Bureau régional de la FAO pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord

La Commission régionale des Pêches a pour objectif de promouvoir le développement, la conservation, la gestion rationnelle et l’utilisation optimale des ressources biologiques marines, ainsi que le développement durable de l’aquaculture, dans la région relevant de la compétence de la Commission.

Commission régionale des Pêches (CORÉPÊCHES)

Établie par le Directeur général en application de la Résolution 1/117 adoptée par le Conseil à sa 117ème session (1999).

La Commission régionale des pêches remplace, au point de vue de la couverture géographique, l'ancien Comité pour la mise en valeur et l'aménagement des ressources halieutiques des Golfes, un organe subsidiaire de la Commission des pêches pour l'océan Indien (CPOI), qui a été supprimé par celle-ci à sa 11ème session en février 1999. La CPOI a été elle-même abolie par la Résolution 116/1 du Conseil, en juin 1999.

Rôle

Promouvoir le développement, la conservation, la gestion rationnelle et l'utilisation optimale des ressources biologiques marines, ainsi que le développement durable de l'aquaculture dans la zone relevant de la Commission. A cette fin, la Commission doit suivre l'état de ces ressources, y compris leur abondance et leur niveau d'exploitation, ainsi que l'état des pêcheries basées sur ces ressources; formuler et recommander des mesures appropriées pour la conservation et la gestion rationnelle des ressources biologiques marines, et garantir l'application de ces recommandations; étudier les aspects économiques et sociaux des industries de la pêche et recommander toute mesure visant leur développement; encourager, recommander, coordonner et, le cas échéant, entreprendre des activités de recherche-développement, y compris des projets de coopération dans les domaines de la pêche et pour la protection des ressources biologiques marines; rassembler, publier ou diffuser des informations concernant les ressources biologiques marines exploitables et les pêcheries basées sur ces ressources; promouvoir des programmes de valorisation de l'aquaculture et des pêches; et mener toutes autres activités qui pourraient être nécessaires pour atteindre ces objectifs.

États membres actuels

Arabie saoudite, Bahreïn, Émirats arabes unis, Iraq, Iran, Koweït, Oman, Qatar

Contributions des États Membres

La contribution annuelle de chaque État Membre est fixée à 5 000 USD (cinq mille dollars).

Observateurs

Secrétaires du Comité des pays du golfe, Organisation régionale pour la protection du milieu marin (ROPME), World Fish Center (ICLARM), Organisation arabe pour le développement agricole (AOAD), AFFP, KISR, BCSR, King Abdel Aziz University

Observateurs

Secrétaires du Comité des pays du golfe, Organisation régionale pour la protection du milieu marin (ROPME), World Fish Center (ICLARM), Organisation arabe pour le développement agricole (AOAD), AFFP, KISR, BCSR, King Abdel Aziz University

Langues de travail

Arabe et anglais

Règlement intérieur

Approuvé au titre de l'Article II.7 de l'Acte constitutif de la Commission régionale des pêches

Organes subsidiaires

La Commission a créé deux groupes de travail ad hoc:

 

  • groupe de travail sur les statistiques des pêches
  • groupe de travail sur l'aquaculture