Opening /docrep/t0690f/t0690f06.htm
Chapitre 4: Le porc

Page précédente Table des matières Page suivante


Chapitre 4: Le porc


Module 26: Manipulation et contention des porcs
Module 27: Le rognage des dents chez les jeunes porcs
Module 28: Les parasites internes des porcs
Module 29: Les infections cutanées des porcs
Module 30: Le rut (œstrus) chez la truie
Module 31: Gravidité et mise bas
Module 32: Soins à donner à la truie et au porcelet
Module 33: La castration des porcelets
Module 34: L'alimentation des porcs
Module 35: Le logement des porcs
Module 36: Marquage ou encoche à l'oreille (identification)


Module 26: Manipulation et contention des porcs

Quand les jeunes porcs atteignent l'âge du sevrage, ils sont trop gros pour être facilement soulevés. On peut les déplacer d'un endroit à l'autre en utilisant des planches.

Les porcs sont très malins et apprennent vite. Ils peuvent être dangereux.

Objectifs d'apprentissage

Après avoir étudié ce module, vous devez être capable de:

1 Manipuler en toute sécurité les jeunes porcs.
2 Manipuler les porcs plus âgés.
3 Assurer la contention du porc.

Manipulation du jeune porc

On peut attraper et tenir les porcelets en les attrapant par la patte arrière juste au-dessus du jarret. On pourra ensuite soulever le porcelet en plaçant l'autre main sous la poitrine. Quand vous tenez le porcelet, appuyez-le toujours contre vous. Quand il aura atteint l'âge du sevrage, le jeune porc sera trop lourd pour qu'on puisse le soulever.

Manipulation du jeune porc

Manipulation du porc plus âgé

Les porcs se dirigent naturellement vers une ouverture quand vous approchez d'eux ou quand vous essayez de les attraper. Vous pouvez exploiter cette habitude en vue d'orienter le porc dans la direction que vous souhaitez. Si vous placez deux planches en bois de 80 cm de côté de part et d'autre de la tête du porc, il avancera dans la direction que vous voulez qu'il prenne. A mesure que l'animal vieillit, vous pouvez lui apprendre à se déplacer en obéissant à quelqu'un qui utilise une planche et un battoir en bois d'environ 1 m de longueur.

Il faut toujours tenir la planche entre soi-même et le porc. Si plusieurs personnes essaient de pousser un porc dans une direction donnée, il se retournera et les chargera.

La contention du porc

Vous pouvez retenir un porc en le maintenant avec des cordes contre un mur ou un enclos. La contention des porcs de grande taille peut être réalisée facilement en plaçant une corde ou un anneau en fil de fer autour du groin.

La contention du porc

Module 27: Le rognage des dents chez les jeunes porcs

Les dents du jeune porc doivent être rognées le plus tôt possible après la naissance. Le porc naît avec huit dents.

Si les dents ne sont pas taillées, les porcelets risquent de blesser le pis de la truie en tétant. En outre, la suppression des dents empêche les jeunes porcs de se blesser entre eux quand ils se battent ou jouent.

Objectifs d'apprentissage

Après avoir étudié ce module, vous devez savoir:

1 Pourquoi il faut rogner les dents des jeunes porcs.
2 Quand pratiquer le rognage des dents sur le porcelet et comment le faire.
3 Comment manipuler la truie et ses petits en leur causant le moins de stress possible.

Pourquoi faut-il rogner les dents des porcelets?

Les porcelets mordent la truie (leur mère) en se battant pour s'emparer de l'un des trayons et téter. La douleur ainsi provoquée gêne la truie et elle se lève, ce qui empêche les porcelets de téter. De plus, les lésions permettent aux germes d'infecter le pis de la truie. Enfin, en se battant pour s'emparer d'un trayon et téter, les porcelets se mordront les uns les autres et se blesseront. Ces problèmes seront évités si on procède simplement au rognage des dents.

Quand faut-il rogner les dents?

Les dents du porcelet doivent être coupées le plus tôt possible après la naissance, même 15 minutes après la naissance. Il faut séparer la truie et ses petits pendant un laps de temps le plus court possible. Pour rogner les dents, il vous faudra des tenailles (coupe-dents).

