suivants ont été appuyés: Afghanistan, Algérie, Argentine, Bhoutan, Brésil, Cameroun, Chili, Comores, Congo, Costa Rica, Côte d'Ivoire, République démocratique du Congo, Équateur, Gambie, Ghana, Honduras, Indonésie, Kenya, Kirghizstan, RDP Lao, Liban, Népal, Nicaragua, Panama, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Pérou, Philippines, Paraguay, Îles Salomon, Serbie, Sri Lanka, Soudan, Thaïlande, Timor oriental, Uruguay, Ouzbékistan, Vietnam, Zambie.

Et l’Ouganda, le Liberia, la Tanzanie, la Guinée équatoriale, l’Angola, l’Éthiopie, la Tunisie, le Guatemala, la Bosnie, le Myanmar, le Bangladesh, le Cambodge, l’Azerbaïdjan et l’Afrique de l’ouest (15 pays) reçoivent actuellement un appui.

Principaux partenaires techniques:

Institut des ressources naturelles de Finlande (LUKE), Université de Göttingen, Collège de science environnementale et forestière SUNY (SUNY), Université Yale, Université suédoise de sciences agricoles (SLU), Université de Wageningen, Université Purdue, Service forestier brésilien (SFB),Institut de recherche forestière du Ghana (FRIG), Institut de recherche forestière du Chili (INFOR), Commission nationale des forêts du Mexique (CONAFOR), Institut tchèque de gestion des forêts (UHUL), Institut de recherche forestière du Kerala (KFRI), Service coréen des forêts (KFS), Service des forêts des États-Unis d’Amérique (USFS), Agence allemande de coopération internationale (GIZ), Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), Institut national de recherche agronomique (INRA), Centre agronomique tropical de recherche et d’enseignement (CATIE), Institut des ressources mondiales (WRI), Initiative mondiale pour l’observation des forêts (GFOI), Silvacarbon.