Country information

FAO in emergencies app

Download now!

Search project highlights

Donor
Recipient
Reported date

Connect with us

Addressing acute food insecurity and building resilience in rural Somalia

Addressing acute food insecurity and building resilience in rural Somalia

Full title of the project:

Addressing acute food insecurity and building resilience in rural Somalia

Target areas:

Afgoye

Recipient:
Donor:
Contribution:
USD 561 167
01/07/2019-30/06/2020
Project code:
OSRO/SOM/904/FRA
Objective:

Soutenir les ménages vulnérables avec des intrants agricoles de qualité, ainsi qu’un soutien technique, afin de protéger leurs moyens d’existence et de renforcer leur résilience.

Key partners:

Ministère de l’agriculture et de l’irrigation, État du Sud-Ouest de la Somalie.

Beneficiaries reached:

2 300 ménages.

Activities implemented:
  • Distribution d’un total de 8 tonnes de maïs (fluvial), 28,6 tonnes de sorgho (fourrager), 23 tonnes de niébé et 55 kg de semences de légumes variés à 2 300 ménages bénéficiaires, dont 1 850 agropasteurs et 450 riverains.
  • Formation des ménages bénéficiaires sur les bonnes pratiques agricoles (techniques de production, lutte intégrée contre les parasites, utilisation et gestion de l’eau, pratiques de manutention post-récolte des céréales et des légumes), accompagnée de la distribution d’un total de 4 600 outils (houes et houes fourchues).
  • Formation des ménages bénéficiaires sur la nutrition (sécurité alimentaire et eau, assainissement et hygiène, démonstrations culinaires, et intégration de la dimension genre et nutrition).
  • Formation de 230 agriculteurs et 230 défenseurs de la nutrition choisis parmi les ménages bénéficiaires afin de mettre en place des programmes d’extension et de vulgarisation communautaires au profit des communautés pour favoriser l’adoption des connaissances et des compétences acquises.
Impact:
  • Production d’un total de 97 tonnes/ha contre 1,67 tonne/ha pour les non-bénéficiaires, tant pour le maïs que pour le sorgho, ce qui représente un rendement accru de 18 pour cent.
  • Accroissement de la production des ménages bénéficiaires et renforcement de la diversification alimentaire.
  • Renforcement des capacités des ménages en matière de bonnes pratiques agricoles, notamment concernant les techniques de production, de lutte intégrée contre les parasites et de nutrition.
  • Vulgarisation et pérennisation des acquis de la formation grâce aux 460 facilitateurs formés par le projet, qui formeront à leur tour les membres des communautés.