Quelqu'un devra vous aider à séparer la truie de ses petits. Vous aurez aussi besoin d'une caisse contenant de la litière et d'un enclos vide et propre.

Rognage des dents

· Si la truie n'est pas attachée, séparez-la de ses petits et placez-la dans un autre enclos. Prenez vos précautions car une truie avec sa portée peut être dangereuse.

· Bloquez les porcelets dans un coin et gardez-les ensemble, ou placez-les dans une caisse.

· Tenez la tête et pressez le coin de la bouche du porcelet pour qu'il ouvre les mâchoires.

· Placez les tenailles de part et d'autre d'une paire de dents en veillant bien à éviter la langue. Basculez la tête pour que les morceaux de dent sortent de la bouche.

· Coupez les dents le plus près possible des gencives.

· Nettoyez les tenailles avant de les utiliser sur un autre porcelet. Pratiquez ce rognage sur le reste de la portée et, quand vous avez terminé, rendez les porcelets immédiatement à leur mère. Maintenez-les bien au chaud.

Rognage des dents

Module 28: Les parasites internes des porcs

Les porcs peuvent être infectés par plusieurs ascarides différents. Le gain de poids diminue alors chez les adultes. Chez les jeunes porcs, l'infection due aux ascarides peut causer la diarrhée, une perte de poids, des problèmes pulmonaires et la mort.

Les vers provenant des porcs peuvent provoquer la maladie chez les êtres humains.

Objectifs d'apprentissage

Après avoir étudié ce module, vous devez savoir:

1 Quels sont les problèmes causés par les ascarides chez les porcs.
2 Comment traiter et combattre les infections du porc dues aux ascarides.
3 Quels sont les problèmes causés chez l'homme par les parasites du porc.

L'ascaridiose du porc

Les porcs peuvent être infectés par plusieurs types d'ascarides différents. Les éleveurs de porcs peuvent remarquer la présence de grands ascarides, de 25 à 40 cm de long, dans les excréments des animaux. Chez les porcs âgés de 2 à 5 mois, ces vers causent la diarrhée, une perte de poids et des problèmes pulmonaires. Le jeune ver vit dans le foie et les poumons avant de passer dans l'intestin. Les lésions aux poumons peuvent permettre aux germes de pénétrer et de provoquer la toux et des infections pulmonaires. Le jeune porc risque d'en mourir.

Le ver dans le foie des porcs jeunes ou adultes provoque l'apparition de taches blanches. L'homme ne doit pas se nourrir du foie ainsi taché.

Traitement et élimination des ascarides

On peut soigner facilement les porcs infectés en leur administrant une dose de pipérazine par exemple (voir R13, annexe 1). La truie gravide doit être soignée avant de mettre bas, faute de quoi elle transmettra l'infection à sa portée. Un ver femelle produit chaque jour 1 million d'œufs qui sont éliminés dans les excréments. Ces œufs infectent de nouveaux hôtes et peuvent persister jusqu'à cinq ans dans le sol ou la porcherie.

Il faut nettoyer à fond la porcherie, l'abri ou l'enclos et traiter le sol et les parois à la soude caustique qu'on laissera sur place pendant deux à trois jours avant de l'éliminer par un lavage à grande eau. Si des porcs infectés ont été élevés dans un champ, il faut le labourer et s'en servir pour la culture, ou y faire paître d'autres animaux avant d'y remettre des porcs.

Problèmes causés chez l'homme par les parasites du porc

Les porcs peuvent être infectés par un ver parasite appelé Trichinella. Le ver adulte vit dans l'intestin, tandis que les jeunes vers se trouvent dans les muscles (la viande). Il semble que cela ne pose pas de problème au porc. Tout animal qui mange de la viande de porc peut être infecté par le ver.

Les porcs peuvent être infectés par Trichinella quand ils dévorent des rats qui ont été eux-mêmes infectés. Les porcs sont également infectés par la viande contaminée; c'est pourquoi il faut bien faire cuire toute la viande donnée aux animaux (par exemple dans les eaux grasses). En faisant bien cuire la viande de porc, on peut aussi tuer le ver. Si l'homme mange de la viande de porc insuffisamment cuite provenant d'un animal infecté par ce parasite, il sera lui-même infecté.

