Le principe «Une seule santé» consiste en une approche intégrée et unificatrice qui vise à équilibrer et à optimiser durablement la santé des personnes, des animaux et des écosystèmes.

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) promeut l’approche «Une seule santé» dans le cadre de la transformation des systèmes agroalimentaires pour la santé des personnes, des animaux, des plantes et de l’environnement. Cette approche fait intervenir tout un éventail d’acteurs et de travaux sur l’agriculture durable, la santé des animaux, des végétaux, des forêts et de l’aquaculture, la sécurité sanitaire des aliments, la résistance aux antimicrobiens, la sécurité alimentaire, la nutrition et les moyens d’existence.

Il est essentiel d’adopter l’approche «Une seule santé» pour mieux anticiper, prévenir, détecter et contrôler les maladies qui se transmettent des animaux aux humains, lutter contre la résistance aux antimicrobiens, garantir la sécurité sanitaire des aliments, prévenir les menaces liées à l’environnement qui pèsent sur les humains et les animaux et relever de nombreux autres défis. L’adoption de l’approche «Une seule santé» est également cruciale pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD).

Key fact 1

On estime que 60 pour cent des agents pathogènes humains sont d’origine animale, et que 75 pour cent d’entre eux environ passent d’une espèce à l’autre.


Key fact 1 bis

Les maladies à impact élevé ont une incidence sur les aliments essentiels dérivés de l’élevage, qui représentent 33 pour cent de l’apport en protéines et 17 pour cent de l’apport en calories des régimes alimentaires. Par ailleurs, ces maladies influent sur la disponibilité et la qualité des aliments d’origine animale terrestre.

Key fact 2

L’approche «Une seule santé» peut permettre de réduire les menaces potentielles à l’interface entre les humains, les animaux et l’environnement, tout en protégeant la biodiversité.

Key fact 3

Les pays membres de l’ONU sont favorables à l’approche «Une seule santé» et nombre d’entre eux ont constitué des groupes de travail multisectoriels sur la résistance aux antimicrobiens.

Key fact 4

Il est essentiel de soutenir les bonnes pratiques agricoles afin de prévenir, d’atténuer et de gérer les maladies des plantes, car cela permet de veiller à ce que les récoltes soient suffisantes pour nourrir toutes les populations.

Key fact 5

Les bonnes pratiques du producteur au consommateur constituent une approche «Une seule santé» dans le domaine de la sécurité sanitaire des aliments.


Key fact 6

Le coût de la pandémie de COVID-19 est estimé entre 8 000 et 16 000 milliards de dollars US.

Key fact 7

Dans un scénario à impact élevé, la résistance aux antimicrobiens réduira le PIB annuel mondial de 3,8 pour cent d’ici 2050.

Abonnez-vous à la lettre d’information de la FAO sur l’approche «Une seule santé» et tenez-vous au courant des dernières actualités, manifestations et publications liées à cette approche!
Faits marquants
World Food Forum Transformative Research Challenge
25/04/2024

This One Health prize, co-hosted by at Wageningen University & Research (WUR) and FAO, calls upon teams worldwide to propose One Health...

Highlights
FAO launches global 10-year initiative to reduce the need for antimicrobials for sustainable agrifood systems transformation
25/04/2024

The RENOFARM initiative aims to provide countries with policy support, technical assistance, capacity building, and knowledge sharing.

Highlights
Dromedary camels and MERS-CoV: filling knowledge gaps
23/04/2024

The challenges of MERS-CoV at the human-animal interface can only be met using a One Health approach involving multi-sectoral collaboration, communication...

Highlights
One Health for a healthy Earth: A symbiotic approach for International Mother Earth Day
19/04/2024

This International Mother Earth Day, let's celebrate the interconnectedness of all living things. The One Health approach embodies this...

paraguay
Highlights
Global fight against pandemics gains momentum as projects launch with FAO support
18/04/2024

The first of Pandemic Fund projects launched at national level, including Ethiopia, Paraguay, Central Asia countries, and Yemen. These projects...

Highlights
The Quadripartite organizations announce the second Term members of its One Health High-Level Expert Panel (OHHLEP)
17/04/2024

Following a public call for experts, the Quadripartite organizations today announced the Members of the One Health High-Level Expert Panel (OHHLEP)...