FAO in emergencies app

Download now!

Search project highlights

Donor
Recipient
Reported date

Recent Appeals

Documents

Projects

Other Resources

Connect with us

Réhabilitation des points chauds de desserte agricole en République Démocratique du Congo

Réhabilitation des points chauds de desserte agricole en République Démocratique du Congo

Full title of the project:

Réhabilitation des points chauds de desserte agricole à Beni au Nord Kivu et à Malemba Nkulu au Katanga en appui aux opérations de sécurité alimentaire

Target areas:

Nord Kivu et Katanga.

Recipient:
Donor:
Contribution:
USD 269 092
Implementation:
14/08/2009-30/06/2010
Project code:
OSRO/DRC/915/UNJ
Objective:

Contribuer au renforcement des moyens d’existence des populations vulnérables grâce à la réhabilitation d’infrastructures routières en vue de faciliter le transport des intrants et la mise en oeuvre de différents projets en cours de réalisation et/ou futurs dans ces deux provinces.

Key partners:

La Division des voies de dessertes agricoles et les Comités locaux d’entretien et de réhabilitation.

Beneficiaries reached:

Quelque 9 000 ménages.

Activities implemented:
  • Distribution d’outils (notamment des pelles, pioches, brouettes, râteaux, seaux) aux entreprises de construction.
  • Réalisation du cantonnage de 11 km de route de desserte agricole de l’axe Linzo-Makembi- Tchuchubo.
  • Construction d’un pont en bois avec culées en maçonnerie de moellons.
  • Construction d’un passage à gué de 10 mL.
  • Réhabilitation du pont Mpemba.
  • Construction de quatre dalots à Kataki.
  • Pose de 14 passages sous-route busés de Ø 600 mm.
  • Renforcement des capacités techniques de 55 membres des Comités locaux d’entretien et de réhabilitation pour la route Linzo-Makembi-Tchuchubo.
Impact:
  • Amélioration de la circulation des personnes et des produits agricoles entre les villages et les centres de consommation.
  • Plus grande facilité pour les agriculteurs d’acheter des étendues de terre pour la pratique de l’agriculture industrielle de cacao, aloe vera et café.
  • Retour massif des populations déplacées vers leurs villages d’origine, réduisant sensiblement l’exode rural dans les différents grands centres.
  • Plus grande présence des organisations humanitaires dans la zone de Makembi-Tchuchubo et de Malemba Nkulu.
  • Amélioration de la qualité de vie des communautés bénéficiaires en ayant un meilleur accès aux services sociaux de base (eau, écoles, marchés, et centres de santé).
  • Facilitation de la réinsertion sociale des familles retournées.