Si on laisse un porc divaguer, il risque de manger des plantes contaminées par des excreta humains. La viande du porc sera ainsi infectée par un ténia provenant d'un être humain. Si la viande de ce porc n'est pas suffisamment cuite, les personnes qui la mangeront risquent d'être infectées par le ténia du porc.

Ne laissez pas les porcs divaguer librement.

Module 29: Les infections cutanées des porcs

Les porcs peuvent être infectés par les poux et les acariens de la gale. La gale peut provoquer des lésions qui s'infecteront, de sorte que la peau ne sera plus utilisable pour la production de cuir. L'homme peut aussi être infecté par la gale.

Le porc peut également être attaqué par des tiques.

Les porcs peuvent être atteints d'érysipèle (rouget du porc), qui provoque sur la peau des rougeurs en forme de losanges.

Objectifs d'apprentissage

Après avoir étudié ce module, vous devez savoir:

1 Reconnaître la gale et les infections des porcs dues aux poux.
2 Combattre et soigner chez le porc la gale et les infections dues aux poux.
3 Reconnaître les signes du rouget du porc.
4 Combattre et traiter les infections des porcs dues aux tiques.

La gale chez les porcs

La gale est causée par une infection provoquée par des acariens (voir module 16); elle provoque un épaississement de la peau avec formation de croûtes. L'activité des acariens qui creusent des galeries dans la peau incite le porc à se gratter, et les blessures ainsi causées peuvent s'infecter. La gale se manifeste autour de la tête, des oreilles, des pattes et de la queue, mais elle peut s'étendre à tout le corps si elle n'est pas traitée.

On combat la gale par des pulvérisations, des bains de déparasitage ou le badigeonnage d'une préparation appropriée sur les régions infectées (voir R15, annexe 1). Il faut aussi nettoyer à fond et bien laver l'enclos et l'abri. Le traitement devra être renouvelé au bout de deux semaines.

Après avoir travaillé avec des porcs atteints de la gale, lavez-vous bien les mains et lavez aussi vos habits.

Si la gale pose dans votre communauté un problème auquel vous ne pouvez pas remédier, vous devrez demander conseil au service vétérinaire. Pour identifier l'acarien qui cause le problème, le vétérinaire devra faire prélever des morceaux de peau sur les animaux infectés. L'identification de l'acarien lui permettra de décider du traitement à appliquer.

Infections dues aux poux et aux tiques

Les porcs peuvent souffrir d'infections dues à des poux de couleur foncée qu'on peut voir sur le corps de l'animal. Les poux se nourrissent sur la peau et irritent le porc qui se grattera, provoquant ainsi des lésions qui s'infecteront. Le traitement comporte des pulvérisations au coumaphos (voir R15, annexe 1) et le nettoyage de la porcherie.

Les porcs peuvent être attaqués par certaines tiques qui prélèvent le sang. Ces tiques peuvent transmettre d'autres infections aux animaux. On procédera au traitement en pulvérisant un composé approprié (voir R15, annexe 1), ou en retirant les tiques à la main, ou encore en les touchant avec du pétrole ou une cigarette allumée. Les enclos atteints doivent être nettoyés à fond.

Le rouget du porc

Le rouget du porc ou érysipèle peut tuer les animaux. C'est une infection du corps du porc qui produit des rougeurs facilement reconnaissables. Ces rougeurs en forme de losange sur la peau de l'animal peuvent prendre une coloration pourpre sur la tête et les oreilles. Les porcs atteints de rouget ont une forte température et ne mangent pas; ils poussent des cris si on les touche. L'animal peut mourir d'une infection aiguë; dans les cas chroniques, l'animal survit, mais il souffre d'une tuméfaction des articulations et de boiterie.

On traite le rouget du porc à la pénicilline, un antibiotique (voir R7, annexe 1). Les animaux peuvent être vaccinés contre le rouget du porc.

Module 30: Le rut (œstrus) chez la truie

La femelle du porc (la truie) est prête à se reproduire (c'est-à-dire qu'elle parvient à la puberté) à l'âge de 5 mois; elle accuse alors des signes de rut. Certains types à croissance plus lente, ainsi que les animaux sous-alimentés, n'atteindront la puberté qu'à un âge plus tardif.

