FAO :: Locust Watch :: Informations :: Informations
Criquet pèlerin - Mise à jour 8 janvier 2023

PERSISTANCE D’UNE PETITE RÉSURGENCE EN MAURITANIE

POINTS CLÉS
• Situation actuelle: calme dans toutes les régions
• Décembre: la très petite résurgence se poursuit dans le nord-ouest de la Mauritanie et des ailés en faibles effectifs ont été observés dans le sud du Sahara occidental au Maroc
• Janvier - mi-février 2023: On ne s’attend à aucune pluie ou verdissement significatifs de la végétation, sauf peut-être dans le nord de la Mauritanie et sur la côte centrale de la mer Rouge en Arabie Saoudite et peut-être au Soudan. Les effectifs acridiens diminueront dans le nord-ouest et le nord de la Mauritanie, ainsi que dans le Sahara occidental au Maroc.

La situation relative au Criquet pèlerin a continué d’être calme en décembre.

La très petite résurgence se poursuit dans le nord-ouest de la Mauritanie où les larves avaient terminé leur développement après la première décade et où seuls des groupes d'ailés immatures étaient présents. Au Maroc, des ailés en faibles effectifs ont été observées dans le sud du Sahara occidental. Les équipes terrestres ont traité 2 264 ha et 562 ha en Mauritanie et au Maroc respectivement. Des ailés en faibles effectifs ont été observés au Niger, en Algérie et en Égypte. Au Soudan et au Yémen, des larves et des ailés en faibles effectifs ont été observées le long de la côte de la mer Rouge et du golfe d'Aden.

Pendant la période de prévision, les populations acridiennes déclineront dans le nord-ouest de la Mauritanie suite aux opérations de lutte et seuls subsisteront des criquets en faibles effectifs. De même, les populations acridiennes devraient décliner dans le nord de la Mauritanie, ainsi qu’au Sahara occidental au Maroc. On ne s’attend à aucune pluie ou verdissement significatifs de la végétation au cours des six prochaines semaines, sauf peut-être dans le nord de la Mauritanie et sur la côte centrale de la mer Rouge en Arabie Saoudite et peut-être au Soudan. Des larves et ailés en faibles effectifs devraient persister sur la côte de la mer Rouge au Soudan, au Yémen et peut-être en Égypte. En Arabie Saoudite, il est possible que des ailés en faibles effectifs apparaissent sur la côte de la mer Rouge et qu’ils se reproduisent à petite échelle. On ne s’attend à aucun développement significatif.

Les prospections et la vigilance doivent être maintenues dans les zones de reproduction hivernale.

Mises à jour antérieures

Dernier bulletin mensuel (No. 531, decembre 2022)

arabic english français

Dernières prévisions de précipitations sur 6 mois (julliet-décembre 2022)

english

Facebook

Twitter

Audio

Are we winning? (mp3)

Video

Dernières vidéos (mpg)