COVER
ECE/TIM/SP/11
Études de Genève sur le bois et la forêt No 11
TENDANCES ET PERSPECTIVES
DU BOIS EN EUROPE
A L'AUBE DU XXIe SIECLE

TABLE DES MATIERES


Nations Unies Commission économique pour l'Europe Organosation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture

Section du bois
Genève, Suisse

NATIONS UNIES
New York et Genève, 1996

NOTE

Les appellations employées dans cette publication et la présentation des données qui y figurent n'impliquent de la part du Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones, ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites.

RESUME

La cinquiéme Etude des tendances et perspectives du bois en Europe présente les tendances antérieures ainsi que des scénarios concernant les perspectives de l'offre et de la demande de bois ronds et de produits forestiers en Europe, de 1965 à 2020. On y examine le contexte général, le contexte économique et démographique, les perspectives des ressources forestières (superficie, matériel sur pied et quantités enlevées), les facteurs externes exerçant une influence sur la forêt (notamment pollution et changements climatiques, contribution des forêts européennes au bilan du carbone), l'offre et la demande de produits forestiers (projections économétriques), l'utilisation des déchets de bois, le recyclage des vieux papiers, les échanges de l'Europe avec les autres régions, le bois énergie et les perspectives des pays en transition. Sur la base de cette analyse ainsi que d'un modèle de bilan-matières, l'Etude présente deux scénarios de base chiffrés pour le secteur jusqu'en 2020, ainsi que d'autres scénarios (certains quantitatifs, d'autres qualitatifs) avec diverses hypothèses concernant les prix, les coûts des matières premières, l'activité du secteur de la construction, la récupération des vieux papiers, les prix et la politique de l'énergie, les politiques de l'environnement et la réduction de l'offre mondiale de bois. On trouvera également dans l'Etude des conclusions et des enseignements à tirer sur le plan de l'action, ainsi que des indications concernant la pérennité du secteur de la foresterie et des produits forestiers en Europe.

ECE/TIM/SP/11



UNITED NATIONS PUBLICATION
Sales No. GV.F.96.0. 11
ISBN 92-1-200331-1
ISSN 1020-2951


Les liens hypertextes vers d'autres sites de l'Internet ne signifient nullement que l'Organisation approuve officiellement les opinions, idées, données ou produits qui y sont présentés, qu'elle en assume la responsabilité ou qu'elle garantit la validité des informations qui s'y trouvent. Leur seul objectif est d'indiquer où trouver un complément d'informations sur des thèmes apparentés.

TABLE DES MATIERES

Préface

Résumé analytique

Chapitre

1. INTRODUCTION

1.1 Objectifs de la cinquième Etude

i) Considérations générales

ii) Mandat

iii) Méthodologie

1.2 Aperçu du secteur européen des forêts et des produits forestiers

1.3 Analyse comparée des tendances observées dans les années 80 et des scénarios proposés dans la quatrième Etude

i) PIB

ii) Investissements dans le logement

iii) Population

iv) Consommation de produits forestiers

v) Récupération des vieux papiers

vi) Quantités de bois ronds enlevées

2. LE CONTEXTE GENERAL

2.1 Introduction

2.2 Politique du secteur forestier

2.3 Scénario de référence concernant le contexte général dans les autres secteurs

i) Croissance économique

ii) Energie

iii) Environnement

iv) Agriculture

v) Commerce

vi) Pays en transition

vii) Le rôle du secteur public

3. CONTEXTE ECONOMIQUE ET DEMOGRAPHIQUE

3.1 Introduction

3.2 Perspectives démographiques

3.3 Croissance économique

3.4 Construction

4. LES RESSOURCES FORESTIERES DE L'EUROPE

4.1 Introduction

4.2 Les ressources forestières européennes vers 1990

4.3 Les perspectives des ressources forestières européennes

i) Méthodologie

ii) Hypothèses fondamentales des scénarios

iii) Superficie, quantités enlevées, matériel sur pied et accroissement jusqu'en 2020