La truie sera en chaleur toutes les trois semaines pendant toute l'année si elle n'a pas été saillie.

Objectifs d'apprentissage

Après avoir étudié ce module, vous devez savoir:

1 Quand une truie est prête pour l'accouplement.
2 A quels intervalles la truie est en chaleur.
3 Quels sont les signes de chaleurs chez la truie.
4 Comment provoquer le rut chez la truie.

Quand la truie est-elle prête pour la saillie?

Les porcs de la plupart des races atteignent la puberté à l'âge de 5 mois, mais certains, par exemple le porc chinois, sont en rut pour la première fois à l'âge de 3 mois s'ils reçoivent assez de bonne nourriture et d'eau.

La truie ne doit pas être utilisée pour la reproduction quand elle est en rut pour la première fois. Il est plus sage de la laisser grandir pendant encore un mois avant de la faire saillir. Elle sera alors mieux capable de porter et d'allaiter une cochonnée suffisante. Seules doivent être utilisées pour la reproduction les truies à 14 trayons, afin que tous leurs petits puissent se nourrir.

Si la truie n'est pas saillie, elle sera en chaleur tous les 21 jours, à condition de recevoir assez de nourriture et d'eau.

Les signes du rut

La truie qui approche du rut est agitée et parfois elle ne se nourrit pas. La vulve devient rose et tuméfiée. Si on presse fort avec les mains de chaque côté de son dos, elle se tient immobile, montrant qu'elle est prête à accepter le mâle.

Les signes du rut

La truie reste en chaleur pendant 8 à 36 heures.

Comment provoquer le rut chez la truie

Il est possible de provoquer le rut chez les truies saines et bien nourries, afin de pouvoir contrôler la reproduction.

Si on place une truie en chaleur parmi d'autres qui ne le sont pas, quelques-unes de celles-ci approcheront du rut. Une meilleure méthode consiste à mettre les truies dans un enclos à proximité d'un verrat afin qu'elles puissent le voir et le sentir. Les truies seront alors en chaleur, surtout si le verrat est âgé et dégage une forte odeur.

N'oubliez pas que si la truie n'est pas en chaleur, cela est peut-être dû à une alimentation médiocre ou insuffisante, ou bien à la maladie.

Module 31: Gravidité et mise bas

La gestation dure trois mois, trois semaines et trois jours.

Une truie bien nourrie produira au moins 10 porcelets (cochonnée ou portée) à chaque gestation et elle peut avoir deux portées par an.

Objectifs d'apprentissage

Après avoir étudié ce module, vous devez être capable de:

1 Vous occuper de la truie gravide.
2 Déceler quand la truie est sur le point de mettre bas.
3 Reconnaître une mise bas normale.
4 Déceler quand la truie a des problèmes et de l'aider.

Comment s'occuper de la truie gravide

Si la truie n'accuse aucun signe de rut trois semaines après la saillie, elle est gravide. La gestation durera environ trois mois, trois semaines et trois jours. Pendant la gestation, la truie aura besoin d'une alimentation abondante, riche en nutriments; il lui faudra en particulier davantage de nourriture vers la fin de la gestation. Elle devra recevoir tous les jours des aliments riches en nutriments, comme les céréales et le fourrage vert. En laissant la truie accéder à un sol ou à des herbages enracinés propres sur un terrain où l'on n'a pas élevé de porcs, on lui permettra d'absorber les minéraux dont elle a besoin.

Quand la mise bas est proche, donnez à la truie une abondante litière propre.

Les signes d'une mise bas proche

La truie devient agitée et commence à confectionner un nid dans les 24 heures qui précèdent la mise bas. Le trayon produira du lait si on le pince doucement.

Un liquide sanguinolent s'écoule du vagin 1 à 2 heures avant le début de la mise bas, et si des boulettes verdâtres font leur apparition, le premier porcelet sortira dans l'heure.

Si on lui frotte doucement la mamelle, la truie se détendra et s'allongera sur le côté en position pour mettre bas.

