本文尚无中文版本。

点击此处关闭信息框

La FAO réitère son soutien à la production de palmier dattier

Le renouvellement des partenariats renforce la coopération au profit de la chaîne de valeur du palmier dattier

19 mars 2018, Abu Dhabi – La FAO a réitéré aujourd'hui son soutien à la production et au développement du palmier dattier au Proche-Orient, notamment dans le cadre de la lutte contre le charançon rouge et grâce à l’amélioration de la chaîne de valeur.


 

«Plus que jamais, la coopération régionale et internationale est nécessaire pour promouvoir le partage des connaissances et mobiliser les fonds nécessaires pour soutenir le développement du palmier dattier», a déclaré M. Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, lors de la 10ème édition du Prix international Khalifa du  palmier dattier et de l’innovation agricole (KIADPAI) qui s’est déroulé dans le cadre de la 6ème Conférence internationale sur le palmier dattier. «La FAO continuera de soutenir vigoureusement vos efforts en matière de développement rural en général et de palmier dattier en particulier», a-t-il dit.

Travailler ensemble


 

La FAO vient de renouveler deux partenariats importants dans la région du Proche-Orient pour soutenir la production locale de palmier dattier.


 

En effet, la FAO et le Conseil d'administration du Prix international Khalifa ont paraphé aujourd'hui un mémorandum d'accord pour soutenir le développement du réseau régional des palmiers dattiers et promouvoir l'échange d'expériences au niveau régional.


 

L'accord FAO-KIADPAI s'inscrit dans le prolongement de la collaboration étroite entre cette agence de l'ONU et les Émirats arabes unis pour renforcer la coopération sur les questions de sécurité alimentaire dans la région.

La FAO a également renouvelé son alliance avec l'Organisation arabe pour le développement de l'agriculture (AOAD) et le Secrétariat du Prix Khalifa pour la protection et le développement durable de la chaîne de valeur du palmier dattier.


 

«Je suis très satisfait du partenariat fructueux que nous avons établi avec l'Organisation arabe pour le développement de l'agriculture», a fait observer M. Graziano da Silva. «Ensemble, nous préconisons une approche holistique, axée sur le marché et inclusive, pour développer les chaînes de valeur du palmier dattier dans la région Afrique du Nord et du Nord-Est, en mettant l'accent sur la compétitivité accrue du palmier dattier local et en favorisant l'accès des petits agriculteurs aux marchés à plus forte valeur ajoutée», a ajouté le Directeur général de la FAO.

Un symbole de vie


Le palmier dattier est un symbole de vie au Proche-Orient et en Afrique du Nord. Il est essentiel à la sécurité alimentaire des personnes qui en dépendent grâce à ses propriétés nutritionnelles uniques. Le palmier dattier joue également un rôle important dans les économies des pays de la région. Celle-ci comprend les 10 principaux pays producteurs de dattes représentant 90% de la production mondiale.

M. Graziano da Silva a déclaré que la consommation de dattes a augmenté en Europe et aux États-Unis. Il a indiqué qu'il y avait donc des possibilités d'exportation accrues, mais que cela signifiait aussi plus de défis en termes de pression sur les ressources naturelles locales, en particulier l'eau, et un surcroît de risques associés aux ravageurs et aux maladies transfrontalières.


 

Le rôle de la FAO face à un tueur invisible

Lors de l’édition 2017 du Prix Khalifa, le Directeur général de la FAO s’était engagé à aider les pays concernés à relever les défis émergents du palmier dattier et notamment le charançon rouge du palmier qui se nourrit de l'intérieur de la plante, compliquant ainsi sa détection tout en représentant une menace de taille au double plan socioéconomique et de l’environnement.


 

Et c’est ainsi que la FAO avait organisé la première Conférence internationale sur le charançon rouge du palmier dattier au cours de laquelle un plan d'action pour l'éradication progressive du ravageur devait être adopté. La mise en œuvre de cette stratégie est maintenant en cours.


 

La Conférence a également approuvé une nouvelle plate-forme mondiale qui sera bientôt lancée grâce à une contribution du Royaume d'Arabie saoudite et qui permettra de faciliter l'échange de connaissances, d'informations et d'expertise sur le charançon rouge du palmier dattier.

Hommages rendus

Au cours de son discours, le Directeur général a rendu hommage, tour à tour, au Cheikh Khalifa Bin Zayed Al Nahyan, Président de l'État des Émirats arabes unis; au Cheikh Mohamed Bin Zayed Al Nahyan, Prince héritier d'Abu Dhabi et Commandant suprême adjoint des forces armées des EAU; et au Cheikh Mansour Bin Zayed Al Nahyan, vice-premier ministre et ministre des Affaires présidentielles, pour la priorité qu'ils accordent au développement du palmier dattier et au Programme de développement de l'agriculture durable.


 

Le Directeur général a également rendu hommage au regretté Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan, fondateur des EAU, qui a été honoré cette année pour son héritage et les services qu’il a rendus à son peuple, à son pays et au monde.

Photo: ©FAO/
M. Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, s'exprimant lors de la 10ème édition du Prix international Khalifa du palmier dattier et de l’innovation agricole.