iv) Possibilités d'accroissement de l'offre de bois en Europe

4.4 Conclusions

5. FACTEURS EXTERNES EXERCANT UNE INFLUENCE SUR LE SECTEUR

5.1 Introduction

5.2 Tendances observées en ce qui concerne les changements à l'échelle planétaire

i) Chimie de l'atmosphère

ii) Climat

5.3 Effets des changements à l'échelle planétaire sur les écosystèmes forestiers

i) Regard sur le passé

ii) Scénarios relatifs aux effets futurs

5.4 Effets des forêts sur les changements à l'échelle planétaire

i) Regard sur le passé

ii) Scénarios concernant l'évolution future du bilan du carbone

5.5 Perspectives quant au lien entre les forêts européennes et les changements à l'échelle planétaire

5.6 Incendies de forêt

5.7 Autres facteurs externes exerçant une influence sur la forêt

5.8 Conclusions

5.9 Références

6. OFFRE ET DEMANDE DE PRODUITS FORESTIERS DANS LES PAYS A ECONOMIE DE MARCHE

6.1 Introduction

6.2 Tendances antérieures de la consommation et de la production

6.3 Les utilisations finales: concurrence et substitution

i) Sciages et panneaux

ii) Papiers et cartons

6.4 Industries forestières européennes

6.5 Prévisions de l'offre et de la demande

i) Introduction

ii) Modélisation de la demande et de l'offre : méthode générale

iii) Modèles de la demande et de l'offre pour les principaux producteurs et consommateurs

iv) Modèles de la demande pour les autres pays d'Europe occidentale

v) Méthodes de projection

vi) Résumé des résultats

7. DECHETS, RECYCLAGE ET REUTILISATION

7.1 Introduction

7.2 Déchets d'usinage du bois

7.3 Vieux papiers (fibres secondaires)

8. COMMERCE DE L'EUROPE AVEC LES AUTRES REGIONS

8.1 Introduction

8.2 Structure du commerce mondial des produits forestiers vers le milieu des années 90

8.3 Vue d'ensemble des ressources forestières mondiales

8.4 Perspectives de l'offre de bois d'autres régions

i) Amérique du Nord

ii) Russie

iii) Forêts tropicales naturelles

iv) Plantations de bois d'industrie à croissance rapide

8.5 Scénarios concernant le solde des échanges de l'Europe

8.6 Perspectives de la demande mondiale de produits forestiers

8.7 Disponibilité des produits forestiers pour l'exportation vers l'Europe

9. BOIS ET ENERGIE

9.1 Introduction

9.2 Le contexte : tendances et perspectives générales de l'énergie

9.3 Offre et utilisation du bois comme source d'énergie vers 1990

9.4 Perspectives de l'énergie tirée du bois

9.5 Analyse des scénarios

10. PERSPECTIVES POUR LES ECONOMIES EN TRANSITION

10.1 Introduction

10.2 Le secteur des forêts et des produits forestiers des pays en transition

10.3 Questions concernant la transition

i) Généralités

ii) Secteur des forêts et des produits forestiers

10.4 Perspectives du secteur des forêts et des produits forestiers des pays en transition

i) Méthodologie

ii) Scénarios pour le secteur des forêts et des produits forestiers des pays en transition

10.5 Conclusions

11. SCENARIOS DE BASE POUR LE SECTEUR DE LA FORESTERIE ET DES PRODUITS FORESTIERS JUSQU'EN 2020

11.1 Introduction

11.2 Méthodologie

11.3 Scénarios de base

i) Hypothèses fondamentales

ii) Aperçu général des scénarios de base

iii) Considérations de politique générale utilisées pour les scénarios de base

iv) Perspectives d'équilibre entre l'offre et la demande dans les scénarios de base

