Le criquet pèlerin

Le criquet pèlerin (Schistocerca gregaria) est le ravageur migrateur le plus destructeur au monde. En réponse à des stimuli environnementaux, des essaims denses et très mobiles de criquets pèlerins peuvent se former. Ce sont des mangeurs voraces qui consomment leur propre poids par jour, ciblant les cultures vivrières et le fourrage. Un seul kilomètre carré d'essaim peut contenir jusqu'à 80 millions d'adultes qui consomment en une journée la même quantité de nourriture que 35 000 personnes. Les grands essaims constituent une menace majeure pour la sécurité alimentaire et les moyens d'existence des populations rurales. La FAO possède une expertise de longue date dans le suivi des populations de criquets pèlerins et dans l'aide aux pays pour faire face à ce ravageur qui dévaste les cultures.

Crise du criquet pèlerin en 2020

Au début de l'année 2020, un criquet pèlerin a fait irruption dans l'ensemble de l'Afrique de l'Est, de l'Asie du Sud-Ouest et de la région de la mer Rouge, car les conditions climatiques favorables ont permis une reproduction à grande échelle de ce ravageur.

La FAO a fait de la lutte contre la recrudescence du criquet pèlerin en Afrique de l'Est l'une de ses principales priorités. Elle s'engage activement auprès des gouvernements pour les aider à contenir cette menace sans précédent pour la sécurité alimentaire.

Quel est le rôle de la FAO dans la lutte antiacridienne?

La FAO suit de près la situation mondiale des criquets pèlerins 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et fournit des prévisions, des alertes rapides et des renseignements appropriés sur l'ampleur et le lieu des invasions et de la reproduction grâce à son service mondial d'information sur les criquets pèlerins (DLIS).

Tous les pays touchés par les criquets transmettent des données sur les criquets à la FAO qui, à son tour, analyse ces informations en parallèles des données météorologiques, des informations sur l'habitat et des images satellites afin d'évaluer la situation, de fournir des prévisions jusqu'à six semaines à l'avance et d'émettre des alertes de manière ponctuelle.

La FAO prépare des bulletins mensuels et des mises à jour périodiques qui résument le phénomène et qui prévoient la migration et la reproduction des criquets pays par pays.

En outre, la FAO entreprend des missions d'évaluation sur le terrain, renforce les capacités nationales, coordonne les opérations de prospection et de lutte ainsi que l'aide d'urgence en cas de recrudescence acridienne et de fléaux.

Eléments clés

Les criquets pèlerins vivent 3 mois ; les œufs éclosent au bout de deux semaines, les larves s'envolent et deviennent adultes au bout de 6 semaines, et les adultes mettent au moins un mois à arriver à maturité et à être prêts à pondre.
Le nombre de criquets pèlerins peut augmenter de manière exponentielle à chaque nouvelle génération de reproduction : leur nombre augmente de 20 fois après trois mois, de 400 fois après six mois et de 8 000 fois après neuf mois.
Le criquet pèlerin préfère les zones semi-arides aux zones arides, et pond ses œufs dans un sol sableux humide ; les pluies sont propices à la survie et à la reproduction du criquet pèlerin.
Le criquet pèlerin vole sous le vent pendant la journée et peut parcourir jusqu'à 150 km en une journée.
Le meilleur moment pour traiter le criquet pèlerin est tôt le matin et tard dans l'après-midi, lorsqu'il est installé sur le sol.
Un essaim de 1 km2 peut manger la même quantité de nourriture en une journée que 35 000 personnes.

Où trouve-t-on des criquets pèlerins ?

Pendant les périodes de calme (appelées récessions), la présence des criquets pèlerins est généralement limitée aux déserts semi-arides et arides d'Afrique, du Proche-Orient et d'Asie du Sud-Ouest, soit des zones où il pleut moins de 200 mm par an. Il s'agit d'une aire d'environ 16 millions de kilomètres carrés, composée d'une trentaine de pays.

Bien que le criquet pèlerin soit considéré comme l'espèce de criquet la plus importante en raison de sa capacité à migrer sur de grandes distances et à augmenter rapidement ses effectifs, il existe plusieurs autres espèces importantes de criquets pèlerins dans le monde :

  • Le criquet migrateur africain (Locusta migratoria migratorioides) - Afrique ;
  • Le criquet migrateur oriental (Locusta migratoria manilensis) - Asie du Sud-Est ;
  • Le criquet rouge (Nomadacris septemfasciata) - Afrique de l'Est ;
  • Le criquet marron (Locustana pardalina) - Afrique australe ;
  • Le criquet italien (Calliptamus italicus), de l'Europe occidentale à l'Asie centrale ;
  • Le criquet marocain (Dociostaurus maroccanus) - de l'Afrique du Nord-Ouest à l'Asie ;
  • Le criquet de Bombay (Nomadacris succincta) - de l'Asie du Sud-Ouest à l'Asie du Sud-Est ;
  • Le criquet pèlerin australien (Chortoicetes terminifera) - Australie ;
  • Le criquet arboricole (Anacridium sp.) - Afrique, Méditerranée, Proche-Orient.

Partagez