FAO in emergencies app

Download now!

Search project highlights

Donor
Recipient
Reported date

Connect with us

Stocks stratégiques d’intrants agricoles en vue de renforcer la sécurité alimentaire en République Démocratique du Congo

Stocks stratégiques d’intrants agricoles en vue de renforcer la sécurité alimentaire en République Démocratique du Congo

Full title of the project:

Réponse rapide: stocks stratégiques d’intrants agricoles en vue de renforcer la sécurité alimentaire des vulnérables, phase II

Target areas:

Nord et Sud Kivu, Province Orientale.

Recipient:
Donor:
Contribution:
USD 2 156 760
11/03/2009-10/03/2010
Project code:
OSRO/DRC/906/UNJ
Objective:

Contribuer à la relance rapide des cultures à cycle court à travers le prépositionnement d’intrants agricoles de base.

Key partners:

Les Clusters sécurité alimentaire, les Comités restreint de gestion du stock stratégique, les Inspections provinciales de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage, le Programme alimentaire mondial, les organisations non gouvernementales nationales et internationales et les associations paysannes.

Beneficiaries reached:

Quelque 27 380 ménages vulnérables.

Activities implemented:
  • Constitution de comités « stock stratégique » au sein de chacun des Clusters provinciaux concernés pour assurer le pilotage du projet (choix des zones d’intervention et des bénéficiaires).
  • Achat et prépositionnement des intrants agricoles dans les magasins de Bukavu, Goma et Bunia.
  • Distribution de 184 tonnes de semences vivrières, 704 kg de semences maraîchères, 35 380 houes, 9 313 arrosoirs et 7 050 râteaux.
  • Emblavement de 2 898 ha de cultures vivrières et de 322 ha de cultures maraîchères.
Impact:
  • Production de 2 287 tonnes de produits vivriers, dont 1 043 tonnes au Nord Kivu, 724 tonnes au Sud Kivu et 520 tonnes en Province Orientale.
  • Production de 2 195 tonnes de légumes, dont 770 tonnes au Nord Kivu, 643 tonnes au Sud Kivu et 782 tonnes en Province Orientale.
  • Plus grande disponibilité en produits alimentaires et diversification du régime alimentaire des bénéficiaires réduisant ainsi leur dépendance à l’aide alimentaire.
  • Renforcement des capacités de coordination et de réponse du Custer sécurité alimentaire au cours de la période du projet.