议会联盟

Les parlementaires gabonais poursuivent leur formation sur les investissements responsables dans les systèmes agroalimentaires


04/03/2022 - 

À la suite de la formation organisée les 3 et 4 novembre dernier, un atelier de renforcement des capacités des parlementaires gabonais sur les investissements responsables dans l’agriculture et les systèmes alimentaires s’est tenue du 2 au 4 mars 2022.

La rencontre qui a réuni les députés et sénateurs était organisé par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Institut International de Développement Durable (IISD), sous l’égide de l’Alliance Parlementaire Gabonaise de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (APGSAN).

Dans son discours d’ouverture, le 5e Vice-président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Jean-Pierre Oyiba, a souligné l’importance de cet atelier de formation. « Face aux enjeux de développement durable, notamment l’objectif numéro 2, le rôle des parlementaires étant catalyseur, nous devons justifier d’un niveau hautement élevé de capacités de matière de connaissance des lois ou des politiques publiques relatives aux investissements responsables dans l’agriculture ».

Le Coordonnateur Sous-régional de la FAO pour l’Afrique Centrale et Représentant de la FAO au Gabon, Hélder Muteia, dans son allocution a réitéré le rôle essentiel des parlementaires en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle « L’Agenda 2030 reconnaît le rôle essentiel que jouent les parlements nationaux du fait de leurs fonctions législatives et budgétaires et du contrôle qu’ils exercent sur l’application effective des engagements. Les parlementaires sont les dépositaires des engagements pris par leur pays envers le développement durable, du fait qu’ils ont pour mandat de transformer ces engagements en instruments législatifs et en politiques publiques à long terme ».

Ces activités de formation ont porté sur le Guide pratique à l'intention des parlementaires et des conseillers parlementaires sur les investissements responsables dans l'agriculture et les systèmes alimentaires développé par la FAO et l’IISD. Ce guide propose des orientations aux parlementaires sur leur rôle dans la création d’«environnements politiques favorables» fiables, cohérents et transparents pour assurer des investissements durables et responsables dans l’agriculture et les systèmes alimentaires.

Selon les priorités identifiées lors de l’atelier d’analyse des besoins en formation qui s’est déroulé en novembre, la formation s’est axé sur trois thématiques notamment: évaluer la pertinence du cadre législatif national pour les investissements responsables dans l’agriculture et les systèmes alimentaires, plaider en faveur de réformes des lois existantes et/ou de l’adoption de nouvelles lois et assurer un contrôle parlementaire efficace en vue de veiller à l’application des lois et réglementations.

La stimulation des investissements par et pour les jeunes à travers de mesures spécifiques pour susciter les vocations dans l’agriculture et la protection de l’environnement et des ressources naturelles en connexion aux investissements agricoles ont fait aussi l’objet de discussions approfondies.

Clôturant les travaux, la Vénérable Marie Julie Bilogo-Bi-Nzendong, 3e Vice-président du Sénat, a déclaré « à l’endroit de vous mes collègues parlementaires, c’est le lieu de vous feliciter, mais surtout de vous exhorter à faire bon usage des prescriptions sorties de cette rencontre du donner et du recevoir pour le bien-être de nos populations ».

Au terme de l’atelier, les parlementaires ont adopté une déclaration par laquelle ils s‘engagent à accélérer la mise en œuvre des actions prioritaires identifiées au cours de l’atelier, pour promouvoir les investissements responsables dans l’agriculture et les systèmes alimentaires au Gabon.

Liens connexes

Principes pour un investissement responsable dans l’agriculture et les systèmes alimentaires

Déclaration de Malabo sur la croissance et la transformation accélérées de l'agriculture en Afrique pour une prospérité partagée et de meilleures conditions de vie