La résilience
©FAO/Tsito Andriamaroahina

Le Gouvernement de Madagascar et la FAO collaborent étroitement dans la mise en œuvre de la campagne de lutte antiacridienne 2021/22

10/08/2021

Un appel d’urgence a été lancé à l’attention des partenaires de ressources afin de financer rapidement la réponse à la résurgence acridienne

Antananarivo, 15 juillet 2021 – Madagascar est touché par divers facteurs qui impactent fortement la sécurité alimentaire des populations, leurs moyens d’existence, ainsi que le secteur agricole. En effet, ce dernier est considérablement touché par les aléas climatiques persistants, la fièvre de la Vallée du Rift, qui nuit à la santé animale, la chenille légionnaire d’automne, et les impacts de la maladie à coronavirus 2019 (covid-19). Aujourd’hui, le pays fait face à une nouvelle crise caractérisée par la recrudescence des attaques du criquet migrateur malgache, qui peuvent rapidement provoquer des conséquences désastreuses pour les cultures et ainsi aggraver l’insécurité alimentaire et la malnutrition des populations, déjà à des niveaux très élevés dans le pays. 

Partagez