La résilience
Une femme traite ses chèvres dans le village de Malamawa, région de Zinder, Niger  ©FAO/Luis Tato

Les régions du Sahel et du lac Tchad: la FAO rallie l’initiative mondiale de renforcement des interventions face à la crise de la sécurité alimentaire

07/04/2022

La communauté internationale s’engage à verser 1,79 milliard d’euros environ pour remédier à un péril humanitaire sans précédent dans la région.

En réaction à des niveaux sans précédents d’insécurité alimentaire aiguë dans les régions du Sahel et du lac Tchad, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) s’est jointe à la communauté internationale pour appeler à une intensification immédiate de l’aide d’urgence et au renforcement de la résilience des personnes vulnérables et des systèmes agroalimentaires.

Mercredi, une réunion spéciale de haut niveau sur le thème «Crises alimentaires et nutritionnelles dans les régions du Sahel et du lac Tchad: il est temps d’agir maintenant et de mieux se mobiliser pour l’avenir dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest» a été organisée par le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, l’Union européenne et le Réseau mondial contre les crises alimentaires, codirigé par la FAO. Cette réunion a rassemblé des décideurs politiques et des acteurs non étatiques du Sahel, d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale et leurs partenaires internationaux, avec pour but de mobiliser un surcroît d’assistance humanitaire – alimentaire, nutritionnelle et de sauvegarde des moyens de subsistance – pour les populations les plus touchées et de renouveler un engagement politique de long terme en faveur de politiques structurelles traitant les causes sous-jacentes des crises alimentaires et nutritionnelles. 

Partagez