Mise bas normale

La mise bas est un processus naturel; habituellement, la truie n'aura besoin d'aucune aide. Une fois né le premier porcelet, les autres, de même que le placenta, suivront rapidement. La mise bas devra être achevée au bout de 2 à 3 heures. Le cordon ombilical se rompra (vous n'avez pas besoin de le couper), et le porcelet recherchera immédiatement un trayon et du lait. Si le nombril saigne, serrez-le fortement avec une ficelle ou une corde propre.

Quand et comment aider à la mise bas

Si la truie accuse tous les signes de mise bas mais n'a pas produit de porcelet et donne des coups en l'air avec une patte arrière, ou si 45 minutes se sont écoulées depuis l'apparition du premier porcelet sans qu'il y ait le moindre signe du deuxième, il vous faudra aider la truie.

· Lavez-vous les mains et les bras à l'eau chaude et au savon, et brossez bien sous les ongles.

· Lavez la région de la vulve.

· Savonnez-vous les mains ou enduisez-les d'huile d'olive ou de tournesol.

· Introduisez la main dans le vagin pour rechercher le porcelet ou la matière qui provoque le blocage et essayez de l'enlever.

Dégagez les mucosités sur la bouche et le groin du porcelet; s'il ne respire pas, vous pouvez le gifler pour l'encourager à respirer. Frictionnez doucement le porcelet pour le sécher et placez-lui la bouche sur un trayon.

Module 32: Soins à donner à la truie et au porcelet

Une truie saine et bien nourrie sera capable d'élever au moins 20 porcelets chaque année.

Si la truie doit nourrir trop de porcelets, ou bien si elle meurt, les petits peuvent être mis en nourrice ou allaités à la main.

Objectifs d'apprentissage

Après avoir étudié ce module, vous devez savoir:

1 Si la truie est une bonne mère.
2 Si les porcelets se nourrissent de façon satisfaisante.
3 Comment mettre les porcelets en nourrice.
4 Comment allaiter les porcelets à la main.

La truie est-elle une bonne mère?

Une truie doit avoir au moins 14 trayons; ceux-ci doivent être assez longs et minces pour que les porcelets puissent les saisir. Chaque porcelet tète son propre trayon et s'y nourrit toutes les heures. Les premiers-nés et les porcelets plus vigoureux tètent les trayons les plus proches de la tête de la truie, qui produisent le plus de lait. A mesure qu'une truie vieillit et a davantage de cochonnées, les trayons deviennent plus gros et les porcelets éprouvent alors des difficultés à téter. Parfois, les trayons situés vers l'arrière ne produisent pas beaucoup de lait. Une truie peut être incapable de nourrir tous ses petits et elle n'est plus bonne pour la reproduction.

Une truie peut être atteinte de mammite, cette maladie se développant par suite d'une lésion des trayons causée par les dents des porcelets. En taillant les dents du porcelet (voir module 27), on évite que les trayons ne soient coupés.

Les petits se nourrissent-ils bien?

Les porcelets ne pousseront pas tous aussi vite, et certains seront nés plus petits que les autres. Ils se battent pour se nourrir, et les plus petits porcelets grandiront plus lentement; ils risquent même de mourir. Dans toute portée, vous pouvez vous attendre à constater une différence entre les petits en ce qui concerne le gain de poids et la croissance, mais si tous les porcelets ne grandissent pas bien et si vous ne décelez aucun signe patent de maladie, vous devez présumer que la mère ne produit pas assez de lait. C'est souvent le cas chez les truies âgées.

Il peut s'avérer nécessaire de mettre les porcelets en nourrice, c'est-à-dire de les faire téter une autre truie.

Mise en nourrice des porcelets

Il est indispensable que tous les porcelets prélèvent le colostrum de leur mère. Ils prendront leur première tétée dans l'heure qui suit la naissance.

Si une truie meurt pendant la mise bas, la cochonnée peut être placée chez une truie nourricière. Il faut mêler les orphelins aux propres petits de la truie afin qu'elle les accepte. Cependant, la truie nourricière ne sera pas capable d'allaiter simultanément les deux portées; il sera nécessaire d'utiliser plusieurs truies nourricières pour alimenter les orphelins.

