Perspectives de l'alimentation 06/96

Previous Page TOC Next Page


RAPPORT SPECIAL: LES EFFETS DE L'ENCEPHALOPATHIE SPONGIFORME BOVINE DANS LA CE

L'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) est une maladie dégénérative du système nerveux central qui affecte les bovins et dont l'issue est presque toujours fatale. Elle a été identifiée pour la première fois dans le Royaume-Uni en 1986, et une très forte majorité des cas signalés ont été enregistrés depuis lors dans ce pays. Les premières mesures adoptées étaient conçues pour lutter contre la diffusion de la maladie puis pour l'éradiquer. Cependant, les événements ont pris une tournure inattendue lorsque le 20 mars 1996 le gouvernement du Royaume-Uni (RU) a annoncé que l'exposition à l'ESB était l'explication la plus plausible du décès de dix personnes relativement jeunes affligées d'une nouvelle forme de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ), une encéphalopathie spongiforme observée chez les humains.

La possibilité d'un lien entre la variante de la MCJ et l'ESB a déclenché une vive réaction chez les consommateurs, avec une chute de la demande pour la viande de boeuf allant jusqu'à 70 pour cent dans les pays membres de la CE, immédiatement après l'annonce. Dans la plupart des cas, la demande s'est tournée vers d'autres catégories de viande. Ces réactions ont entraîné, dans la CE, une chute prononcée des cours de la viande bovine et un renforcement simultané des cours de la viande de volaille et surtout de la viande porcine.

Le Gouvernement du Royaume-Uni et la CE ont immédiatement annoncé la mise en place d'une nouvelle série de mesures qui ont abouti à l'interdiction des exportation de bovins, de boeuf et de produits dérivés du boeuf (y compris la gélatine, le suif et la semence) du Royaume-Uni vers d'autres pays, membres ou non de la CE. En mai, le Gouvernement britannique a commencé l'abattage des bovins nés entre 1990 et 1993, considérés comme présentant le plus de risques. Bien que l'existence d'un lien entre la variante de la MCJ et l'ESB n'ait pas été prouvée, la confiance des consommateurs sur l'innocuité du boeuf a été très ébranlée, non seulement dans la CE mais également dans d'autres parties du monde.

Etant donné les incertitudes qui entourent la crise de l'ESB, il est trop tôt pour déterminer les éventuelles conséquences à court et à long terme dans la CE et sur les marchés internationaux de la viande et des aliments pour animaux. Néanmoins, une évaluation complète doit prendre en compte non seulement la substitution mais aussi l'ensemble des effets de la perte de confiance du consommateur, qui pourraient bien durer longtemps si un lien entre la variante de la MCJ et l'ESB était ultérieurement prouvé.

Previous Page TOC Next Page