Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture

16 octobre 2021

Journée mondiale de l'alimentation

Lorenzo Artibani

«Nous pensons que transformer nos systèmes alimentaires permet de rétablir le lien entre les personnes et la nature.»
13/07/2021

Italie 

Lorenzo Artibani est le co-fondateur de l’Application innovante Orto 2.0, destinée aux coopératives agricoles, créée à Rome en 2017. Lorenzo et trois jeunes agriculteurs gèrent cette plateforme numérique qui permet aux habitants de Rome d’avoir accès à des légumes locaux, frais et durables. 

Grâce à Orto 2.0, quiconque peut louer 50 mètres carrés et y faire un potager. Lorenzo et ses collègues suivent les différents aspects du processus de ces cultures. L’entreprise adopte une approche agroécologique innovante à l’exploitation agricole urbaine – elle marie les technologies numériques aux méthodes naturelles de cultivation et elle encourage l’économie circulaire. 

«Orto 2.0 offre un modèle innovant qui permet aux agriculteurs d’établir des liens avec les marchés, à l’aide d’outils technologiques.» 

L’Application permet aux utilisateurs d’organiser leur propre potager, en choisissant quels légumes planter parmi une liste de légumes de saison. Un système de culture intercalaire les guide vers un rendement optimal et ils gèrent et surveillent leur potager à l’aide d’outils numériques. Les utilisateurs peuvent aussi participer à des processus de production in situ, avec le soutien de l’équipe agricole d’Orto 2.0. Les légumes peuvent alors être récoltés personnellement ou livrés au domicile des consommateurs dans les trois heures après la récolte. 

Les jeunes exploitants agricoles qui s’occupent des potagers produisent des fertilisants naturels avec les déchets agricoles et du compost, et ils utilisent exclusivement des pesticides naturels à base de plantes. Grâce à une meilleure protection des sols, Orto 2.0 permet de rétablir la biodiversité locale et à protéger la santé des consommateurs en éliminant les intrants chimiques. 

«Orto 2.0 est une alternative qui respecte les contraintes planétaires et prioritise la santé des personnes.» 

Pour Lorenzo, la covid-19 a permis aux petits producteurs de répondre à la demande grandissante de transparence dans la filière alimentaire. Sa coopérative a pour but d’atteindre une production indépendante, à travers une production autonome de semences naturelles et locales, et par là même de préserver l’agro-biodiversité, les variétés locales de semences et de constituer une souveraineté alimentaire urbaine. 

Avec Orto 2.0, le héros de l’alimentation Lorenzo et ses collaborateurs œuvrent en faveur d’une alimentation plus saine et plus durable, et d’une plus grande connexion avec la nature, et ils contribuent à la création de systèmes alimentaires urbains plus locaux, inclusifs et résilients. 

«Nous croyons que transformer nos systèmes alimentaires permet de rétablir le lien entre les personnes et la nature. Pour ce faire, nous devons combler l’écart entre les producteurs et les consommateurs, en recréant des liens avec la terre, l’eau, les semences, les végétaux et tous les êtres vivants.»