Allaitement des porcelets au biberon

Il se peut qu'une truie meure et qu'on ne dispose d'aucune truie nourricière. La cochonnée peut alors être allaitée au biberon. A cette fin, il faudra:

· Disposer de biberons et de tétines parfaitement nettoyés avant chaque tétée.

· Placer, dans un endroit chaud, une caisse sèche et propre contenant de la litière propre pour les porcelets nouveau-nés.

· Allaiter les porcelets à des intervalles réguliers de 1 à 2 heures.

Le meilleur substitut du colostrum de la truie est le colostrum de la vache; après trois à quatre jours, les porcelets pourront recevoir du lait.

Module 33: La castration des porcelets

La castration, c'est-à-dire l'ablation des testicules, est pratiquée sur le porc mâle qui n'est pas destiné à la reproduction.

Si on coupe franchement le vaisseau sanguin conduisant aux testicules ou si on tire dessus, il risque de saigner abondamment. Le saignement sera réduit si on gratte le vaisseau sanguin entortillé avec un couteau jusqu'à ce qu'il soit coupé.

Les animaux châtrés sont plus dociles et plus faciles à manipuler.

L'animal châtré est plus gras et produit une viande qui ne dégage pas une forte odeur.

Objectifs d'apprentissage

Après avoir étudié ce module, vous devez savoir:

1 Pourquoi les porcs mâles sont châtrés.
2 Quand la castration est pratiquée.
3 Comment assurer la contention des porcs pour la castration.
4 Comment châtrer les animaux.

Pourquoi pratique-t-on la castration sur les porcs?

Les porcs mâles (verrats) peuvent se battre et se blesser les uns les autres. Les porcs châtrés sont plus tranquilles et plus faciles à manipuler. Le porc châtré engraisse davantage, et la viande ne dégage plus une forte odeur porcine. Les jeunes porcs doivent être châtrés à l'âge de deux ou trois semaines.

Contention du porc pour la castration

Il vous faudra quelqu'un pour tenir le porcelet en vue de la castration. Le porc doit être saisi par les pattes arrière avec la tête en bas, et son corps doit être maintenu fermement entre les genoux de l'assistant.

Contention du porc pour la castration

La castration du porc

Vous aurez besoin d'un couteau propre très aiguisé, d'un scalpel ou d'une lame de rasoir. Séparez la truie de sa portée et, si possible, placez-la dans un endroit où elle ne pourra ni voir ni entendre les porcelets.

· Lavez le scrotum (la bourse) à l'eau chaude et au savon, puis séchez-le.

· Faites descendre le testicule dans le scrotum avec votre doigt, puis saisissez fermement le scrotum sous le testicule entre le pouce et l'index.

· Pratiquez une coupure de 1 à 2 cm de long sur le fond du scrotum. Le testicule doit sortir par l'ouverture.

· Tirez le testicule en dehors du scrotum et coupez à travers le cordon blanc en épargnant le vaisseau sanguin rouge.

· Tirez le testicule encore plus en dehors et faites-le tourner plusieurs fois avant de couper le vaisseau sanguin entortillé en le grattant de haut en bas avec le couteau, ce qui contribue à réduire le saignement. Ne tirez pas pour briser le vaisseau sanguin.

· N'introduisez pas les doigts dans le scrotum. Appliquez sur la blessure de castration de la teinture d'iode, du violet de gentiane, une poudre antibiotique (voir R5, annexe 1) ou une poudre aux sulfamides. Retirez le second testicule en procédant de la même façon.

Placez les porcelets et leur mère sur une litière propre. Surveillez les porcelets pour déceler les signes d'infection dans la blessure pendant la semaine qui suit. Les lésions de castration infectées sont tuméfiées, et les porcelets se refusent à marcher ou boitent (voir module 73 pour le traitement).

Module 34: L'alimentation des porcs

Le porc est omnivore et peut manger de la viande et des plantes. L'appareil digestif du porc peut aussi utiliser des aliments grossiers contenant beaucoup de lest.

Les porcs doivent disposer tous les jours de beaucoup d'eau fraîche bien propre.

Objectifs d'apprentissage

Après avoir étudié ce module, vous devez savoir:

1 Quels types de nourriture il faut donner aux porcs.
2 A quels intervalles vous devez nourrir les porcs.
3 Comment et quand sevrer les porcelets.

