FAO in emergencies app

Download now!

Search project highlights

Donor
Recipient
Reported date

Connect with us

Integrative community disaster preparedness for sustainable resilient development in Honduras and Guatemala

Integrative community disaster preparedness for sustainable resilient development in Honduras and Guatemala

Full title of the project:

Integrative community disaster preparedness for sustainable resilient development of small farmers associations in weather related risk areas of Honduras and Guatemala

Target areas:

Couloir de la sécheresse au Guatemala et au Honduras

Donor:
Contribution:
USD 746 269
550000
04/11/2013-31/12/2014
Project code:
OSRO/RLA/304/BEL
Objective:

Renforcer les capacités des communautés rurales dans le sud du Guatemala et du Honduras afin de mieux les préparer à surmonter le cycle de la pauvreté et de la faim à travers la gestion des risques de catastrophe (GRC) et la protection des moyens de subsistance.

Key partners:

Le Bureau sous-régional de la FAO pour l’Amérique centrale (République du Panama) et le Bureau régional pour l'Amérique latine et les caraïbes (République du Chili), les organisations non gouvernementales (ONG), les Ministères de l’agriculture au Guatemala et au Honduras, les différentes structures de la sécurité alimentaire, les municipalités et unions de municipalités, les services de vulgarisation et les agences de protection civile locale et nationale.

Beneficiaries reached:

2 892 ménages (environ 14 460 personnes), dont 1 098 au Guatemala et 1 794 au Honduras, membres de 50 associations d’agriculteurs.

Activities implemented:
  • Confirmer la sélection des associations d’agriculteurs qui répondent aux critères de bonne gestion
    des fonds communautaires et activités de subsistance en milieu rural ;
  • réviser et mettre à jour les profils de risque et les plans de gestion des risques au niveau communautaire avec les comités de développement communautaire ;
  • renforcer les systèmes d’alertes précoces (SAP) au niveau communautaire ;
  • assurer le suivi et l’évaluation des activités ;
  • préparer et mettre en oeuvre un programme de renforcement des capacités pour les associations d'agriculteurs sélectionnés sur les fonds communautaires de contingence (fundos de mutuos de contingencia [FCC]) sur la base des mécanismes d’épargne et de prêt (S&L) ;
  • élaborer des plans d'investissement pour capitaliser les systèmes de S&L et de FCC ;
  • contribuer à la révision, l’amélioration et l’établissement des règles et règlements formels pour les systèmes de S&L et de FCC ;
  • contribuer à l'élaboration et la mise en oeuvre d'une stratégie pour la durabilité et la recapitalisation du FCC à travers les activités génératrices de revenus (AGR) ;
  • systématiser l'expérience des mécanismes de S&L et de FCC et les mettre en oeuvre aux niveaux national, régional et local ;
  • organiser des séances de formation pour établir et valider les bonnes pratiques agricoles (BPA) de réduction des risques de catastrophe (RRC), l’adaptation au changement climatique (ACC) et la gestion des ressources naturelles (GRN) ;
  • fournir des formations pour développer des programmes de travail sur les BPA au niveau des agriculteurs/ménages et renforcer leurs capacités pour la mise en oeuvre des BPA ;
  • réviser les règles et règlements des systèmes de S&L et de FCC pour inclure la mise en oeuvre des BPA au niveau des ménages ;
  • sensibiliser le personnel des banques rurales sur l'intérêt de lier l'application de BPA pour la RRC, l’ACC et la GRN pour gérer les systèmes de S&L dans les zones exposées aux catastrophes/très vulnérables ;
  • suivi et évaluation concernant la systématisation des mécanismes de S&L et de FCC ; et
  • distribuer des intrants pour la mise en oeuvre des AGR (e.g. semences, engrais, aliments pour bétail, matériel de stockage de semences, échelles, etc.).
Impact:
  • Les 50 associations d’agriculteurs ont été identifiées et ont reçu: les plans communautaires de GRC et cartes validés en collaboration avec les autorités locales; un SAP concernant la sécurité alimentaire afin de mesurer les variations du climat leur permettant de prendre des décisions sur les stratégies de réduction des risques; une liste de contact des principaux acteurs locaux (ONG, prestataires de services de vulgarisation, etc.) pouvant, à l’issue du projet, soutenir les associations en matière de sécurité alimentaire notamment, et de GRC ;
  • les 50 associations d’agriculteurs ont établi leur FCC avec les contributions des membres ainsi que leurs règles et règlements ;
  • les 50 associations d’agriculteurs ont inclus la mise en oeuvre de trois à cinq BPA comme conditions pour accéder au FCC ;
  • les bénéficiaires ont amélioré leurs connaissances sur la GRC, la résilience et le changement climatique, et renforcé leurs capacités à prévenir, atténuer et répondre aux catastrophes naturelles grâce à une meilleure planification, l’utilisation correcte des systèmes d'alerte, des BPA et des mécanismes financiers efficaces.