FAO.org

Accueil > Comité des produits
Comité des produits

Le Comité des produits est un organe directeur de la FAO qui suit l'évolution des marchés des produits agricoles.

Il aborde les principaux enjeux, débat de leurs incidences sur la sécurité alimentaire et formule des recommandations sur les politiques.

À propos du Comité des produits

Créé en 1949, le Comité des produits est le plus ancien des comités techniques de la FAO. Il compte dans ses rangs 110 États Membres de la FAO et des observateurs. Il se réunit normalement une fois tous les deux ans et peut tenir des sessions supplémentaires à la demande de ses membres.

Les fonctions du Comité des produits sont les suivantes

• suivre l'évolution des problèmes de produits de caractère international affectant la production, le commerce, la distribution et la consommation, ainsi que les questions économiques connexes;

• préparer une étude qui comprenne un exposé de fait et une interprétation de la situation mondiale des produits, étude qui peut être communiquée directement aux États Membres;

• faire rapport et soumettre des suggestions au Conseil en ce qui concerne les questions de principe soulevées par ses délibérations. Les rapports du Comité des produits et de ses organes subsidiaires sont communiqués aux États Membres pour leur information.

Groupes intergouvernementaux subsidiaires

Les groupes intergouvernementaux subsidiaires du Comité des produits ont pour mission d'examiner plus spécifiquement des questions relatives aux échanges de certains produits. Initialement chargés d'examiner des problèmes de distribution, ils se sont progressivement intéressés à de nouvelles problématiques, comme l'écoulement des excédents et les fortes fluctuations de prix, pour tenir compte de l'évolution des marchés et des facteurs institutionnels ayant une incidence sur les produits.

Observateurs 

Tout État membre de l'Organisation des Nations Unies ou de l'une quelconque de ses institutions spécialisées qui n'est pas membre du Comité peut assister à une session de ce dernier en qualité d'observateur. Le Comité peut aussi inviter d'autres organisations intéressées à participer à ses réunions en qualité d'observateur, ou pour l'examen de points précis.