هذا المقال غير مُتاح بالعربية• سيُعاد توجيهكم إلى الإنجليزية•إضغط للإغلاق•

La FAO et le groupe Mars unissent leurs forces pour améliorer la sécurité sanitaire des aliments

Le partenariat se concentrera sur les systèmes de traçabilité

20 octobre 2015, Rome – La FAO et Mars Inc., un des premiers groupes agroalimentaires mondiaux, ont décidé d'améliorer ensemble la sécurité sanitaire et la qualité des aliments tout au long de la chaîne alimentaire, en particulier dans les pays en développement.

Les deux organisations ont signé un protocole d'accord visant à promouvoir les normes internationales de sécurité sanitaire et de qualité des aliments, et à améliorer la gestion de la sécurité sanitaire sur la base de principes scientifiques, afin de réduire les maladies d'origine alimentaire et faciliter l'accès à l'information.

En vertu de cet accord, Mars soutiendra le programme de la FAO d'innocuité des aliments en offrant un accès aux données pertinentes et en détachant des experts dans des secteurs clés comme la traçabilité.

Gérer les risques liés à la présence de mycotoxines

La collaboration FAO-Mars portera en outre sur la réduction des risques liés à la contamination par les mycotoxines. Les mycotoxines sont des substances toxiques pour l'homme et l'animal produites par certains champignons, qui peuvent contaminer toutes les denrées de base telles que le maïs, le blé et le sorgho. Il est essentiel de limiter les apports de mycotoxines pour améliorer la santé publique et la santé animale à l'échelle mondiale. 

Les données et connaissances liées à la contamination par les mycotoxines mises au point par Mars Inc. s'avéreraient extrêmement utiles pour développer les fonctionnalités de l'outil d'échantillonnage des mycotoxines de la FAO, qui a déjà suscité l'intérêt de divers Etats membres ainsi que d'autres organismes des Nations Unies.

«Le partenariat avec le secteur privé pour renforcer l'innocuité des aliments est déterminant. La FAO, qui est en consciente, s'engage aux côtés de l'industrie alimentaire aux niveaux national et international pour mobiliser et diffuser les connaissances qui permettront de promouvoir des pratiques efficaces de sécurité sanitaire des aliments tout au long de la filière», a affirmé Ren Wang, Sous-directeur général de la FAO chargé du Département de l'agriculture et de la protection des consommateurs.

«La sécurité sanitaire des aliments est un domaine complexe qui requiert une approche multisectorielle. Le partenariat avec Mars peut renforcer notre message aux pays selon lequel il est plus facile de garantir la salubrité des aliments dans le cadre d'une collaboration efficace public-privé», a-t-il ajouté.

Dave Crean, Vice-Président Mars Inc., Recherche et développement, a déclaré: «Cet accord avec la FAO est très important pour notre groupe, il représente un nouvel exemple de notre engagement envers des collaborations ouvertes multidisciplinaires. La nourriture insalubre cause la mort de milliers de personnes chaque jour et compromet les économies des nations en développement. Nous sommes résolus à travailler avec la FAO pour améliorer l'innocuité des aliments dans le cadre de la sécurité alimentaire. Autrement dit, nous sommes d'avis que, si un aliment n'est pas sûr, ce n'est pas un aliment».

Photo: ©FAO/Giuseppe Carotenuto
Dave Crean, Vice-Président Mars Inc., Recherche et développement, et Ren Wang, Sous-directeur général de la FAO chargé du Département de l'agriculture et de la protection des consommateurs, signent l'accord au siège de la FAO.