Fiche d’information : Les bienfaits des légumineuses pour la santé

La FAO a élaboré une série de fiches d'information qui reprennent les messages clés de l'Année internationale des légumineuses. Ces documents expliquent de manière approfondie comment les légumineuses peuvent contribuer à améliorer la santé, la nutrition, la biodiversité, la sécurité alimentaire et la capacité d’adaptation au changement climatique.

L'alimentation contribue de façon significative au maintien de la santé mais peut également être la cause de maladies. La plupart des pays sont confrontés à des problèmes nutritionnels, de la malnutrition et des carences en micronutriments à l'obésité en passant par les maladies liées à l’alimentation (telles que le diabète de type II et certains types de cancer), ou à un mélange de ces problèmes. Les légumineuses sont une source de nourriture riche en éléments nutritifs, et peuvent, dans le cadre d'une alimentation saine, contribuer à la lutte contre la malnutrition dans les pays développés et les pays en développement.

Riches en nutriments bons pour la santé

Les légumineuses sont des denrées de petite taille mais à haute valeur nutritionnelle, elles sont extrêmement riches en protéines – deux fois plus que le blé et trois fois plus que le riz. Les légumineuses sont également riches en glucides complexes, en micronutriments, en protéines et en vitamines B, qui constituent des éléments essentiels d'une alimentation saine. Pauvres en lipides et riches en fibres, les légumineuses sont excellentes pour contrôler le cholestérol, la santé digestive et réguler les niveaux d’énergie.

Un fortifiant pour le corps

Bien que les légumineuses soient faibles en calories (260-360 kcal/100 g de légumes secs), elles sont riches en glucides complexes et en fibres, ce qui signifie qu'elles sont digérées lentement et donnent une sensation de satiété. Les légumineuses favorisent une assimilation lente et régulière de l’énergie, tandis que leur teneur en fer permet d’acheminer l'oxygène vers les différentes parties du corps, ce qui stimule la production d'énergie et le métabolisme. Les fibres des légumineuses ne sont généralement pas absorbées par l’organisme, ce qui augmente le volume et le transit des selles. Les fibres servent également à lier les toxines et le cholestérol dans l’intestin de façon à ce que ces substances puissent être éliminées de l’organisme. Cela améliore la santé cardiovasculaire et réduit le taux de cholestérol sanguin.

Un mariage parfait

Les protéines des légumineuses sont riches en lysine et faibles en acides aminés soufrés alors que les protéines des céréales sont faibles en lysine mais riches en acides aminés soufrés. Leur association fournit des protéines de qualité supérieure – des protéines complètes. Cela signifie que le corps a besoin de moins de protéines pour satisfaire ses besoins protéiques, ce qui améliore la nutrition, en particulier dans les communautés à faible revenu, où la disponibilité d'autres sources de protéines, comme les protéines animales, est limitée.

 

10/05/2016

Partagez