Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture

16 octobre 2021

Journée mondiale de l'alimentation

Sireesha Tullimilli

« Mon ambition est d’améliorer la santé des habitants de mon village et d’apporter ma contribution en vendant des légumes produits naturellement. »
15/10/2021

Inde 

Sireesha Tullimilli fait partie des milliers de petits agriculteurs qui pratiquent l’agroécologie dans l’Andhra Pradesh, un État au sud-est de l’Inde. L’agroécologie est un type d’agriculture qui applique des concepts écologiques dans le but d’atténuer les effets du changement climatique et de protéger à la fois les animaux sauvages et les communautés. En effet, Sireesha travaille à sensibiliser les populations sur la nutrition et les techniques agricoles durables qui n’utilisent pas d’agents chimiques, protègent les sols et augmentent les revenus des agriculteurs. 

En tant que formatrice dans le cadre d’un programme de ferme-école organisé par la FAO et le Gouvernement local de l’Andhra Pradesh, Sirresha encourage les agriculteurs de son village à adopter une agriculture naturelle et, pour ce faire, elle leur en montre les résultats positifs. Le programme encourage une approche pratique, horizontale et inclusive aux techniques agricoles durables, créées sur mesure pour correspondre aux besoins individuels des agriculteurs pour améliorer la qualité des sols. 

« Dans la ferme-école, nous apprenons que si nous pratiquons les cultures intercalaires avec l’agriculture agroécologique au lieu de la monoculture, nous pouvons avoir des revenus supplémentaires. Et deuxièmement, le coût de la culture diminue fortement. » 

Le gouvernement de l’État a lancé le programme Andhra Pradesh Community-managed Natural Farming (APCNF) avec l’appui technique de la FAO, qui vise à soutenir les techniques agricoles agroécologiques. L’APCNF encourage l’agriculture non chimique en encourageant les pesticides botaniques de fabrication locale et les méthodes de culture innovantes qui empêchent les épidémies de ravageurs et de maladies. 

« Grâce à l’approche agroécologique de l’agriculture naturelle, ma famille et moi avons réduit nos coûts, augmenté nos revenus et nous pouvons louer davantage de terrains à cultiver. Nous avons aussi amélioré notre santé et nous sommes maintenant en mesure d’envoyer nos enfants dans de meilleures écoles. » 

Par la suite, Sireesha a ouvert une petite activité où elle vend des légumes produits naturellement. Cela lui a permis d’augmenter son revenu tout en aidant les habitants de son village à consommer des aliments sains. 

« Après avoir entrepris l’agriculture naturelle et avoir consommé les produits sains de ma ferme, je suis maintenant en bonne santé et contente. Nous avons remboursé la totalité de notre emprunt. L’agriculture naturelle a amélioré notre vie. » 

Cette heroïne de l’alimentation fait sa part en améliorant à la fois sa vie et le bien-être de sa communauté.