FAO :: Locust Watch :: Informations :: Informations
Criquet pèlerin - Mise à jour 4 juillet 2018

Situation acridienne toujours calme

Une reproduction locale a continué à petite échelle dans le centre de l’Algérie, où les équipes de terrain ont traité, en juin, des larves et des ailés solitaires près des fermes irriguées. En Asie du sud-ouest, des ailés isolés sont apparus dans les zones de reproduction estivale près de la frontière avec l’Inde dans le Cholistan, au Pakistan. Aucun criquet n’a été signalé dans les autres pays.

Au cours de la période de prévision, une reproduction à petite échelle commencera dans les zones de reproduction estivale du nord du Sahel, entre la Mauritanie et l’ouest de l’Erythrée, d’abord là où des pluies sont déjà tombées. Suite à une très faible reproduction au cours des hiver et printemps derniers, les effectifs acridiens actuels sont extrêmement faibles à travers toute l’aire de rémission. Il n’y aura pas d’augmentation significative des populations sauf en cas de plusieurs mois de bonnes pluies et d’au moins deux générations de reproduction. Néanmoins, des prospections régulières devraient être réalisées pour détecter les premiers signes de reproduction et suivre le développement de la situation.

Dans la Région centrale, il existe une possibilité de reproduction dans les zones ayant reçu des pluies exceptionnellement fortes lors des cyclones Sagar et Mekunu, en mai, principalement dans le sud et l’est du Yémen, le sud d’Oman, l’est de l’Arabie saoudite, le nord-ouest de la Somalie et l’est de l’Éthiopie. Un suivi régulier au cours des prochains mois est recommandé.

Mises à jour antérieures

Dernier bulletin sur le Criquet pèlerin (No. 477, juin 2018)

arabic english français

Bulletin précédent sur le Criquet pèlerin (No. 476, mai 2018)

arabic english français

Situation actuelle et menace (cliquer pour agrandir l'image)

Situation acridienne dans le centre de l'Algérie (cliquer pour agrandir l'image)

Facebook

Twitter