FAO.org

Accueil > À propos > Réunions > World Forestry Congress > Résultat
XIV World Forest Congress 2015

Processus résultant du Congrès

 Processus résultant du Congrès

 Documents finaux du Congrès

Cliquer pour télécharger les points d’action provisoires du Congrès présentés en plénière le jeudi 10 septembre 

Processus pour développer une vision à 2050 pour les forêts et la foresterie et autres documents finaux

Le XIVe Congrès forestier mondial (CFM) vise à construire une nouvelle vision – une nouvelle façon d’agir et de penser – pour le futur des forêts et de la foresterie dans le développement durable à tous les niveaux. Investir dans les forêts et la foresterie c’est investir dans les populations et leurs moyens de subsistance, notamment les populations pauvres en milieu rural, les jeunes et les femmes. Cela signifie donc de fait investir dans le développement durable et la réalisation des Objectifs de développement durable d’ici à 2030. 

Les points clés suivants en matière de forêts et foresterie joueront un rôle important dans l’avenir des forêts: 

 

  • améliorer la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance
  • intégrer les forêts et les autres utilisations des terres
  • faire des forêts une solution face aux changements climatiques 

 

Les aspects clés pour une nouvelle vision des forêts et de la foresterie ont été identifiés lors des préparatifs du XIVe Congrès forestier mondial, via un processus consultatif impliquant les parties prenantes du secteur forestier au niveau mondial, régional et national, mais aussi les commissions régionales des forêts de la FAO, des responsables dans le pays d’accueil et le personnel de la FAO, ainsi que le Comité consultatif international du XIVe CFM. Les forêts et la foresterie doivent faire face à de nombreux défis supplémentaires, mais le processus de consultation faisait clairement ressortir l’importance d’identifier une série délimitée d’aspects clés pour permettre de cibler les délibérations du Congrès.

Les apports des participants du Congrès seront utilisés pour élaborer le document de vision ainsi que deux autres documents finaux, en particulier en s’appuyant sur les discussions et résultats du dialogue de haut niveau, des sessions plénières, thématiques techniques et évènements spéciaux.

La FAO, guidée par la présidence, préparera une version provisoire du document final du Congrès, incluant entre autres, conclusions et recommandations. La préparation du document de vision visera à présenter les points de vue consensuels du Congrès.

 

Tous les participants au Congrès pourront s’engager dans le processus de développement du document de vision en faisant entendre leur voix durant les sessions plénière et thématiques, les évènements spéciaux, et par d’autres moyens proposés durant le Congrès.