12. AUTRES SCENARIOS

12.1 Introduction

12.2 Prix des produits forestiers

i) Généralités

ii) Hypothèses retenues pour les scénarios fondés sur une évolution des prix

iii) Résultats et discussion

12.3 Coûts des matières premières

i) Généralités

ii) Hypothèses

iii) Résultats et analyse

12.4 Construction

i) Généralités

ii) Hypothèses

iii) Résultats et analyse

12.5 Récupération des vieux papiers

i) Généralités

ii) Hypothèses concernant les taux de récupération

iii) Résultats et analyse

12.6 Prix et politiques de l'énergie

i) Généralités et hypothèses

ii) Résultats et analyse

12.7 Politiques, législations et attitudes en matière d'environnement (scénario vert)

i) Généralités et hypothèses

ii) Résultats et analyse

12.8 Diminution des quantités de bois disponibles dans le monde

i) Généralités et hypothèses

ii) Résultats et analyse

12.9 Incertitude concernant la croissance économique

12.10 Analyse des divers scénarios présentés

12.11 Conclusions

13. CONCLUSIONS

13.1 Introduction

13.2 Principales conclusions de la cinquième Etude

i) Persistance de la demande de produits forestiers en Europe

ii) Adéquation entre l'offre de bois ronds et la demande attendue en Europe

iii) Le développement de l'industrie forestière en Europe

iv) Réduction des pertes et développement du recyclage dans le secteur des produits forestiers

v) Perspectives en matière de prix

vi) Importations européennes en provenance d'autres régions et degré d'autosuffisance en produits forestiers

vii) Marchés du bois de sciage et des panneaux

viii) Pays en transition

ix) Evolution des superficies de forêts en Europe et boisement des anciennes terres agricoles

x) Bois et énergie

xi) Coûts de la gestion des forêts

xii) Contribution de la forêt européenne à l'équilibre mondial du carbone

xiii) Incertitude et surveillance

13.3 Gestion durable du secteur des forêts et des produits forestiers en Europe

i) Conservation et amélioration appropriée des ressources forestières et de leur contribution aux cycles mondiaux du carbone

ii) Maintien de la santé et de la vitalité des écosystèmes forestiers

iii) Maintien et encouragement des fonctions de production des forêts (bois et hors-bois)

iv) Maintien, préservation et amélioration appropriée de la diversité biologique dans les écosystèmes forestiers

v) Maintien et amélioration appropriée des fonctions de protection dans la gestion des forêts (notamment sol et eau)

vi) Maintien d'autres avantages et conditions socio-économiques

13.4 Signification pour la coordination des processus de prise de décision

13.5 Capacité de résistance de la forêt, nouvelles priorités en matière de gestion et possibilités existantes en ce qui concerne la politique forestière

