Forêts

Europe Forest Communicators Network meeting, June 2012

Les réseaux régionaux des communicateurs forestiers

Les Réseaux des communicateurs forestiers régionaux répondent au besoin pressant de mieux faire comprendre certains enjeux du secteur forestier, en vue de promouvoir la gestion durable des forêts dans les politiques et les pratiques.

Les réseaux rassemblent à l’heure actuelle plus de 500 professionnels du secteur, provenant aussi bien d’institutions publiques que d’organisations privées, qui conjuguent leur enthousiasme et leurs compétences dans le but de: 

  • partager les meilleurs outils et pratiques pour mettre en œuvre des campagnes de communication efficaces à l’échelle régionale,
  • favoriser l’apprentissage au sein des réseaux, générer de nouveaux contacts et alliances, et
  • échanger des informations actualisées sur des thématiques forestières.
Forest Communicators Networks

Les réseaux

Le premier réseau a été établi en Europe il y a presque 20 ans et, depuis 2018, l’on compte sept réseaux répartis sur six regions.

  • Afrique
  • Europe et Asie Centrale
  • Asie-Pacifique
  • Mediterranée et Proche-Orient
  • Amérique Latine et les Caraibes
  • Amérique du Nord

Les réseaux font part de leurs activités en ligne et les membres se rencontrent régulièrement à l’occasion d’ateliers de renforcement des capacités et de conférences, en vue de promouvoir les meilleures pratiques en matière de communication forestière.

Un Groupe mondial assure la coordination entre les réseaux et sert également de cellule de réflexion et de groupe consultative. Vous pourriez vouloir en savoir plus sur les réseaux régionaux ou en faire partie. Contactez Maria De Cristofaro pour de plus amples informations.

Le Groupe mondial pour la communication forestière a été créé par la FAO dans le but d’améliorer la communication sur les questions forestières et de faciliter le renforcement des capacités entre les réseaux régionaux. Il permet notamment:

  • d’offrir des compétences techniques en matière de communication aux niveaux mondial et régional;
  • de faciliter l’échange d’expériences entre réseaux régionaux;
  • d’encourager l’adoption de pratiques optimales en communication forestière au sein de ces réseaux;
  • de favoriser la coordination entre les réseaux régionaux;
  • de proposer différentes solutions pour l’échange d’idées, d’informations, de conseils et de compétences techniques;
    d’identifier des opportunités de sensibilisation aux questions forestières; et
  • de promouvoir l’importance de la communication auprès des responsables politiques, des parties prenantes et des décideurs.

Fonctionnement du groupe
  • il joue le rôle de groupe de réflexion ou groupe consultatif;
  • il fonctionne essentiellement en ligne et en commun lorsque les ressources le permettent;
  • il repère des événements internationaux au cours desquels des réunions stratégiques peuvent être organisées; et
  • il partage des informations avec les réseaux régionaux.
Adhésions

Tous les membres du groupe travaillent à titre bénévole et sont invités par la FAO à se joindre au groupe pour représenter les réseaux régionaux.

 

 

 

 

Les membres comprennent :

Ingwald Gschwandtl
Président du Groupe mondial de coordination, Réseaux de spécialistes de la communication dans le secteur forestier et directeur, Responsable de la politique forestière et des informations sur les forêts, Ministère fédéral du développement durable et du tourisme, Autriche

Barbara Tucker
Chef du Réseau des spécialistes de la communication dans le secteur forestier en Afrique et représentante de Working for Forests, Département des affaires environnementales, Afrique du Sud

Detty Saluling
Chef du Réseau des spécialistes de la communication dans le secteur forestier de la région Asie-Pacifique, Manager of the Rainforest Journalism Fund initiative

Kai Lintunen
Directeur du Réseau des spécialistes de la communication dans le secteur forestier FAO-CEE et responsable des communications internationales à l’Association forestière finlandaise, Finlande

Lourdes Lázaro Marín
Chef adjoint du Réseau FAO-CEE de spécialistes de la communication dans le secteur forestier et coordonnateur du développement de l’Organisation, Union internationale pour la conservation de la nature, Espagne

Marianela Argüello Leiva
Chef du Réseau des spécialistes de la communication dans le secteur forestier d’Amérique latine et des Caraïbes et assistante de la coordination technique et universitaire, Centre de recherche et d’enseignement supérieur en agriculture tropicale (CATIE), Costa Rica

Patricia Sfeir
Chef du Réseau des spécialistes de la communication dans le secteur forestier en Méditerranée et au Proche-Orient et Directrice des programmes de développement rural, Seeds International, Liban

Maria De Cristofaro
Coordonnatrice mondiale des Réseaux régionaux de spécialistes de la communication dans le secteur forestier et chargée de la sensibilisation et du renforcement des capacités, Département des forêts, Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, Italie 

