La production laitière et les produits laitiers
 

Marchés et commerce

La commercialisation des surplus de lait améliore le revenu, crée des emplois dans la transformation, la commercialisation et la distribution, et contribue à la sécurité alimentaire dans les zones rurales. Dans les pays en développement, la plus grande part du lait est commercialisée dans des circuits informels, c'est à dire, sans licence ou règlement. En effet, la plupart des consommateurs ne veulent pas payer pour le traitement et le conditionnement, et préfèrent transformer le lait eux-mêmes grâce à des pratiques simples telles que l'ébullition. Par conséquent, la différence entre les prix du lait à la sortie de la ferme et les prix à la consommation est généralement plus faible dans le secteur informel.

Le marché des produits laitiers fait souvent partie des marchés de produits agricoles les plus fortement réglementés. Dans les pays en développement, les politiques sont généralement conçues pour réduire les importations de produits laitiers et promouvoir la production nationale, afin d'améliorer les moyens d'existence des ménages agricoles et réduire les dépenses d'importation. Néanmoins, il est probable qu'à l'avenir, de nombreux pays en développement ne seront pas auto-suffisants pour la production laitière et seront donc de plus en plus dépendants des importations de produits laitiers.

La part de la production totale de produits laitiers commercialisée au niveau international est relativement faible, environ 13 pour cent, principalement en raison de la nature hautement périssable des produits laitiers. Les produits laitiers peuvent être classés en biens non échangeables (comme le lait liquide) et en produits manufacturés et commercialisables (comme le beurre/ghee, le lait concentré et le lait en poudre).

Données sur le marché et le commerce

  • Selon les estimations, 80 pour cent du lait commercialisé dans les pays en développement est géré par les commerçants du marché informel.
  • Les filières laitières informelles sont le principal lien entre les petits producteurs laitiers ruraux et les marchés urbains (dont la demande pour les produits laitiers est en augmentation).
  • La vente du lait provenant des zones rurales dans les centres urbains permet de transférer les fonds des centres urbains les plus riches vers les communautés agricoles les plus pauvres.
  • La commercialisation des produits laitiers dans de nombreux pays en développement est limitée par le caractère saisonnier de la production laitière.
  • Les produits laitiers représentent environ 6 pour cent des exportations agricoles.
  • Les produits laitiers les plus échangés sur le marché mondial sont le beurre, le fromage et le lait en poudre.