LISTE DES TABLEAUX

Tableau

3.3.1 Scénarios de la croissance économique des pays d'Europe occidentale à économie de marché

3.4.1 Scénarios de croissance de l'investissement résidentiel

4.3.1 Europe : scénario de base concernant les forêts exploitables

4.3.2 Scénario de base concernant les forêts exploitables par groupe de pays

4.3.3 Scénarios concernant les forêts exploitables : principaux rapports

6.2.1 Consommation et production de produits forestiers par groupe de pays

6.2.2 Pays européens à économie de marché : production et consomation de produits forestiers

6.4.1 Structure et capacité de l'industrie des panneaux dérivés du bois, 1994

6.4.2 Capacité antérieure et prévue de production de pâte et de papier

6.5.1 Europe occidentale (17 pays) : taux de croissance moyens de la production et de la consommation, 1990–2020

6.5.2 Europe : consommation et production de produits forestiers (scénarios)

6.5.3 Croissance de la consommation et de la production de produits forestiers par groupe de pays (scénarios)

7.2.1 Offre intérieure de déchets de bois vers 1990

7.2.2 Scénarios concernant l'offre de déchets de bois

7.3.1 Récupération des vieux papiers par groupe de pays

8.2.1 Commerce mondial des produits forestiers, 1993

8.2.2 Importations européennes de produits forestiers d'autres régions, 1993

8.2.3 Solde du commerce de produits forestiers (y compris les matières premières bois), 1990

8.3.1 Ressources forestières mondiales

8.4.1 Ressources forestières de l'Amérique du Nord au début des années 90

8.4.2 Amérique du Nord : perspectives de la consommation et des exportations

8.4.3 Plantations et forêts naturelles des pays en développement

8.5.1 Scénarios pour le solde des échanges par groupe de pays

8.6.1 Projections de la FAO concernant le PIB mondial et la consommation de produits forestiers

8.6.2 PIB et consommation de produits forestiers : comparaison des taux de croissance projetés, 1990–2010

8.7.1 Europe: autres scénarios pour le solde des échanges

9.3.1 Europe : énergie tirée du bois,1990

9.3.2 Energie tirée du bois par groupe de pays

9.3.3 Consommation de l'énergie tirée du bois, par utilisateur

9.4.1 Europe : scénarios concernant l'offre d'énergie tirée du bois, par type

9.4.2 Scénarios de l'offre d'énergie tirée du bois, par groupe de pays

10.2.1 Forêts exploitables, consommation et solde des échanges en Europe, 1990

10.4.1 Pays en transition : scénario jusqu'en 2020

11.3.1 Taux moyens de croissance annuelle, 1990–2020

11.3.2 Importance relative des différents éléments de l'offre européenne de bois et de fibres

12.2.1 Hypothèses d'évolution des prix, 1990–2020

12.2.2 Effets des différentes hypothèses en matière de prix sur les scénarios

12.2.3 Consommation de produits forestiers selon divers scénarios par rapport à la variante basse en Europe

12.2.4 Différences par rapport à la variante basse en ce qui concerne les quantités enlevées et les importations nettes en Europe, 2020

12.3.1 Hypothèses pour différents scénarios d'évolution des prix

12.3.2 Taux de croissance de la production en Europe, 1990–2020

12.3.3 Différences par rapport à la variante basse en ce qui concerne les quantités enlevées et les importations nettes en Europe

12.4.1 Taux de croissance annuels moyens de la consommation en Europe : 1990–2020

12.4.2 Différences par rapport à la variante basse du scénario de base en ce qui concerne les quantités enlevées et les importations nettes en Europe, 2020