Organisation

Le groupe mondial de coordination sur la communication est actuellement présidé par Ingwald Gschwandtl, chef du Réseau FAO-CEE de spécialistes de la communication dans le secteur forestier ; président, Groupe de coordination mondiale, Réseaux des spécialistes de la communication dans le secteur forestier ; et directeur, responsable de la politique et de l’information relatives aux forêts, Ministère fédéral du développement durable et du tourisme, Autriche, et coordonné par Maria de Cristofaro, coordinatrice mondiale des Réseaux régionaux de spécialistes de la communication dans le secteur forestier, de la sensibilisation et du renforcement des capacités.

Le groupe est placé sous la direction du Responsable des communications et de la sensibilisation du Département des forêts de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

 

 

Les réseaux des communicateurs africains sont des partenariats volontaires de fonctionnaires de la communication forestière appartenant à des organisations du secteur privé et public dans des pays africains anglophones et francophones. Les réseaux renforcent les capacités de communication forestière en partageant des solutions et des techniques de bonnes pratiques pour résoudre des questions et défi forestiers dans la région. 

 

 

 

Photo gallery

Réseau francophone africain

Réseau anglophone africain réseau francophone africain a été établi en octobre 2013. Neuf fonctionnaires de la communication et de la foresterie du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Togo, du Burundi, du Gabon, du Sénégal, de Madagascar, de la République centrafricaine et de la République démocratique du Congo ont signé une résolution créant le réseau et sont convenus des étapes concrètes nécessaires pour créer les outils servant aux activités futures du réseau. Un représentant du réseau des communicateurs a fait rapport sur les résultats de l’atelier à la réunion biannuelle de la Commission des forêts et de la faune sauvage pour l’Afrique en octobre à Windhoek, Namibie.

 

Anglophone-African Network

Les membres du réseau anglophone africain viennent de la Tanzanie, du Kenya, de l’Ouganda, du Rwanda, de l’Éthiopie, du Mozambique, du Malawi, de Zambie, du Zimbabwe et d’Afrique du Sud. Les participants nationaux se sont rencontrés à Bagamoyo, Tanzanie, du 26 au 28 juin 2012 pour débattre de questions relatives à la communication forestière dans la région orientale et australe de l’Afrique. Les objectifs principaux de cet atelier étaient les suivants : où créer et renforcer les capacités de communication forestière dans la région et comment examiner la possibilité d’établir un réseau sous-régional autonome de praticiens de la communication.

Photo gallery

Events

Asia-Pacific forest communicators gear up to communicate sustainable forest management to journalists
17 June 2019
Communicating effectively about forestry to the media and the wider world was the focus of a communication workshop attended by 25 participants from 11 countries as part of Asia-Pacific Forestry Week in Incheon, Korea, this week.

 

Workshop training focuses on reaching key audiences with forest-related messaging
28 September 2018
Successful communication requires carefully developed messaging that ‘speaks’ clearly and directly to the most important target audiences, specialists in forest-related outreach explained during a training workshop for the Asia-Pacific.

 

Pacific Forest Communicators Network: Engaging stakeholder interest critical to communicating ecosystem services
12 December 2017
By learning strategies to engage the interest of stakeholders and decision-makers, specialists in ecosystem services can better convey important data and information, a session on communications heard during the Ecosystem Services Partnership (ESP) world conference on Tuesday.

Improving forest communication for people and forests
24 February 2016
Effective communication can not only raise awareness on forests but also bring about real change, according to a session organized at Asia-Pacific Forestry Week by the Asia-Pacific Forest Communicators Network (APFCN), with the Center for People and Forests (RECOFTC) and FAO.

 

Workshop: Working with local communities in forest landscapes
12 May 2015
Over thirty communication experts, natural resources managers and foresters from over ten countries in the Asia-Pacific region met to learn about participatory development communication approaches in working with local communities.

 

Adapting to climate change – how can we foster innovative ideas that work?
15 September 2014
Throughout the Asia and the Pacific region, local communities are innovating ways to adapt to the impacts of climate change.

 

Workshop: Strengthening Forest Communications in the Asia Pacific
18 September 2013
Twenty-six communication and forestry officers from both private and public sector organisations throughout the Asia-Pacific region gathered in Hanoi to discuss and identify regional opportunities for collaboration in forest communication issues and knowledge sharing. 

 

Le Réseau CENUE/FAO des communicateurs forestiers est le plus ancien des réseaux. Il a été établi par le Comité du bois de la CEE et la Commission européenne des forêts (CEF) de la FAO il y a près de 20 ans. Le réseau comprend plus de 200 membres de quelque 40 pays et 40 organisations et institutions internationals.