Les types de nourriture à donner aux porcs

Les porcs mangent de tout. Ils mangeront l'herbe et tous les types de végétaux. On peut les garder dans un champ bien clôturé où ils mangeront toutes les plantes et toute l'herbe qui s'y trouvent. Non seulement le porc mange les parties vertes des plantes, mais de plus il creuse dans le sol et dévore toutes les racines. Quand il a un anneau dans le groin, un porc ne peut plus déraciner les plantes.

L'homme peut exploiter les habitudes alimentaires du porc. Si on place un porc dans un champ, il le défrichera, le labourera et le fertilisera.

Les porcs grandiront et engraisseront plus vite s'ils sont nourris d'aliments concentrés. Les céréales bien broyées en farine sont une bonne nourriture. On peut aussi donner aux porcs les déchets de légumes et les restes du ménage. Avant de donner ces restes aux porcs, surtout ceux qui contiennent de la viande, il faut bien les faire bouillir (eaux grasses).

Le porc doit toujours pouvoir boire de l'eau fraîche bien propre. Une truie qui a une portée aura besoin de 20 à 30 litres d'eau par jour.

Les types de nourriture à donner aux porcs

A quels intervalles faut-il nourrir un porc?

Les porcs peuvent être élevés dans une porcherie où il faudra les nourrir deux fois par jour, le matin et le soir. Les porcs en liberté dans un champ peuvent recevoir de la farine une fois par jour ou, si l'on en dispose, un supplément de nourriture comme des déchets de légumes ou des eaux grasses.

Sevrage

Les porcelets s'intéressent aux aliments solides quand ils sont âgés de 1 à 2 semaines. On peut commencer par leur offrir une poignée de céréales, de sucre ou de lait en poudre. Les porcelets téteront la mère jusqu'à l'âge d'environ 7 semaines. Ils prendront progressivement moins de lait et mangeront davantage d'aliments solides jusqu'à ce qu'ils soient sevrés. Les porcelets en liberté dans un champ commenceront naturellement à manger des aliments solides, mais s'ils sont dans un enclos il faut leur en offrir.

Les jeunes animaux doivent recevoir les nouveaux aliments progressivement pour éviter les problèmes de digestion.

N'oubliez pas qu'un porc doit se précipiter sur la nourriture. S'il ne s'intéresse pas à la nourriture, c'est un signe de mauvaise santé; vous devrez inspecter l'animal pour déterminer la cause du problème.

Module 35: Le logement des porcs

Les porcs peuvent être élevés dans un champ comportant un abri ou dans une porcherie.

Il ne faut pas laisser les porcs divaguer librement. On ne pourra exercer dès lors aucun contrôle sur ce qu'ils mangent, on ne saura pas où ils vont et la maladie se propagera.

Objectifs d'apprentissage

Après avoir étudié ce module, vous devez savoir:

1 Comment garder des porcs dans un champ.
2 Quels sont les types de logements (bâtiments et enclos) pour les porcs.
3 Comment héberger les porcelets.

Elevage des porcs dans un champ

Les sangliers vivent parmi les buissons et les racines des arbres. Quand les porcs d'élevage ont accès à un endroit creux et chaud pour s'y coucher et dormir, comme ce serait le cas dans la nature, ils se portent mieux.

Les porcs peuvent être élevés dans un champ où ils se nourrissent d'herbe et de plantes. Si on procède ainsi, il faut entourer le champ d'une clôture solide ou d'un mur. Si la clôture n'est pas assez solide, les porcs la pousseront et sortiront du champ. On aménage pour les animaux des abris appelés piglous où ils peuvent dormir. Ces abris sont en bois ou en tôle et doivent contenir une litière. Ils peuvent être déplacés au besoin.

Elevage des porcs dans un champ

Loges ou cases et enclos pour porcs

Les porcs peuvent être élevés isolément ou en petits groupes dans une porcherie, ou dans un enclos à sol en béton ou autre matériau solide, comportant un abri à plafond bas.