12.5.1 Scénarios pour la récupération des vieux papiers en Europe, 2020

12.7.1 Hypothèses pour les scénarios d'importations minimales

12.8.1 Scénarios d'importations minimales

13.2.1 Augmentation de la production d'après les projections, 1990–2020

LISTE DES FIGURES

Figure

1.3.1 PIB de l'Europe de l'OCDE

1.3.2 Consommation totale de sciages

1.3.3 Consommation totale de panneaux

1.3.4 Consommation de papier et carton

1.3.5 Taux de récupération des vieux papiers

1.3.6 Total des quantités enlevées

3.3.1 Europe : scénarios de croissance du PIB

3.3.2 Scénarios de la cinquième Etude concernant le PIB des pays européens à économie de marché

4.3.1 Quantités enlevées par groupe de pays

4.3.2 Rapport abattages/accroissement

4.3.3 Matériel sur pied

4.3.4 Quantités enlevées et accroissement en Europe

5.2.1 Emissions de soufre dans la région de la CEE, 1980–93

5.2.2 Emissions d'oxydes d'azote dans la région de la CEE, 1980–93

6.2.1 Consommation européenne de panneaux

6.3.1 Consommation de sciages par habitant

6.4.1 Capacité de l'industrie européenne des panneaux, 1994

6.4.2 Taille moyenne des scieries, 1994

6.4.3 Capacité mondiale de production de pâte, 1994

6.4.4 Capacité mondiale de production de papier et de carton, 1994

6.4.5 Evolution prévue de la capacité, 1994–99

6.5.1 Europe occidentale (17 pays) : consommation de sciages, de panneaux et de papier

6.5.2 Europe occidentale (17 pays) : consommation de produits forestiers

6.5.3 Production de sciages, panneaux et papier (scénarios)

7.2.1 Part des déchets produits fournis comme matières premières

7.2.2 Europe : offre intérieure de déchets

7.3.1 Europe : taux de récupération des vieux papiers

7.3.2 Taux de récupération des vieux papiers par groupe de pays

7.3.3 Europe : volume des vieux papiers récupérés

8.2.1 Solde des échanges en Europe, 1992

8.2.2 Europe : solde du commerce de bois brut, de sciages et de panneaux

8.2.3 Europe : solde du commerce de pâte à papier et de papier

8.3.1 Superficie forestière mondiale

8.3.2 Superficie forestière par habitant

8.3.3 Superficie forestière par région

8.5.1 Europe : solde du commerce de bois et de produits forestiers

9.3.1 Europe : bois pour la production d'énergie

9.3.2 Europe : bois pour la production d'énergie par catégorie, 1990

9.3.3 Europe : bois pour la production d'énergie par groupe de pays, 1990

9.3.4 Europe : bois pour la production d'énergie par utilisateur, 1990

9.4.1 Europe : croissance de l'énergie tirée du bois, 1990–2020

9.4.2 Europe : scénarios pour l'offre d'énergie tirée du bois

10.2.1 Pays en transition en pourcentage du total européen

10.4.1 Abattages en pourcentage de l'accroissement net

11.3.1 Scénarios de la consommation européenne de sciages

11.3.2 Scénarios de la consommation européenne de panneaux dérivés du bois

11.3.3 Scénarios de la consommation européenne de papier

11.3.4 Offre européenne de bois et de fibres

12.2.1 Consommation de bois de sciage et de panneaux dérivés du bois en Europe, 2020

12.2.2 Consommation de papier et de carton en Europe, 2020

12.2.3 Croissance moyenne de la consommation en Europe, 1990–2020

12.3.1 Bois de sciage et panneaux : production et autosuffisance en Europe, 2020

12.3.2 Europe : indicateurs de la production de bois et de produits forestiers, 2020

PREFACE DU SECRETARIAT

Historique

La première Etude CEE/FAO des tendances et perspectives du bois en Europe fut publiée en 1953 et exerça une influence marquée sur la politique du secteur forestier dans les années 50. La quatrième Etude a été publiée en 1986. La préparation de la présente étude, désignée cinquième Etude, a débuté presque immédiatement après l'achèvement de la quatrième Etude, lorsqu'une équipe restreinte de spécialistes a commencé à étudier les données et les méthodes nécessaires à des études prospectives.

La cinquième Etude, comme les études qui l'ont précédée, a été réalisée sous les auspices conjoints du Comité du bois de la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe et de la Commission européenne des forêts de la FAO, qui ont défini ses objectifs et examineront ses incidences sur la politique du secteur forestier à leur réunion commune de septembre 1996. Le Groupe de travail mixte FAO/CEE de l'économie forestière et des statistiques des forêts a supervisé les travaux et suivi leur avancement, notamment en examinant le projet de conclusions à sa session de 1995.

Remerciements

L'Etude a été écrite et coordonnée par des collaborateurs de la CEE et de la FAO à Genève, mais de nombreuses autres personnes y ont également contribué.

L'équipe restreinte chargée de la cinquième Etude a mis au point des méthodes et élaboré de nouveaux axes de réflexion face à des problèmes complexes, guidant et encourageant le secrétariat tout au long des travaux. Nombre de ses membres ont apporté des contributions à telle ou telle partie de l'Etude et il en est fait état dans les chapitres correspondants.

Presque tous les pays européens ont désigné des correspondants nationaux pour fournir des données et informer les auteurs de la cinquième Etude des conditions propres à leur pays. Il leur a été en particulier demandé de commenter les scénarios de base présentés au chapitre 11. Le secrétariat remercie ces correspondants pour leurs précieuses contributions en temps et en données d'expérience intéressant leur pays, sans lesquelles l'Etude n'aurait pu être rédigée.

Des gouvernements ont fourni des ressources, en espèces ou en nature (par exemple, en détachant des experts nationaux) pour réaliser l'Etude. Le secrétariat souhaite exprimer sa vive reconnaissance aux Gouvernements de l'Autriche, des Etats-Unis, de la Finlande, de la France, de la Norvège, du Royaume-Uni, de la Suède et de la Suisse, pour leur précieuse contribution.

Tant la CEE que le Département des forêts de la FAO ont offert des ressources en personnel et financières sur une longue période pour élaborer l'Etude qui a été réalisée en collaboration étroite avec le personnel du Département des forêts et, en particulier, la Sous-Division de la planification et des statistiques forestières.

