FAO in emergencies app

Download now!

Search project highlights

Donor
Recipient
Reported date

Recent Appeals

Documents

Projects

Other Resources

Connect with us

Réhabilitation des capacités de production alimentaire de ménages affectés par le conflit et les aléas climatiques en République Démocratique du Congo

Réhabilitation des capacités de production alimentaire de ménages affectés par le conflit et les aléas climatiques en République Démocratique du Congo

Full title of the project:

Réhabilitation des capacités de production alimentaire de 7 100 ménages vulnérables affectés par le conflit et les aléas climatiques dans la Province Orientale et celle du Maniema

Target areas:

Province Orientale et Maniema

Donor:
Contribution:
USD 808 000
Implementation:
01/12/2008-30/11/2009
Project code:
OSRO/DRC/814/UNJ
Objective:

Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de 7 100 familles affectées par les déplacements et les aléas climatiques dans la Province Orientale et au Maniema.

Key partners:

L’Inspection provinciale de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage (IPAPEL), les organisations non gouvernementales (ONG) nationales et internationales ainsi que les associations paysannes.

Beneficiaries reached:

Quelque 6 193 ménages vulnérables.

Activities implemented:
  • Distribution de 80,5 kg de semences maraîchères, 69 315 kg de semences vivrières, de 154 300 mL de boutures saines de manioc, de 1 101 600 mL de cordes apicales de patate douce et 27 013 outils agricoles.
  • Distribution de 348 chèvres et 232 truies sub-adultes, et de 58 boucs et/ou verrats.
  • Emblavement de plus de 1 270 ha de terres.
  • Formation de 70 techniciens de l’IPAPEL et des ONG chargés de former, d’encadrer et de suivre les ménages bénéficiaires et les organisations paysannes.
Impact:
  • Production de 418 tonnes de produits maraîchers, 1 037 tonnes de produits vivriers, 1 555 000 mL de boutures de manioc.
  • Renforcement de la sécurité alimentaire des ménages bénéficiaires.
  • Renforcement des capacités de 70 techniciens.
  • Relance des activités de pêche.
  • Diversification et amélioration des sources de revenu grâce aux activités de pêche et aux ventes des surplus des récoltes.
  • Renouvellement des outils aratoires.
  • Diversification des cultures et amélioration des productions, et par conséquent de la qualité et quantité des aliments.