Protection de la végétation en montagne: la FAO reçoit un prix du Groupe sur l’observation de la Terre pour sa contribution aux objectifs de développement durable

Les travaux de l’Organisation en matière de mesure et de suivi de l’indicateur 15.4.2 des objectifs de développement durable (ODD), l’indice de couvert végétal montagneux, sont récompensés à l’occasion de la GEO Week 2021

FAO/Robert Atanasovski

Forêt de pins dans les montagnes de Macédoine du Nord

©FAO/Robert Atanasovski

26/11/2021

Rome – L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a remporté un prix pour avoir mis au point une nouvelle méthode de suivi qui concerne un indicateur relatif aux objectifs de développement durable (ODD) sur le couvert végétal montagneux dans le monde et repose sur des images satellitaires et la modélisation. 

Le gagnant du prix du Groupe sur l’observation de la Terre (GEO) remis pour contribution aux ODD dans la catégorie des organismes responsables d’un ou de plusieurs ODD a été annoncé lors d’une manifestation tenue en ligne pendant la GEO Week 2021, dans le cadre de son initiative d’observation de la Terre au service des ODD.

La méthode de la FAO sert à simplifier et à automatiser la mesure et le suivi de l’indice de couvert végétal montagneux (indicateur 15.4.2 des ODD) et se fonde sur les produits d’observation terrestre issus d’images satellitaires et de modèles d’interprétation fiables. 

La technique a été élaborée en 2019 et a été mise à l’essai dans plusieurs pays. Elle peut maintenant servir au suivi de l’indice de couvert végétal montagneux partout dans le monde. 

Approuvée par le Groupe d’experts des Nations Unies et de l’extérieur chargé des indicateurs relatifs aux objectifs de développement durable, la méthode a été publiée en 2021 dans l’International Journal of Geo-Information de la Société internationale de photogrammétrie et de télédétection (ISPRS).

Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 comprend 17 ODD et 169 cibles auxquels sont associés 231 indicateurs. En tant qu’organisme responsable de 21 des indicateurs, la FAO a toujours soutenu la prise en compte des données d’observation de la Terre et de l’information géospatiale, qui constituent selon elle des instruments de suivi importants. 

Surveiller la santé des écosystèmes de montagne

Le suivi de l’indice de couvert végétal montagneux sur la durée peut fournir des informations sur l’ampleur de l’évolution de la végétation et sur la santé globale des écosystèmes de montagne.

«Notre approche nous permet de produire des valeurs relatives à l’indicateur pour tous les pays et territoires du monde en utilisant les ensembles de données mondiaux, et encourage également les pays à exploiter leurs données nationales pour communiquer des informations au sujet de cet indicateur important», a dit Mme Anssi Pekkarinen, Forestière principale et chef d’équipe de l’évaluation de la FAO des ressources forestières mondiales. 

Le travail que fait la FAO pour suivre avec plus de précision les progrès réalisés eu égard aux ODD l’amène à collaborer activement avec les Membres et les organisations partenaires afin d’améliorer la méthode conçue pour mesurer l’indicateur et de faciliter la communication d’informations par les pays grâce à des outils et des supports de renforcement des capacités.

La FAO a conclu des accords avec plusieurs fournisseurs de données afin de pouvoir utiliser des images d’observation de la Terre pour surveiller l’évolution des systèmes agroalimentaires et aider les pays à atteindre les ODD. Dans le cadre de cette collaboration, elle contribue à la validation de cartes à haute résolution de la couverture des sols, qui sont essentielles pour suivre la mise en œuvre des ODD qui concernent les terres. Elle renforce également la capacité des pays de produire des ensembles de données sur la couverture des sols au niveau national. 

«Les données issues de l’observation de la Terre ne sont pas la solution à tous nos problèmes dus aux besoins immenses en données créés par les ODD, mais elles peuvent beaucoup contribuer, directement et indirectement, à améliorer la disponibilité, la qualité et la cohérence des indicateurs des ODD», a indiqué M. Pietro Gennari, Statisticien en chef de la FAO.

Les conclusions d’un rapport établi par la FAO en septembre ont montré que la pandémie de covid-19 avait fait reculer les progrès accomplis dans la réalisation des ODD et mis en péril des dizaines d’années d’efforts de développement. Le rapport d’analyse, intitulé Suivi des progrès des indicateurs des ODD liés à l’alimentation et à l’agriculture 2021, met toutefois en lumière plusieurs domaines où du chemin a été parcouru ces dernières années, notamment la gestion durable des forêts.


À propos des prix

Les prix du Groupe sur l’observation de la Terre remis pour contribution aux objectifs de développement durable récompensent la productivité, l’innovation, la nouveauté et les efforts exemplaires s’agissant de l’utilisation des observations de la Terre au service du développement durable. Lancés en 2019, ces prix sont décernés chaque année à celles et ceux qui améliorent le suivi des 17 objectifs mondiaux définis par les Nations Unies.

Contacts

FAO Actualités et Médias (+39) 06 570 53625 [email protected]

Francis Markus FAO Actualités et Médias (Rome) [email protected]