Nonobstant ces importantes contributions, les fonctionnaires de la CEE et de la FAO à Genève 1 sont responsables du contenu de l'Etude.

Données et documentation

Sauf indication contraire, toutes les données présentées dans l'Etude ont été recueillies spécialement à cette fin ou tirées de la base de données CEE/FAO à Genève, elle-même constituée à partir d'une collecte périodique de données vérifiées auprès des pays, et publiées dans les numéros périodiques du Bulletin du bois.

La présente Etude repose sur de très nombreuses collectes et analyses de données au niveau national qui ne peuvent être bien présentées dans une seule publication. Elle est donc accompagnée d'une série de documents de travail (publiés dans la série des Documents de travail consacrés au bois et à la forêt) qui présentent en détail les méthodes et les données qu'il était impossible de faire figurer dans l'Etude elle-même. Ces documents de travail sont les suivants :

Ces documents peuvent être obtenus auprès du secrétariat à l'adresse indiquée à la page 4 de la couverture.

Enfin, le secrétariat accueillera avec intérêt toutes observations, rectifications ou suggestions. Celles-ci sont à adresser au coordonnateur de la cinquième Etude, M. C. Prins, chef de la Section du bois, Division du commerce de la CEE, Palais des Nations, CH 1211 Genève 10 (Télécopie +41 22 917 0041, messagerie électronique : christopher.prins@unece.org).

1 L'ex-Section du bois de la Division commune FAO/CEE de l'agriculture et du bois, aujourd'hui Section du bois de la Division du commerce de la CEE et le personnel de foresterie rattaché au Bureau de liaison de la FAO à Genève.

Membres du groupe restreint de la cinquième Etude :

Anders Baudin (Suède), Darcie Booth (Canada), David Brooks (Etats-Unis d'Amérique), Jorge Casquilho (Portugal), Ioan Ciurea (Roumanie), Louk Dielen (Pays-Bas), Yves Granger (France), Jari Kuuluvainen (Finlande), George-André Morin (France), Heiner Ollmann (Allemagne), Marion Macovescu (Roumanie), Heikki Pajuoja (Finlande), Peter Schwarzbauer (Autriche), Markku Simula (Finlande), Hans Stinshoff (Allemagne), Johan Stolp (Pays-Bas), Wladislaw Strykowski (Pologne), Sven Svensson (Suède), Adrian Whiteman (Royaume-Uni).

Correspondants nationaux de la cinquième Etude

Allemagne:M. H. Ollmann
Autriche:M. A. Knieling et M. P. Schwarzbauer
Belgique:M. J. Parmentier
Bulgarie:M. V. Karamfilov
Croatie:M. V. Bicanic
Danemark:M. F.R. Bach
Espagne:M. J. Rios Boeta et M. R. Puig
Estonie:M. A. Leemet et M. K. Karoles
Finlande:M. R. Seppälä
France:M. Y. Granger
Grèce:M. S. Vogiatsis
Hongrie:M. P. Csoka et M. M. Möcsenyi
Irlande:M. J. Lavelle
Italie:M. A. Froncillo et M. C. de Fabritiis
Lituanie:M. A. Vasiliauskas
Norvège:M. B. Akre et M. E. Furuseth
Pays-Bas:M. L. Dielen et M. J. Stolp
Pologne:M. W. Strykowski et M. B. Lonkiewicz
Portugal:M. J. Casquilho
République tchèque:M. P. Rybnicek
Roumanie:M. M. Macovescu et M. I. Ciurea
Royaume-Uni:M. A. Whiteman et M. R. Selmes
Suède:M. S.A. Svensson
Suisse:M. A. Semadeni et M. M. Zanetti
Turquie:M. M.Y. Kamiloglu

RESUME ANALYTIQUE

Introduction

La cinquième Etude des tendances et perspectives du bois en Europe (appelée cinquième Etude) a été élaborée pour le Comité du bois de la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe et la Commission européenne des forêts de la FAO. Elle a pour principal objet d'examiner les perspectives de l'offre et de la demande de bois ronds et de produits forestiers ainsi que leur équilibre jusqu'en 2020, tout en tenant compte des questions de recyclage, d'énergie et de commerce.

