Directives volontaires visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale
dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l'éradication de la pauvreté

Pratiques post-capture pour renforcer l'autonomie des femmes dans la pêche artisanale en Afrique

Documents
15/03/2022

Pour soutenir la mise en oeuvre des Directives volontaires visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l’éradication de la pauvreté, la Division des pêches et de l’aquaculture de la FAO a élaboré le Programme-cadre sur les Directives sur la pêche artisanale et lancé un certain nombre d’initiatives, notamment le Programme «Renforcer la contribution de la pêche artisanale à la sécurité alimentaire etaux moyens d’existence durables grâce à de meilleures politiques, stratégies et initiatives»(GCP/GLO/645/NOR). Dans le prolongement de cette action en 2020, le Projet «Renforcer l’autonomie des femmes dans la pêche artisanale pour des systèmes alimentaires durables» s’est centré sur la durabilité des systèmes alimentaires. Ainsi, un certain nombre d’activités ont été ciblées, au niveau national ou local, pour soutenir les femmes travaillant dans le secteur post-capture des pêcheries artisanales, cinq pays étant concernés: Ghana, Malawi, République-Unie de Tanzanie, Sierra Leone et Ouganda. Pour promouvoir le renforcement des capacités des femmes sur le long terme, le Programme a réalisé une étude destinée à identifier les meilleures pratiques post-capture dans la perspective d’une large diffusion auprès des femmes oeuvrant dans ce secteur.

Télécharger PDF