Créer et diriger un jardin scolaire
Créer et diriger un jardin scolaire


Table des matières


MANUEL DESTINÉ AUX PROFESSEURS, PARENTS ET COMMUNAUTÉS

Les appellations employées dans ce produit d’information et la présentation des données qui y figurent n’impliquent de la part de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) aucune prise de position quant au statut juridique ou au stade de développement des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. La mention de sociétés déterminées ou de produits de fabricants, qu’ils soient ou non brevetés, n’entraîne, de la part de la FAO, aucune approbation ou recommandation desdits produits de préférence à d’autres de nature analogue qui ne sont pas cités.

ISBN 978-92-5-205408-5

Tous droits réservés. Les informations contenues dans ce produit d’information peuvent être reproduites ou diffusées à des fins éducatives et non commerciales sans autorisation préalable du détenteur des droits d’auteur à condition que la source des informations soit clairement indiquée. Ces informations ne peuvent toutefois pas être reproduites pour la revente ou d’autres fins commerciales sans l’autorisation écrite du détenteur des droits d’auteur. Les demandes d’autorisation devront être adressées au: Chef de la Sous-division des politiques et de l’appui en matière de publications électroniques
Division de la communication, FAO
Viale delle Terme di Caracalla, 00153 Rome, Italie
ou, par courrier électronique, à:
copyright@fao.org
© FAO

Première page de couverture:
Ecoliers en Chine (R. Faidutti)
Jardin scolaire au Panama (J. Bulux, Instituto de Nutrición de Centro América
y Panamá et Organisation panaméricaine de la santé).
Fruits et légumes (M. Futter).

Quatrième page de couverture:
Enfants éthiopiens (R. Faidutti).
Illustration (Mel Futter).

Maquette:
J. Morgante/R. Magini.

AVANT-PROPOS

Une nutrition et une éducation satisfaisantes sont essentielles pour le développement des enfants et leurs futurs moyens d’existence. Ces priorités sont reflétées dans le premier et le deuxième Objectifs du millénaire pour le développement. Cependant, pour des millions d’enfants, ces objectifs sont loin d’être atteints.

Des enfants qui vont à l’école la faim au ventre ne peuvent pas bien apprendre. Leur activité physique, leur capacité intellectuelle et leur résistance aux infections sont amoindries. Ils ont souvent des résultats scolaires médiocres et risquent d’abandonner l’école trop tôt. A long terme, la malnutrition chronique réduit les capacités individuelles et a des effets dommageables sur la productivité, les revenus et le développement du pays. Or, l’avenir d’un pays repose sur ses enfants et sa jeunesse.

Pour briser le cycle de la pauvreté et de la malnutrition, il est essentiel d’investir dans la nutrition et l’éducation. La FAO est convaincue que les écoles peuvent contribuer de façon sensible à soutenir les efforts des pays pour lutter contre la faim et la malnutrition, et que les jardins scolaires peuvent aider à améliorer la nutrition et l’éducation des enfants et de leurs familles, dans les zones rurales comme dans les zones urbaines. A cet égard, il est important de souligner que le jardin scolaire est une plate-forme d’apprentissage. Il ne doit pas être considéré comme une simple source d’aliments et de revenus, mais plutôt comme un moyen d’améliorer la nutrition et l’éducation.

La FAO encourage les écoles à créer des jardins de dimension moyenne, qui pourront être facilement gérés par les élèves, les professeurs et les parents, mais en même temps produire de nombreux légumes et fruits nutritifs, et parfois même permettre l’élevage de petits animaux, comme des poules ou des lapins. Les méthodes de production sont simples, afin que les élèves et leurs parents puissent sans difficulté les réutiliser chez eux.

Les systèmes alimentaires constituent le concept structurant. «De la parcelle à la marmite», les élèves apprennent à cultiver, récolter et préparer des produits de saison nutritifs, dans le cadre éducatif de la salle de classe, du jardin, de la cuisine, de la cantine de l’école et de leur foyer. L’expérience promeut le bien-être environnemental, social et physique de la communauté scolaire, et aide à mieux comprendre comment le monde naturel soutient notre existence. Les liens avec les jardins familiaux renforcent le concept structurant et ouvrent la voie à un échange de connaissances et d’expériences entre l’école et la communauté.

Ces stratégies fondées sur l’alimentation ont le mérite de la durabilité: elles créent des habitudes alimentaires à long terme et mettent les choix alimentaires entre les mains du consommateur. Une solide composante éducative garantit que les effets se font sentir au-delà du temps et du lieu immédiats, atteignant les familles des enfants et les futures familles de ces derniers.

Les préoccupations nutritionnelles unissent également le monde développé et le monde en développement, qui ont en commun de nombreux problèmes alimentaires. Par exemple, le besoin de modifier la façon de considérer les fruits et les légumes, et d’apprendre comment mieux les cultiver, les préparer et les consommer est commun à de nombreuses communautés, riches ou pauvres, et peut être d’une importance capitale pour la santé de ces communautés. Cela favorise des efforts communs significatifs et des échanges d’expériences, d’idées et de matériels pédagogiques.