Les travaux ont été réalisés par le secrétariat de la CEE/FAO à Genève, à partir des données fournies par les correspondants nationaux et avec l'aide d'un groupe restreint et de consultants détachés par leur gouvernement à titre de contribution à l'Etude.

L'Etude a pour champ géographique l'Europe, à savoir les pays à économie de marché d'Europe occidentale, les pays en transition d'Europe centrale et orientale et les pays baltes, mais non le Bélarus ni la Russie ou l'Ukraine. Elle porte sur le secteur de la foresterie et des produits forestiers, notamment la forêt elle-même, ainsi que la production, le commerce et la consommation de produits forestiers et de bois énergie mais non les produits transformés tels que les meubles. Les perspectives des biens et services autres que ceux liés à la production de bois ne sont pas considérées ici et feront l'objet d'une autre étude.

Méthodologie

L'Etude se veut pragmatique, transparente et autorisée et s'efforce d'utiliser tous les renseignements disponibles dans la mesure du possible. Les méthodes employées varient donc selon les secteurs et les pays :

Les différentes prévisions sont réunies pour former deux scénarios de base cohérents sur le plan interne, qui sont complétés par plusieurs autres scénarios. Les scénarios sont propres aux pays, la période de projection s'étendant jusqu'à 2020 et des projections étant calculées pour les années 2000, 2010 et 2020.

Hypothèses fondamentales

Les scénarios reposent sur des hypothèses précises qu'il ne faut pas perdre de vue lorsque l'on évalue les résultats. Les deux scénarios de base sont fondés sur les principales hypothèses ci-après :

Scénarios de base

Les deux scénarios de base ne se différencient que par les hypothèses relatives au taux de croissance économique.

La consommation de sciages et de panneaux devrait croître à des rythmes compris entre 0,8 et 1,8 % par an entre 1990 et 2020, soit un peu plus lentement que l'ensemble de l'économie, tandis que la consommation de papier devrait s'accroître de 2,1 à 2,6 % par an.

La production européenne devrait progresser un peu plus lentement que la consommation de papier mais au même rythme que la consommation de sciages et de panneaux.

On ne s'attend à aucune hausse notable des prix de l'énergie mais la consommation de bois à des fins énergétiques continuera à progresser lentement. Même aujourd'hui, en tenant compte de toutes les catégories de bois énergie, 45 % des quantités de bois enlevées en Europe sont utilisées à des fins énergétiques (souvent après une autre utilisation ou en tant que sous-produit). Cette part devrait s'accroître.

Le taux de récupération des vieux papiers devrait aussi s'accroître, passant de 37 % en 1990 à plus de 48 % en 2020. Le volume récupéré doublerait dans la variante basse et triplerait dans la variante haute.

Les quantités enlevées, soit la récolte des forêts européennes, devraient augmenter lentement, d'environ 390 millions de m3 en 1990 à quelque 480–490 millions de m3 en 2020, ce qui ne représente encore qu'environ 70 % de l'accroissement annuel net 2. L'expansion de la superficie boisée devrait être négligeable (en accroissement de 3 %, soit 5 millions d'hectares sur trente ans). En conséquence, le matériel sur pied par hectare devrait atteindre des niveaux sans précédent dans certains pays d'Europe centrale aux traditions sylvicoles conservatrices. Le maximum vraisemblable des quantités enlevées en 2020, sans épuiser les ressources forestières (ou investir dans une hausse de la productivité) est estimé à 530 millions de m3 : le surcroît par rapport aux scénarios de base proviendrait principalement des trois pays européens exportateurs : l'Autriche, la Finlande et la Suède.

Les importations nettes de produits forestiers de l'Europe (à l'exclusion du bois brut) en provenance des autres régions devraient augmenter, en particulier pour le papier : selon la variante basse, d'environ 55 millions de m3 EQ (équivalent de bois brut) et selon la variante haute, de l'ordre de 80 millions de m3 EQ. De l'avis des auteurs, le reste du monde a la capacité de fournir de tels volumes, car la croissance économique dans les pays en développement pourrait ne pas entraîner une consommation par habitant de produits forestiers aussi élevée qu'en Europe ou en Amérique du Nord. Par ailleurs, de nouvelles sources d'approvisionnement, notamment les plantations à croissance rapide, réagiront assez rapidement à un accroissement de la demande que signalerait une hausse des prix.

