Country information

FAO in emergencies app

Download now!

Search project highlights

Donor
Recipient
Reported date

Connect with us

Projet d'appui à la relance agricole et à l'amélioration de la sécurité alimentaire en République centrafricaine

Projet d'appui à la relance agricole et à l'amélioration de la sécurité alimentaire en République centrafricaine

Full title of the project:

Projet d'appui à la relance agricole et à l'amélioration de la sécurité alimentaire dans les préfectures de l'Ouham, l'Ouham-Pendé, la Vakaka et la Haute-Kotto

Target areas:


Hautte-Kotto, Ouham, Ouham-Pendé et Vakaga

Donor:
Contribution:
USD 516 068
01/10/2014-30/09/2015
Project code:
OSRO/CAF/410/WFP
Objective:

Consolider la résilience des communautés à travers l’amélioration des moyens d’existence au sein des communautés affectées par la succession des crises en République centrafricaine.

Key partners:

Le Ministère en charge du développement du monde rural, l’Agence nationale de développement de l’élevage, l’Agence centrafricaine de développement agricole et les organisations non gouvernementales.

Beneficiaries reached:

5 000 ménages vulnérables et 100 groupements de producteurs agricoles.

Activities implemented:
  • Identification, sensibilisation et sélection des ménages bénéficiaires.
  • Distribution de kits vivriers à 1 400 ménages bénéficiaires, chaque kit était composé de : 20 kg de semences d’arachide, 10 kg de semences maïs ou de riz ou de sorgho, 1 kg de semences de sésame, deux houes Ceylan et une houe Linda.
  • Distribution de kits maraîchers à 3 600 ménages bénéficiaires, chaque kit était composé de : 5 g de semences d’amarante, 5 g de semences d’épinard, 5 g de semences de gombo, 5 g de semences de laitue, 5 g de semences d’oignon et 5 g de semences de tomate et d’outils (un arrosoir, une houe, une pelle et un râteau).
  • Distribution de kits de traction animale à 100 groupements de producteurs agricoles (2 144 bénéficiaires), chaque groupement a reçu deux boeufs, une charrue complète et 25 kg de semences de maïs.
  • Construction de cinq parcs (un par zone) de mise en quarantaine pour recevoir les animaux et détecter d’éventuelles maladies contagieuses.
  • Formation (théorique en salle et pratique sur le terrain) des 15 agents dresseurs sur le dressage.
Impact:
  • Emblavement de 700 ha de cultures vivrières et production d’un total de 560 tonnes d’arachide, de maïs, de riz, de sésame et de sorgho.
  • Emblavement de 360 ha de cultures maraîchères et production d’un total de 1 080 tonnes de légumes.
  • Disponibilité alimentaire pour les familles pendant au moins trois mois et génération d’un revenu estimé à USD 320 par ménage pour les produits vivriers et à USD 240 par ménage pour les produits maraîchers.
  • Emblavement de 50 ha et production de 40 tonnes de maïs (complément alimentaire pour les boeufs).
  • Renforcement des capacités techniques et de la résilience des bénéficiaires.