La FAO salue la première contribution visant à promouvoir l’agriculture numérique grâce au partage de connaissances

La plateforme e-agriculture de la FAO conçue pour promouvoir le dialogue et l’innovation, héberge maintenant le plan de développement de la Chine pour la période 2019-2025

7 février 2020, Rome - Le plan agricole numérique de la Chine figure à présent sur la plateforme e-agriculture de la FAO. Cette décision intervient quelques temps après la tenue du Forum mondial pour l'alimentation et l'agriculture (GFFA) organisé à Berlin où 71 ministres de l'agriculture ont annoncé la création d'un Conseil numérique international pour l'alimentation et l'agriculture.

Le plan de développement chinois pour une agriculture et des zones rurales numériques (2019-2025) est maintenant disponible sur le site web e-agriculture de la FAO, en anglais et en chinois.

« La numérisation est devenue un moteur important pour transformer les zones rurales et créer des opportunités pour les agriculteurs. Je remercie la Chine d'avoir rendu son plan national disponible à travers la FAO et de partager ses expériences et bonnes pratiques avec les autres nations. J'espère que d'autres pays se joindront à cet effort en vue de promouvoir le dialogue et l'agriculture numérique à travers le monde, » a déclaré QU Dongyu, Directeur général de la FAO.

Le Conseil numérique international pour l'alimentation et l'agriculture aura pour objectif de fournir des recommandations politiques stratégiques afin de favoriser la numérisation de l'alimentation et de l'agriculture, de partager les meilleures pratiques et de promouvoir la coopération internationale en échangeant des idées et des expériences à travers le monde.

Comme cela a été requis par les ministres agricoles présents au GFFA 2019, la note expliquant le concept du Conseil a été préparée par la FAO et par d'autres organisations internationales et sera présentée aux organes gouvernementaux de la FAO pour être approuvée plus tard dans l'année.

Des villages avec internet haut-débit

Le plan national de la Chine, à présent disponible sur la plateforme e-agriculture de la FAO, représente une première étape dans le processus de partage des connaissances. Le plan fournit des recommandations et propose des mesures à prendre afin de mieux exploiter la technologie et les grandes bases de données en vue, par exemple, de stimuler la transformation numérique rurale.

Ces dernières années, la Chine a fait de grands progrès en réussissant à exploiter internet, les grandes bases de données et l'intelligence artificielle afin de développer l'agriculture et d'intensifier le recours au e-commerce dans les zones rurales. L'un des exemples de cette réussite est par exemple la création de ‘villages avec internet haut-débit' qui a permis d'améliorer le débit internet et de réduire les tarifs et a eu pour effet final d'encourager les agriculteurs à adopter des solutions basées sur internet.

En 2018, 96 pour cent des villages du pays pouvaient se targuer d'être couverts par la fibre optique. Cet investissement a eu pour effet de propulser l'e-commerce en milieu rural et a permis à davantage d'agriculteurs de vendre leurs produits en ligne, ce qui a entrainé une hausse de 43,3 pour cent des ventes au détail dans le secteur agricole.

Un outil conçu pour les défis d'aujourd'hui

Les technologies numériques offrent des opportunités uniques en aidant le système agro-alimentaire mondial à faire face à de nombreux défis comme celui de fournir de la nourriture nutritive et de qualité à une population en constante hausse.

En aidant à augmenter la production agricole et la productivité tout en faisant la promotion d'une utilisation efficace des ressources, la numérisation peut aussi permettre de renforcer les moyens d'existence et d'améliorer les conditions de vie des populations, en particulier celles des agriculteurs vivant en zones rurales.

Photo: ©FAO/Nicola Selleri
La technologie joue un rôle de plus en plus important dans l’agriculture.