Les importations nettes de bois brut devraient s'accroître d'environ 25 millions de m3 mais ce chiffre est en substance un résidu et le volume pourrait provenir d'une offre extra-européenne ou de sources non européennes, en fonction du coût du bois livré.

La part des quantités enlevées en Europe dans l'offre européenne de bois et de fibres devrait régresser de 69 % en 1990 à 52–56 % en 2020, et celle des vieux papiers passer de 13 % à 21–22 %. La part des importations nettes augmentera (de 10 % à 15–17 %) et celle des déchets industriels de bois demeurera constante aux environs de 9 %.

En général, les prix ne devraient pas augmenter sensiblement à long terme du fait de la concurrence des matériaux de remplacement, parce que le marché des vieux papiers est déterminé par l'offre et en raison des possibilités d'accroître les quantités enlevées en Europe sans remettre en cause une gestion durable des forêts. Ces facteurs contrebalanceraient d'éventuelles tensions sur les prix dues à la croissance économique dans d'autres régions et à des réductions de la production des forêts naturelles.

Les changements dans l'environnement (par exemple la pollution) ont eu des effets préjudiciables limités sur la biomasse forestière : l'accroissement et le matériel sur pied ont évolué favorablement dans toutes les grandes régions européennes. Ces perspectives encourageantes de l'accroissement forestier et du matériel sur pied devraient se poursuivre pendant au moins vingt ans encore. Toutefois, les polluants ont eu partout des effets dommageables sur la diversité biologique des forêts.

2 A l'exception de certains pays des Balkans où les quantités enlevées sont déjà nettement supérieures à l'accroissement en raison du surpâturage, de la demande de bois de feu et de la faiblesse des institutions.

En accumulant du carbone, la forêt européenne apporte une importante contribution favorable au bilan mondial du carbone. Cette contribution devrait se poursuivre au-delà de l'horizon de la cinquième Etude.

Autres scénarios

A l'aide d'autres scénarios, certains quantitatifs, d'autres qualitatifs, on a étudié la sensibilité des scénarios de base à différentes hypothèses et les conséquences éventuelles de différents choix d'action. Avec les scénarios quantitatifs, on a examiné la sensibilité des scénarios de base à des variations dans les hypothèses relatives aux prix des produits forestiers, aux prix des matières premières bois, aux taux de récupération des vieux papiers, aux niveaux de l'activité du secteur de la construction et aux contraintes pesant sur l'offre mondiale.

Les scénarios qualitatifs ont permis d'étudier les conséquences d'une hausse des prix de l'énergie et de politiques et de législations environnementales plus rigoureuses que dans les scénarios de base (Ecologisme radical).

Cette analyse conduit aux conclusions suivantes : l'évolution des coûts et des prix des bois ronds et des produits forestiers est plus importante pour l'avenir du secteur que ce que l'on affirme communément dans les débats de politique générale; le secteur dispose de mécanismes autorégulateurs, notamment les effets prix sur la demande et l'offre, ainsi que la récupération des vieux papiers, qui l'empêchent d'être pris dans une spirale destructrice de tendances et de réactions extrêmes; enfin, certaines parties du système sont plus stables que d'autres : en particulier, la demande de bois ronds européens est beaucoup moins irrégulière que celle d'importations en provenance d'autres régions.

Conclusions

L'Etude montre que dans une situation de poursuite de la croissance économique et de la compétitivité des prix et de l'exploitation des produits forestiers, la consommation et la production européennes de produits forestiers continueront à progresser régulièrement. Le recyclage des vieux papiers s'intensifiera et les importations nettes s'accroîtront. Néanmoins, la demande de bois européens progressera. Les forêts européennes seront en mesure de satisfaire cette demande en accroissant le volume des récoltes tout en demeurant dans les limites d'une offre de bois viable à long terme.

Chapitre premier