FAO.org

Accueil > À propos > Réunions > World Forestry Congress > Contexte
XIV World Forest Congress 2015

À propos du congrès

En 2015 le congrès sera une occasion clé pour les forestiers et les partisans des forêts du monde entier de se réunir, de partager leurs compétences et expérience et de lancer une nouvelle vision pour l’avenir. Ce 14e congrès sera crucial car le monde entrera dans une nouvelle ère de développement avec l’adoption des objectifs de développement durable post-2015. Le congrès sera le premier événement mondial concernant les forêts après cela, et il pourra donc jouer un rôle pivot dans la définition d’une feuille de route durable.

Le 14e Congrès forestier mondial vise à:

  • expliquer pourquoi il est si important de reconnaître le secteur forestier et la foresterie comme faisant partie intégrante du développement durable – tant au niveau local qu’aux niveaux national et international;
  • identifier, analyser et sensibiliser le public sur les principaux enjeux auxquels les forêts et la sylviculture sont confrontés, et proposer de nouvelles mesures techniques, scientifiques et stratégiques qui aboutiront à renforcer la durabilité des forêts en faisant converger de solides politiques et de bonnes pratiques;
  • servir de cadre idéal en 2015 pour les forestiers du monde – des décideurs aux praticiens locaux, ainsi qu’aux partenaires d’autres secteurs – afin de partager leurs connaissances et conclusions les plus récentes, au cours d’un forum qui permettra des débats dynamiques, constructifs, donnant parfois lieu à des controverses; d’échanger leurs expériences et leurs opinions et de favoriser les partenariats et les réseaux coopératifs;
  • servir de vitrine mondiale pour les progrès et innovations les plus récents en matière de forêt et de foresterie par le biais de plate-formes d’apprentissage multimédias pour illustrer leurs applications pratiques et les synergies existantes;
  • faire en sorte que les questions importantes soient abordées et que tous les intervenants, y compris les jeunes, les femmes et les communautés locales, disposent d’une plate-forme pour faire entendre la voix des groupes qu’ils représentent.

    Le Gouvernement de la République d’Afrique du Sud hébergera le congrès, avec le Département de l’agriculture, des forêts et des pêches comme point focal. Le Département des forêts de la FAO fournira un soutien technique et administratif et agira en qualité de catalyseur : renforçant les partenariats intersectoriels et promouvant le rôle des forêts et des arbres dans un avenir durable libéré de la faim.

    Le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, et Pieter Willem Mulder, Ministre adjoint sud-africain de l’agriculture, des forêts et de l’eau, ont signé un accord de coopération permettant à la FAO et à l’Afrique du Sud de commencer les préparatifs pour le 14e Congrès forestier mondial qui se tiendra en septembre 2015 à Durban.

    « D’ici 2015 nous escomptons que le congrès présentera l’occasion pour la communauté mondiale des forestiers d’accroître la prise de conscience et l’analyse des questions clés auxquelles fera face alors le secteur. Nous serons heureux si les résultats comprendront de nouveaux moyens d’entreprendre des actions techniques, scientifiques et stratégiques au sein du secteur forestier, » a dit Mulder (Rome, 24 septembre 2012)

    Le Département des forêts de la FAO a nommé Tiina Vahanen comme Secrétaire général associé pour le Congrès. Dans cet éditorial pour le bulletin d’information sur les forêts inFO news de la FAO, elle décrit l’importance mondiale des forêts et ce qu’elle considère comme les plus grands défis de la foresterie (íngles).