De New York à Rome: le pape François, des jeunes, des chanteurs, des créateurs de technologies innovantes, des chefs cuisiniers, des PDG, des responsables publics et d’autres acteurs uniront leurs efforts pour mobiliser les énergies après le Sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires.

Le Forum mondial de l’alimentation aura lieu à Rome du 1er au 5 octobre.

Rome, le 21 septembre 2021 – Quelques jours à peine après le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires (New York, 23 septembre), le Forum mondial de l’alimentation porté par la jeunesse tient à Rome, du 1er au 5 octobre, sa première manifestation phare, où se réuniront des acteurs du monde entier et de différents secteurs afin de donner un nouvel élan à l’action mondiale à la suite du Sommet.

La manifestation, qui durera cinq jours, vise à inciter les jeunes à agir pour aider à façonner l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture. Parmi les intervenants figureront le pape François, la reine Letizia d’Espagne, le Président du Costa Rica, M. Carlos Alvarado Quesada, le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, M. Abdulla Shahid, et le Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), M. Qu Dongyu.

Le Forum rassemblera de jeunes chefs de file du monde agricole et d’ailleurs, auxquels se joindront des influenceurs, des célébrités, des chefs d’entreprises et des responsables de la société civile. Plusieurs prestations sont prévues, notamment celles de l’auteur-compositeur-interprète nigérian Brymo, du musicien allemand Keye Katcher, de la mannequin et influenceuse végane Natalie Prabha, de la chef cuisinière et écrivaine Carla Lalli Music et de la poète Meera Dasgupta, entre autres. Parmi les participants du secteur privé, on compte notamment Ramon Laguarta, Président-Directeur général de PepsiCo, Kimbal Musk, cofondateur et Président de Big Green, du groupe Kitchen Restaurant et de l’entreprise Square Roots, et Frank Giustra, Coprésident de l’International Crisis Group.

Vous trouverez le programme de la manifestation ici. Pour vous inscrire et assister à l’événement, cliquez ici

Par la jeunesse, pour la jeunesse

Organisé par les jeunes et coordonnée par le Comité de la jeunesse de la FAO, le Forum mondial de l’alimentation a été conçu comme un réseau indépendant de partenaires à l’origine d’un mouvement mondial visant à restaurer nos systèmes agroalimentaires.

Le changement climatique, les conflits actuels et les ralentissements et récessions économiques sont les principaux facteurs responsables de la hausse du nombre de personnes souffrant de la faim – jusqu’à 161 millions de plus en 2020, ce qui porte le total à 811 millions –, hausse qui continue de plus belle dans le sillage de la pandémie de covid-19. Ce sont les jeunes générations qui vont devoir faire face à ces difficultés, mais elles sont aussi les plus à même d’y apporter des solutions.

L’Économiste en chef et Président du Comité de la jeunesse de la FAO, M. Maximo Torero, souligne que pour relever l’immense défi auquel nos systèmes agroalimentaires sont confrontés aujourd’hui, nous devons adopter de nouvelles façons de penser et de collaborer.

«L’ingéniosité et l’énergie de la jeunesse mondiale sont parmi nos plus grandes ressources. Pour venir à bout de la faim dans le monde, il est essentiel d’exploiter ce potentiel au moyen d’initiatives telles que le Forum mondial de l’alimentation», a déclaré M. Torero avant le coup d’envoi de la manifestation.

Favoriser l’innovation

Le Forum mondial de l’alimentation fait appel à des méthodes innovantes pour découvrir et développer les idées les plus prometteuses des jeunes. Il offre également des outils et des ressources aux jeunes talents.

Le concours de recherche au service de la transformation, par exemple, met des jeunes chercheurs en contact avec des mentors et fait connaître leurs travaux afin que leurs idées aboutissent à des articles de recherche de haute qualité et donnent lieu à des offres de bourse ou à des propositions d’orientations. Le concours «start-up innovantes», lui, met en lien des entrepreneurs et des acteurs de premier plan dans les domaines de l’investissement, de la technologie et des politiques. Quant aux master classes, ils traitent de thèmes tels que la mentalité de la réussite, les systèmes alimentaires et l’éducation nutritionnelle et l’introduction à la chaîne de blocs.

L’objectif est d’aider les jeunes à acquérir des compétences fondamentales et de favoriser le dialogue entre étudiants, scientifiques, entrepreneurs, investisseurs, experts du système des Nations Unies et parlementaires du monde entier.

Pendant la journée inaugurale de la manifestation (le 1er octobre), la FAO et le Gouvernement suisse annonceront les lauréats de la deuxième édition des Prix internationaux de l’innovation en faveur de systèmes alimentaires durables. Des personnes, des entreprises privées et des institutions ont été invitées à présenter leurs projets dans les deux catégories suivantes: i) l’excellence dans la transformation numérique et l’innovation au service de systèmes alimentaires durables et ii) les innovations qui favorisent la participation des jeunes dans le cadre de systèmes alimentaires durables. Plus de 400 candidatures de 83 pays ont été soumises.

Photo by Jed Villejo on Unsplash
Organisé par les jeunes et coordonné par le Comité de la jeunesse de la FAO, le Forum mondial de l’alimentation a été conçu comme un réseau indépendant de partenaires à l’origine d’un mouvement mondial visant à restaurer nos systèmes agroalimentaires.