La production laitière et les produits laitiers
 

Les questions sociales et de genre

On estime que plus de 750 millions de personnes dans le monde sont engagées dans la production laitière. Le secteur laitier fournit plus d'emplois par unité de production de lait dans les pays en développement que dans les pays développés. Cela s’explique principalement par le fait que les pays développés aient des systèmes de production avec une intensité de technologie plus forte et une intensité de main-d'œuvre plus faible. Dans les pays en développement, la production laitière à petite échelle axée sur le marché crée des emplois non agricoles et augmente les revenus de l’exploitation, et crée également des emplois non agricoles et des opportunités de revenus dans le cadre de la collecte, la commercialisation et la transformation du lait. Dans de nombreux pays en développement, la production laitière fournit des rendements plus élevés pour les petits agriculteurs que les cultures vivrières, et génère plus d'emplois que les autres chaînes de valeur alimentaires.

Dans de nombreuses communautés rurales, les femmes jouent traditionnellement un rôle important dans la production de lait - en particulier la traite et l'alimentation - et sont également impliquées dans la collecte, le traitement et la commercialisation des produits laitiers. Bien qu'une grande partie de leur travail ne soit pas rémunéré, les femmes décident souvent de la quantité de lait destinée à être vendue et de la manière d’utiliser les revenus générés par les ventes de lait. La mère de famille utilise généralement l'argent généré par le lait pour acheter des produits alimentaires, des vêtements et d'autres nécessités et payer pour l'éducation des enfants et les soins de santé de base. Toutefois, la participation des femmes à la production laitière diminue souvent lorsque l'activité devient de plus en plus rémunératrice pour le ménage.

Dans de nombreuses sociétés, la vente du lait et des produits laitiers n’est pas acceptée dans la culture locale. Avec la modernisation, ces coutumes sont en train de disparaître.

Les données sociales et de genre

  • Les petits ruminants sont généralement élevés par des femmes.
  • Au Ghana, la collecte, la transformation et la commercialisation de 20 litres de lait génèrent un travail à la ferme.