本文尚无中文版本。

点击此处关闭信息框

Le Népal consacre le droit à l'alimentation dans sa nouvelle Constitution

Selon la FAO, cela renforcera l’effort visant à atteindre l’objectif Faim Zéro dans ce pays

1er octobre 2015, Katmandou – La FAO a applaudi à la consécration, dans la nouvelle Constitution du Népal, du droit à l’alimentation comme un droit fondamental pour les citoyens, indique aujourd’hui le Représentant de la FAO au Népal.

Le Président Ram Baran Yadav a dévoilé le 20 septembre 2015 la nouvelle Constitution tant attendue de la République démocratique fédérale du Népal, qui reconnaît le droit à l'alimentation comme un droit fondamental des citoyens. La promulgation de la nouvelle Constitution représente une étape d'une importance capitale pour ce pays qui a souffert ces dernières années de l'instabilité politique et, plus récemment, des dévastations provoquées par un violent tremblement de terre.

Le nouveau texte fondamental a été approuvé par 507 députés sur les 601 que compte le Parlement népalais.

Depuis des années, la FAO soutient  le dialogue sur la sécurité alimentaire, le droit à l'alimentation et d'autres questions connexes au Népal. Son apport a joué un rôle important, facilitant le consensus et la reconnaissance explicite du droit à l'alimentation dans les articles 36 et 42 et d'autres dispositions connexes:

• L’article 36 (1) garantit le droit à l'alimentation pour tous les citoyens.

• L’article 36 (2) prescrit que chaque citoyen a le droit d'être protégé contre une éventuelle pénurie alimentaire qui pourrait menacer son existence.

• L’article 36 (3) souligne que chaque citoyen a droit à la souveraineté alimentaire prévue par la loi.

• L’article 42  mentionne le droit à la justice sociale, qui inclut la fourniture de la nourriture.

La reconnaissance explicite du droit à l'alimentation dans la Constitution sera décisive pour la mise en œuvre d’initiatives visant à relever le défi Faim Zéro dans le pays. L’objectif principal consistera à juguler l'insécurité alimentaire dans 30 districts situés dans les régions collinaires du centre et les zones montagneuses du Népal.

«La consécration du droit à l'alimentation dans la nouvelle Constitution du Népal est un moment d’une importance capitale», a déclaré Somsak Pipoppinyo, Représentant de la FAO au Népal.

«Je tiens à féliciter toutes les parties prenantes dont les efforts inlassables ont payé. En particulier, la Commission nationale des droits de l’homme, les membres de l'Assemblée constituante, le Barreau du Népal, les groupements d'agriculteurs et les militants des droits de l'homme pour leur mobilisation collective en faveur du statut constitutionnel du droit humain à une alimentation adéquate», a souligné M. Somsak, ajoutant qu'il avait bon espoir que l'insécurité alimentaire serait résorbée dans tous les districts du pays, conformément à l'esprit de la nouvelle Constitution.

Depuis 2012, la Représentation de la FAO au Népal n’a cessé de soutenir le gouvernement du Népal afin de promouvoir, protéger et surveiller les droits de l'homme dans les programmes, les politiques et la législation sur la sécurité alimentaire et le droit à l'alimentation.

Photo: ©FAO/Sailendra Kharel
Une productrice de légumes népalaise.