La FAO a préparé ce manuel pour aider les professeurs, les parents et les communautés. Elle a fait appel aux expériences et aux meilleures pratiques d’exploitation des jardins scolaires du monde entier. Les leçons de classe sont assorties d’applications pratiques dans le jardin, en ce qui concerne la nature et l’environnement, la production, commercialisation, transformation et préparation des aliments, et les choix alimentaires bons pour la santé.

Nous espérons que ce manuel sera utile à tous ceux qui souhaitent créer ou améliorer un jardin scolaire, afin d’aider les écoliers à se développer à la fois sur le plan physique et intellectuel.

Kraisid Tontisirin,
Ancien Directeur,
Division de la nutrition
et de la protection des consommateurs
Mahmoud Solh
Ancien Directeur,
Division de la production végétale
et de la protection des plantes

REMERCIEMENTS

Le présent manuel et les matériels qui l’accompagnent ont été préparés par le Groupe de l’éducation nutritionnelle de la Division de la nutrition et de la protection des consommateurs, en concertation avec le Service des cultures et des herbages de la Division de la production végétale et de la protection des plantes de la FAO.

Ellen Muehlhoff de la Division de la nutrition et de la protection des consommateurs était chargée de développer et diriger la préparation de cette publication. Elle a également assumé la tâche de rédactrice technique. Alison Hodder de la Division de la production végétale et de la protection des plantes a fourni des conseils pour les sections traitant de l’horticulture. Nos remerciements s’adressent tout particulièrement à Jane Sherman, auteur principal de cet ouvrage. Sa compétence en matière d’éducation et d’apprentissage expérimental, ainsi que ses talents d’écriture, sont grandement appréciés. La vaste expérience de Chris Landon-Lane en matière d’horticulture et d’approche pratique appliquée au jardinage à petite échelle ont enrichi les sections concernant l’horticulture et les fiches techniques.

Jennifer Heney de la Division des infrastructures rurales et des agro-industries de la FAO a fourni des informations techniques appréciables. De précieuses observations et contributions ont également été apportées par: Fiorella Cerruti du Service d’alimentation scolaire, Programme alimentaire mondial; Lavinia Gasperini de la Division de la recherche, de la vulgarisation et de la formation; Corinna Bothe, Fintan Scanlan et Alberta Mascaretti de la Division des opérations de terrain; et Hitomi Sato de la Division de la production végétale et de la protection des plantes.

Nous tenons aussi à exprimer notre reconnaissance à tous les directeurs d’école, professeurs et éducateurs des différentes parties du monde, qui ont permis que cette publication voie le jour, en particulier:

Buzz Bezuidenhout, Programme SEED (School Environmental Education Development) de la compagnie BMW, Afrique du Sud;

Asha Choday, directrice d’école, Maranda School, Kenya;

Jackie Greenhouse, directrice d’école, et Linda Carr, responsable de jardin, Manorbier School, Pays de Galles, Royaume-Uni;

Patrick Lloyd-Lister, éducateur en matière de santé des collectivités, Harmony Gold Mine, Afrique du Sud;

Mark Miller, coordinateur, projet Gate (Garden-based agriculture for Toledo’s Environment), Jamaïque;

Sylvester Ncube, directeur d’école, Nebiri School, Zimbabwe;

Claudette Power, directrice d’école, et madame James, responsable de jardin, école de Sligoville, Jamaïque;

Charles Ssekyewa, maître de conférences en agriculture et coordinateur du projet de jardins scolaires Seeds for Africa, Martyrs University, Ouganda.

Simon Zayo, responsable de jardin, Negande School, Zimbabwe.

Nous remercions enfin Monique Collombon pour la traduction du texte en français et la correction des épreuves; Mel Futter pour la maquette et les photos et illustrations, à l’exception de celles mentionnées par ailleurs dans la publication; Nadia Pellicciotta pour la mise en page.

Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture
© Rome, 2009


Table des matières

INTRODUCTION (743 KB)


CHAPITRE 1: (788 KB) Qu’implique la création d’un jardin scolaire?
Diriger un projet de jardin
CHAPITRE 2: (643 KB)
Qui nous aidera?
Faire participer la famille et la communauté

CHAPITRE 3: (688 KB)
A quoi sert notre jardin?
Objectifs et principes

CHAPITRE 4: (757 KB)
Par quoi commençons-nous?
Sensibiliser à l’environnement

CHAPITRE 5: (778 KB)
De quoi notre jardin a-t-il besoin?
L’emplacement du jardin

CHAPITRE 6: (980 KB)
Que cultiverons-nous pour manger?
Améliorer la nutrition

CHAPITRE 7: (771 KB)
Que cultiverons-nous pour vendre?
Le jardinage commercial

CHAPITRE 8: (622 KB)
Comment cultive-t-on les plantes?
Les méthodes de jardinage

CHAPITRE 9: (515 KB) Comment consommerons-nous les aliments du jardin?
Préparer, traiter, promouvoir

CHAPITRE 10: (514 KB) Quel est le plan?
Planifier le projet

CHAPITRE 11: (731 KB) Comment démarrer?
Organiser le travail

CHAPITRE 12: (553 KB) Comment continuer?
Motivation et sentiment de propriété

ANNEXES: (936 KB) –  (988 KB)
Fiches pratiques sur les aliments
Fiches pratiques sur la nutrition
Notes sur l’horticulture


RÉFÉRENCES: (179 KB)