FAO :: Locust Watch :: Informations :: Informations
Criquet pèlerin - Mise à jour 2 septembre 2014

Des pluies exceptionnellement bonnes peuvent donner naissance à des infestations acridiennes d’envergure dans le Sahel

La situation relative au Criquet pèlerin est actuellement calme. Jusqu’à présent, seuls des ailés isolés ont été détectés dans les zones de reproduction estivale de la Mauritanie, du Niger, du Soudan et du Tchad.

Suite aux pluies exceptionnellement bonnes tombées en août dans le Sahel, bien plus au Nord que la normale, les conditions potentielles existent pour qu’une reproduction ait lieu sur une vaste étendue, ce qui pourrait entraîner une augmentation importante des effectifs acridiens. Cela peut passer inaperçu jusqu’à la fin de la saison des pluies et le début du dessèchement de la végétation, généralement en octobre. Les criquets pourraient alors se concentrer et former de nombreux groupes dans plusieurs zones, ce qui pourrait résulter en des résurgences de la Mauritanie au Soudan.

Ces pays devraient donc rester extrêmement vigilants et réaliser des prospections régulières dans toutes les zones au cours des prochains mois.

Ailleurs, la reproduction va probablement se poursuivre dans le nord-est de l’Éthiopie, où des bandes larvaires se sont formées en août et furent traitées. Au Yémen, la situation reste peu claire en l’absence de prospections pour confirmer la présence d’ailés sur la côte de la mer Rouge et d’essaims dans les hautes terres du sud. En Asie du Sud-Ouest, on s’attend à un retrait précoce de la mousson qui entraînera une fin précoce de la reproduction estivale le long de la frontière indo-pakistanaise.

Mises à jour antérieures

Dernier bulletin sur le Criquet pèlerin (No. 431, août 2014)

arabic english français

Bulletin précédent sur le Criquet pèlerin (No. 430, juillet 2014)

arabic english français

Situation actuelle (cliquer pour agrandir l'image)

Menace acridienne actuelle (cliquer pour agrandir l’image)

Facebook

Twitter