Le rôle des légumineuses dans la transformation agricole en Afrique

L’Année internationale des légumineuses a été une occasion unique de booster la production, la consommation et le commerce de ces graines nutritives. Comme décrit dans cet article, il n’y a pas de doute que ces cultures ont le pouvoir de faire un changement dans le secteur agricole africain.

L’agriculture africaine aujourd’hui est en grande partie basée sur la culture des céréales, qui sont vendues à moindre prix comparé aux légumineuses. Les petits exploitants constituent la majorité de la population du continent. Ces agriculteurs tirent leurs moyens de subsistance majoritairement de l’agriculture pluviale. La demande mondiale de légumineuses augmente et, aujourd’hui, environ un quart des légumineuses au monde sont produites en Afrique. La hausse de la demande pour les légumineuses offre aux agriculteurs une opportunité d’augmenter leurs revenus en produisant ces cultures à haute valeur.

Des investissements dans les chaînes de valeur des légumineuses et l’augmentation de l’accès aux informations commerciales et financières permettront aux petits exploitants de profiter de la demande mondiale croissante. Cela veut dire qu’avec la même surface de terre, ils pourraient augmenter leurs revenus et se sortir de la pauvreté.

Dans leur article, les auteurs soulignent un exemple d’investissement local : l’Inde cherche à introduire de l’agriculture sous contrat pour la culture de légumineuses dans certains pays africains. Malgré le fait que l’Inde est le plus grand producteur de légumineuses au monde, il est aussi le plus grand consommateur. Sa production ne suffit donc pas à couvrir ses besoins. Ceci représente une opportunité d’augmenter la production dans certains pays africains.  

Mpofu et Nyoni commentent, « Les petits exploitants en Tanzanie, au Mozambique et au Malawi peuvent tirer profit de telles initiatives pour augmenter leurs revenus, à condition que ces investissements suivent les principes des Investissements agricoles responsables (IAR) ». Les auteurs continuent, « Les économies de ces pays en bénéficieront grâce à l’accroissement de la valeur ajoutée des légumineuses, au développement des industries en amont et en aval et à la création d’emplois qui pourrait combattre la pauvreté urbaine et rurale. »

Apprenez-en plus sur le rôle des légumineuses dans la transformation agricole en Afrique : http://www.fao.org/3/a-i7174e.pdf

30/05/2017

Partagez