Forum mondial de l’alimentation – Les jeunes se chargent de façonner l’avenir de l’alimentation lors d’une manifestation phare

Le pape François et des dirigeants du monde entier s’adressent aux représentants de la jeunesse à l’occasion de l’ouverture de cette réunion de cinq jours à Rome.

Rome, le 1er octobre 2021 – Le pape François a fait une allocution devant des leaders de la jeunesse le jour de l’ouverture du Forum mondial de l’alimentation. Ce mouvement mondial s’emploie à mettre à contribution le dynamisme et la créativité des jeunes pour façonner un meilleur avenir pour notre alimentation.

Le Forum mondial de l’alimentation qui rassemble des jeunes aux origines diverses, et présentant un large éventail d’expertises, a pour objet de stimuler les initiatives appelées à transformer les systèmes agroalimentaires et à concrétiser les Objectifs de développement durable (ODD), plus particulièrement l’ODD 2 («élimination de la faim»).

Lors de la cérémonie d’ouverture diffusée en direct à Rome, le président du Costa Rica a prononcé le discours d’ouverture, suivi d’une allocution particulière du pape François. La reine Letizia d’Espagne, ambassadrice spéciale de bonne volonté pour la nutrition de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), comptait aussi parmi les dignitaires qui ont pris la parole devant un public de jeunes agriculteurs, de jeunes dirigeants, d’entrepreneurs, de personnalités influentes et de célébrités.

Parmi les invités d’honneur à la cérémonie d’ouverture, figuraient la jeune poétesse autochtone de Colombie, lauréate du Prix des jeunes poètes décerné par les États-Unis, Meera Dasgupta, de jeunes artistes et musiciens, dont AY Young, qui s’est servi de sa popularité pour sensibiliser le public à la durabilité et collecter des fonds pour des projets d’électrification d’habitats sous-équipés.

«Plus de la moitié de la population mondiale se compose de jeunes âgés de moins de 30 ans. Le présent et l’avenir leur appartiennent. Nous avons besoin de votre engagement pour la survie de la planète dont ils hériteront. Chacun sait sur quels points doivent porter les changements qui ne peuvent plus attendre. L’avenir est à vous. Saisissez-le à pleines mains!», a déclaré le président du Costa Rica M. Carlos Alvarado Quesada qui, âgé de 41 ans, est l’un des plus jeunes chefs d’État.

Le Souverain pontife, dans un message prononcé en son nom par le secrétaire d’État du Vatican, le cardinal Pietro Parolin, a exhorté les participants à continuer de se montrer intrépides et déterminés dans leurs initiatives, «qui donnent corps à nos souhaits par des actions concrètes et porteuses de résultats». La reine Letizia a rappelé que le dynamisme de la jeunesse était indispensable pour transformer nos systèmes alimentaires et a dit l’importance de donner aux jeunes une place «au cœur des processus décisionnels».

La commissaire de l’Union africaine chargée de l’éducation, de la science, de la technologie et de l’innovation, Mme Sarah Anyang Agbor, a salué l’ambition du Forum de servir de «plateforme privilégiée qui, en tirant parti du dynamisme de la jeunesse et de sa passion pour l’innovation, doit faire naître des solutions débouchant sur un meilleur avenir alimentaire pour tous».

 Ce rassemblement, organisé en distanciel, est la première manifestation prolongeant le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires, qui s’est tenu à New York il y a un peu plus d’une semaine. Le sommet, qui s’est conclu par le slogan «De New York à Rome », a chargé la FAO, ainsi que les autres institutions des Nations Unies ayant leur siège à Rome, de veiller à l’aboutissement des actions, de caractère ambitieux et soumises à l’urgence, qui sont destinées à rendre les systèmes agroalimentaires du monde plus efficaces, inclusifs, résilients et durables.

Le programme de la manifestation est disponible ici. Pour se joindre à la manifestation et en suivre le déroulement, s’inscrire ici.

Cette manifestation phare d’une durée de cinq jours se conclura mardi par l’Assemblée de la jeunesse, qui est chargée d’émettre des avis à valeur pratique aux gouvernements et aux principales parties prenantes.