Bien qu’il s’agisse souvent d’un dialogue informel permanent entre les membres le réseau se réunit aussi annuellement.

Voir aussi
Objectifs
  • améliorer la capacité des forêts et du secteur des produits forestiers à communiquer efficacement au sein et hors du secteur ;
  • fournir une instance pour les communications internationales sur l’interaction et la coopération en matière forestière ;
  • développer les spécialisations des communicateurs forestiers en introduisant et encourageant les approches de pointe de la communication.

Le réseau accueille tous ceux qui œuvrent dans le domaine des communications forestières, indépendamment de leurs compétences ou experience.

Contact

Team Leader: Kai Lintunen (Finland)
Deputy Leaders: Jennifer Hayes (US), Lourdes Lázaro Marín (IUCN), Tomass Kotovičs (Latvia), Gerda Wolfrum (IUFRO)
FAO Secretary: Maria De Cristofaro

Le Réseau des communicateurs forestiers d’Amérique latine a démarré au Pérou en novembre 2011. Une réunion de suivi en 2012 a développé et étendu ultérieurement le réseau à l’Amérique centrale attirant de nouveaux membres d’autres pays. On compte désormais 50 membres environ appartenant à des institutions publiques et privées dans toute la région.

Voi aussi

Renforcer les capacités en matière de restauration des paysages forestiers

Juin 2021, en ligne – Trente jeunes scientifiques venus de l’Argentine, du Chili, de la Colombie, du Costa Rica, de l’Équateur, du Guatemala, du Honduras, du Mexique, de Panama, du Paraguay et du Pérou ont participé à un cours virtuel sur la restauration des paysages forestiers du 31 mai au 25 juin 2021.

Le réseau est ouvert aux particuliers, aux membres des secteurs public et privé, aux représentants d’organisations, d’institutions et d’autres réseaux d’intérêt et liés aux questions liées à la forêt. Tous les individus directement ou indirectement liés à des secteurs forestiers tels que les utilisateurs, les décideurs, les bénéficiaires ou les écologistes, les sociologues, les anthropologues, etc.

Réseau de communicateurs forestiers dans la région Méditerranée et Proche-OrientOn s’attend à ce que le réseau informe et communique des aspects importants des forêts de la Méditerranée et de la région du Proche-Orient, le tout en fonction des défis et des opportunités que ces ressources présentent. On s’attend à ce que le réseau, après sa création, développe à terme une structure flexible, interactive mais proactive capable de répondre aux demandes de tous les pays et membres tout en contribuant à la mise en œuvre de sa stratégie à tous les niveaux national, régional et international. À ce stade, nous avons identifié des aspects importants pour son établissement et à long terme sur la base des suggestions des membres.

Voi aussi
Galerie
Events

Camps d’entraînement sur la communication et les médias sociaux à Beyrouth, Liban
31 mars 2019
21 participants issus de neuf pays ont assisté à un atelier de formation de la durée du weekend, qui était axé sur la communication efficace et l’acquisition de compétences sur les médias sociaux, et qui était organisé par les réseaux de spécialistes en communication forestière et la FAO, à Beyrouth, Liban. L’atelier, financé par la FAO et les gouvernements autrichien et finlandais coïncidait avec le démarrage aujourd’hui de la 6e Semaine forestière méditerranéenne au Liban.

Atelier 13-15 mai 2014
Plus de 30 participants issus de 10 pays, dont l’Égypte, la France, l’Iran, la Jordanie, l’Espagne, la Tunisie, le Maroc, l’Algérie, le Liban et la Turquie, ont assisté à un atelier international sur la communication forestière à Rabat, Maroc, du 13 au 15 mai 2014. Facilité par la FAO, cet atelier avait pour objectif principal de développer et renforcer les capacités de communication sur les questions forestières dans la région et d’explorer la possibilité de créer un réseau sous-régional de praticiens de la communication en mesure de se soutenir seul.

Les communicateurs forestiers méditerranéens s’engagent aux objectifs du réseau
9 novembre 2012
Le réseau des spécialistes de la communication dans le secteur forestier de la Méditerranée et du Proche-Orient a réaffirmé son engagement à accroître la visibilité des questions forestières dans la région lors d’un atelier tenu à Rabat, Maroc, cette semaine. Des experts en communication venus d’Algérie, de France, de Gr_ce, du Liban, du Maroc, d’Espagne, de Tunisie et de Turquie sont convenus d’une série d’engagements, notamment celui d’intensifier la communication sur la nécessité d »améliorer la résilience des forêts de la région face aux menaces croissantes – largement dues au changement climatique, aux incendies, aux orages, aux ravageurs et aux maladies.