La résilience
Juillet 2019, Krasne (Ukraine): Une moissonneuse-batteuse recharge le blé dans la trémie pour la suite du transport pendant la récolte.  ©FAO/Anatolii Stepanov

Guerre en Ukraine: la FAO renouvelle son appel à relancer l’agriculture et à apporter un appui en urgence aux ménages ruraux vulnérables

19/04/2022

Plus de 115 millions d’USD sont nécessaires d’urgence pour aider les agriculteurs et les ménages ruraux ukrainiens jusqu’en décembre 2022.

La somme de 115,4 millions d’USD est nécessaire de toute urgence pour empêcher toute nouvelle détérioration de la situation d’insécurité alimentaire et une aggravation du dysfonctionnement des chaînes d’approvisionnement alimentaire en Ukraine. Il est urgent d’aider les agriculteurs ukrainiens à semer des légumes et des pommes de terre au cours de cette saison des semis printaniers et les agriculteurs devraient être autorisés et aidés à se rendre dans leurs champs afin de sauvegarder la récolte de blé d’hiver, a déclaré aujourd’hui l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Avec ce plan, conforme à l’Appel éclair interinstitutions, la FAO a plus que doublé le montant initialement sollicité de 50 millions d’USD destiné à venir en aide à 376 660 ménages agricoles de petites et moyennes exploitations, soit près d’un million de personnes, sur la période se terminant en décembre 2022.

«L’accès à l’alimentation, la production alimentaire et la disponibilité générale des produits alimentaires montrant une détérioration dans de nombreuses parties du territoire ukrainien du fait de la guerre, les activités de relance de la production agricole et le bon fonctionnement des chaînes d’approvisionnement alimentaire seront déterminants pour éviter une crise alimentaire en 2022 et dans les premiers mois de 2023», a déclaré le Directeur du Bureau des urgences et de la résilience, M. Rein Paulsen. «L’objectif immédiat de la FAO est d’accompagner l’actuelle saison des semis de printemps afin d’empêcher toute perturbation des récoltes des cultures d’hiver qui approchent, celles-ci ayant lieu généralement en juin et juillet, et d’éviter ainsi la mise en péril de la sécurité alimentaire du pays. L’agriculture est soumise au cycle des saisons. Il n’y a pas de temps à perdre pour se préparer à la campagne agricole de l’automne prochain.

Partagez