 «Nous sommes ici pour dégager des solutions et trouver les moyens de reconstruire en mieux pour l’avenir. Nous ne pouvons pas aller de l’avant avec les schémas de pensée et les comportements anciens. Nous devons innover en sortant des sentiers battus», a déclaré le Directeur général de la FAO, M. Qu Dongyu.

Un meilleur avenir pour l’alimentation

Le Forum mondial de l’alimentation a été conçu par le Comité de la jeunesse de la FAO. Travaillant en collaboration avec les réseaux de jeunes des autres institutions des Nations Unies sises à Rome et ayant l’alimentation pour objet, le Forum comporte des axes de travail alignés sur les principes fondamentaux du Sommet des systèmes alimentaires. Son but est de faire écho aux voix des jeunes et de donner aux jeunes générations les moyens de contribuer à forger un avenir caractérisé par une meilleure production, une meilleure nutrition, un meilleur environnement et de meilleures conditions de vie pour tous.

Le Forum se fonde sur le constat que si les jeunes générations sont les plus concernées par ces enjeux, elles offrent aussi la créativité, l’inventivité et la résilience qui sont requises pour relever les défis. Et il n’y a jamais eu de meilleur moment pour exploiter ce potentiel: le monde compte aujourd’hui 1,8 milliard de jeunes âgés de 10 à 24 ans, nombre qui n’avait jamais été atteint dans l’histoire.

 «Jamais auparavant il ne s’était présenté d’occasion aussi exceptionnelle de tirer parti de l’élan et du dynamisme des jeunes pour donner à l’alimentation de meilleures perspectives d’avenir. Et le Forum mondial de l’alimentation tire parti de ce dynamisme», a déclaré M. Qu.

Le Forum mondial de l’alimentation ne se contente pas de recourir à des moyens innovants pour découvrir les idées les plus prometteuses émanant de jeunes gens et leur donner forme et retentissement, il met également à disposition des jeunes talents des outils et des ressources.

C’est ainsi que le Concours recherche et transformation a mis à la disposition de jeunes chercheurs des mentors qui doivent les aider à traduire leurs idées en mémoire de recherche de qualité reconnue, accompagner des propositions et suggérer des stratégies. Les Prix des startups innovantes mettent en relation des entrepreneurs et des responsables dans des sphères de l’investissement, des technologies et des politiques publiques. Des master classes ont été proposées sur des thèmes comme «la volonté de réussir», «l’éducation aux systèmes alimentaires et à la nutrition» et «Blockchain 101».

La cérémonie d’ouverture de vendredi s’est conclue avec l’annonce par la FAO et le Gouvernement suisse des lauréats de la deuxième édition du Prix international de l’innovation en faveur de systèmes alimentaires durables. L’édition 2021 de ce prix a recueilli 400 candidatures présentées par 83 pays.

Photo: ©FAO/
La cérémonie d'ouverture. Le Forum mondial de l'alimentation: Transformer l'avenir de notre nourriture Composite photo from left : FAO Director-General QU Dongyu; Carlos Alvarado Quesada - President of Costa Rica; Vatican State Secretary Pietro Parolin; Abdulla Shahid - President of the UN General Assembly.; Her Royal Highness Queen Letizia of Spain; His Excellency Ville Skinnari, Minister for Development Cooperation and Foreign Trade of Finland; Shamma Al Mazrui, Minister for Youth, United Arab Emirates; Moderators; Pacha Kanchai, Indigenous Youth Leade; AMeera Dasgupta, Poet, WFF Champion; Mr Mustapha Diyaol-Haqq; Ms Lana Weidgenant, Deputy-Director, Zero Hour International; Ms Lisanne van Oosterhoud, WFF Youth Champion; Michele Pennella IFAD Youth Network; Nafi Aisha Diop, WFP Youth Network; Jim Leandro Caro, Chair, Youth Alliance for Zero Hunger; Dara Karakolis, Youth Leader, Act4Food Act4Change.