Pour construire une porcherie, choisissez une zone qui n'est jamais inondée pendant la saison des pluies. Elle ne doit pas être trop proche des habitations, afin que les gens ne soient pas gênés par les odeurs et les mouches. Le sol doit être en béton et en pente à partir du gisoir ou aire de couchage afin que l'urine s'écoule en s'éloignant. Le sol de béton doit reposer sur des assises solides et doit avoir de 5 à 6 cm d'épaisseur. Si le béton est trop mince et se fissure, les porcs ne tarderont pas à le soulever. Un sol en terre battue ne peut pas être maintenu propre, et il y aura des problèmes avec les parasites et d'autres maladies. Les parois de la porcherie doivent être relativement lisses afin qu'on puisse les maintenir propres. Des fissures dans les murs permettraient aux saletés et aux germes de s'accumuler.

Les animaux ont besoin d'une litière abondante dans l'abri. Les porcs défèquent toujours à l'écart du gisoir et de l'endroit où ils se nourrissent. Les excréments peuvent être évacués tous les jours pour tenir l'enclos bien propre et éviter l'accumulation de déchets et d'odeurs.

Loges ou cases et enclos pour porcs

Le logement des porcelets

Les truies de reproduction et leurs cochonnées peuvent être élevées dans des porcheries ou en plein air. Il faut leur donner une litière abondante, afin de tenir les jeunes animaux au chaud, et on doit la renouveler fréquemment. Si une portée est élevée dans une porcherie, celle-ci doit être parfaitement nettoyée après que les porcelets ont été sevrés et transférés ailleurs. Si la portée est élevée en plein air, l'abri sera transféré à un autre endroit pour la portée suivante, afin d'éviter que ne surgissent des problèmes de maladies, dus en particulier aux vers parasites.

Quel que soit le système utilisé pour le logement, les porcelets doivent avoir accès à un endroit chaud que la truie ne peut pas atteindre. C'est là qu'on donnera la nourriture aux porcelets et ils pourront s'y coucher sans que la mère risque de s'allonger sur eux. On empêche la truie d'y pénétrer en plaçant au travers d'une partie de l'abri une cloison temporaire faite de planches ou de barreaux solides. Le barreau inférieur doit être à environ 30 cm du sol, ce qui permet aux petits porcelets de passer en dessous.

Le logement des porcelets

Ne laissez pas les porcs divaguer librement dans la communauté. Cela provoque la propagation des maladies parmi les animaux et aussi leur transmission de l'animal à l'homme.

Module 36: Marquage ou encoche à l'oreille (identification)

Le bouton d'oreille ou l'encoche vous permet d'identifier vos porcs. L'encoche est facile à pratiquer et ne coûte rien. Vous pouvez identifier de cette manière jusqu'à 121 porcs.

Cette méthode peut être utilisée pour identifier d'autres animaux, par exemple les ovins et les caprins.

Objectifs d'apprentissage

Après avoir étudié ce module, vous devez savoir:

1 Pourquoi nous identifions les animaux.
2 Comment pratiquer une encoche à l'oreille.
3 Comment relever le numéro d'un porc.

Pourquoi nous avons besoin d'identifier les animaux

Si vous n'avez que quelques porcs ou autres animaux, leur identification ne pose pas de problème. Vous pourrez les identifier à vue et il est fort possible que vous ayez donné un nom à chacun. Vous aurez besoin d'un moyen d'identification si vous élevez un grand nombre d'animaux, surtout si vous tenez des registres (voir annexe 5). Il existe de nombreuses façons d'identifier les animaux, notamment les colliers numérotés, le tatouage et les étiquettes en plastique. Il est facile de pratiquer une encoche à l'oreille et c'est le moyen d'identification le moins cher.

L'encoche à l'oreille

Avec une pince emporte-pièce propre, on peut pratiquer une encoche en V au bord de l'oreille. L'encoche doit avoir quelques centimètres de profondeur afin qu'à l'avenir vous puissiez la voir de loin.

Les encoches sur l'oreille gauche sont pour les nombres à un chiffre et celles de l'oreille droite sont pour les dizaines.

L'encoche à l'oreille

Relevé du numéro du porc

Regardez les encoches sur les oreilles droite et gauche, puis additionnez-les sur chaque oreille pour obtenir le numéro de l'animal.

Relevé du numéro du porc


Page précédente Début de page Page suivante