FAO.org

Accueil > Publications > sofo > Situation des forêts du monde 2016

Situation des forêts du monde 2016

Forêts et agriculture: défis et possibilités concernant l’utilisation des terres

Stabilisateurs des sols et du climat, régulateurs des cours d’eau, dispensateurs d’ombrage et d’abris ainsi que d’un habitat pour les pollinisateurs et les ennemis naturels des ravageurs d’importance agricole, les forêts et les arbres sous-tendent la durabilité de l’agriculture. Source appréciable de nourriture, d’énergie et de revenu, ils contribuent également à la sécurité alimentaire de centaines de millions de personnes. L’agriculture demeure cependant le principal moteur de la déforestation dans le monde, et les politiques agricoles, forestières et foncières sont souvent en conflit les unes avec les autres.

La Situation des forêts du monde 2016 montre, exemples à l’appui (Costa Rica, Chili, Gambie, Géorgie, Ghana, Tunisie et Viet Nam), qu’il est possible tout à la fois d’accroître la productivité agricole, de renforcer la sécurité alimentaire et d’arrêter – voire de faire reculer – la déforestation. L’équilibre à trouver entre les utilisations des terres passe par une planification intégrée, s’appuyant sur des outils d’intervention appropriés de nature à favoriser la durabilité des forêts comme celle de l’agriculture.


Messages clés

  • Pour répondre à la demande mondiale croissante d’aliments et autres produits issus des terres, on aura besoin de paysages à forte productivité qui soient gérés de façon durable.
  • Les forêts jouent un rôle essentiel dans le cycle de l’eau, la conservation des sols, le piégeage du carbone et la protection des habitats, y compris ceux des pollinisateurs. Leur gestion durable est cruciale pour l’agriculture durable et la sécurité alimentaire.
  • L'agriculture demeure le principal moteur de la déforestation dans le monde, et il est urgent de favoriser des interactions plus positives entre l'agriculture et les forêts.
  • Les 17 objectifs de développement durable (ODD) convenus par les pays en 2015 sont «intégrés et indivisibles». Les progrès en direction de l'agriculture durable, de la sécurité alimentaire et de la gestion durable des forêts, éléments essentiels des ODD, doivent être menés de front.
  • Il est nécessaire d'améliorer la coordination entre les politiques relatives aux forêts, à l’agriculture, à l'alimentation, à l'utilisation des terres et au développement rural. Il est tout aussi important de disposer d'un cadre juridique clair régissant le changement d'utilisation des terres, notamment des régimes fonciers sûrs qui reconnaissent les droits traditionnels coutumiers en matière d'utilisation des terres et des produits forestiers.
  • Lorsque l'agriculture commerciale à grande échelle est le principal moteur du changement d'utilisation des terres, une maîtrise efficace du changement, assortie de protections sociale et environnementale appropriées, est nécessaire. Les initiatives privées de gouvernance, telles que les systèmes de certification volontaire et les engagements en faveur de la déforestation zéro, ont également un effet positif.
  • Lorsque l'agriculture locale de subsistance est le principal moteur du changement d'utilisation des terres, des mesures de plus grande ampleur visant à atténuer la pauvreté et à favoriser le développement rural devraient être mises en place à côté des actions visant à améliorer les pratiques locales concernant les utilisations agricoles, agroforestières et autres des terres.
  • L'aménagement intégré du territoire fournit un cadre stratégique permettant de trouver un équilibre entre les utilisations des terres à l'échelle nationale, infranationale et au niveau du paysage. Il devrait comporter une participation significative des parties prenantes afin d'asseoir la légitimité des plans d'aménagement du territoire et d'obtenir l'adhésion des parties prenantes pour leur mise en œuvre et leur suivi.
  • On peut parvenir à la sécurité alimentaire par une intensification de l'agriculture et d'autres mesures telles que la protection sociale, plutôt que par l'expansion des superficies agricoles aux dépens des forêts. 

Editions précédentes

2014 | 2012 | 2011 | 2009 | 20072005 | 2003 | 2001

Forêts pour les enfants

Disponibles seulement en anglais

Manuel pour les enfants | Manuel pour les professeurs


Situation des forêts du monde 2016: les forêts et l’agriculture – défis et opportunités de l’utilisation des terre

Disponible seulement en anglais

Documents de support

 

Disponibles seulement en anglais

 

Chili | Costa Rica | Gambie | Géorgie | Ghana | Tunisie | Viet Nam

Tweets #SOFO2016

A propos de la collection

La Situation des forêts du monde présente l'état des forêts, les principaux développements politiques et institutionnels récents et les questions clés concernant le secteur forestier. Il rend les informations actuelles, fiables et relatives aux politiques largement disponibles dans le but d'encourager des discussions et des prises de décisions pertinentes concernant les forêts du monde. La Situation des forêts du monde est publiée tous les deux ans en arabe, chinois, anglais, français espagnol et russe.

Pour plus de renseignements, contacter FO-Publications@fao.org